x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quelles sont les aides au logement pour les personnes âgées ?

Retraite

Le départ à la retraite est synonyme de baisse de revenus pour la plupart des personnes âgées. Bien sûr, la vie d’un retraité n’engage pas autant de frais que l’existence d’une personne active, notamment pour les repas et les déplacements. Pourtant, il est parfois difficile de joindre les deux bouts une fois que vous avez pris votre retraite. Sachez que des aides au logement existent pour vous soulager. Comment les demander ? A qui s’adresser ? Que représentent-elles et quels sont leurs montants ? Choisir.com résume vos possibilités.

 

L’aide personnalisée au logement (APL)

 

Ce n’est pas le seul privilège des jeunes : tout le monde a le droit de toucher l’APL en fonction de ses revenus. Pour obtenir cette aide, vous devez être locataire ou sous-locataire d’un logement que vous occupez au moins 8 mois dans l’année.

Il peut s’agir d’un établissement de retraite. Il est également possible de toucher l’APL si vous remboursez un prêt pour l’achat de votre propriété ou si vous êtes hébergé chez un membre de votre famille à qui vous versez un loyer mensuel.

 

L’Allocation de logement social (ALS)

 

Pour percevoir l’ALS, vous devez justifier de revenus très bas et vous trouver dans les mêmes situations que pour l’APL.

Lorsque votre dossier est déposé, il est étudié afin de vérifier que vous pouvez bien bénéficier de cette aide réservée aux plus démunis, sans aucune limite d’âge.

 

A qui faut-il s’adresser pour obtenir de l’aide ?

 

Vous pouvez téléphoner à votre Caisse d’Allocations Familiales ou à votre Mutualité Sociale Agricole, selon le régime dont vous dépendez.

Ils s’occuperont de vous envoyer un dossier.

Une personne mandatée peut également aller retirer un dossier pour vous, afin que vous le remplissiez de chez vous. Enfin, vous pouvez postuler sur Internet, en ayant vos documents et justificatifs de revenus à portée de main.

 

Quels sont les critères retenus ?

 

Une fois que vous aurez rempli votre dossier et envoyé à votre caisse sociale, il sera soumis à une étude. On vérifiera le montant de vos pensions, celui de vos charges, le coût de votre hébergement ainsi que la localité dans laquelle il se trouve.

En fonction de ces critères et d’un barème précis, vous pourrez bénéficier d’un aide entre 50 et 300 euros par mois.

Chaque année, vous devrez actualiser votre situation et confirmer, le cas échéant, que rien n’a changé dans vos revenus et vos dépenses locatives.

Il est à noter que l’APL peut être versée indifféremment à la personne âgée ou à son bailleur.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur votre assurance habitation

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com