x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Combien prévoir pour financer la dépendance de vos proches ?

dépendance

A l’horizon 2060, les personnes de 85 ans et plus seront 5 millions, contre 1,4 million aujourd’hui. C’est dire si le financement de la dépendance, déjà d’actualité, deviendra un sujet brûlant. Des aides existent, à commencer par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) mais elles restent insuffisantes. Une question se pose alors : à combien le reste-à-charge s’élève-t-il pour le maintien à domicile ou l’envoi en Ehpad ?

 

1. Maintien à domicile

 

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) est entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Parmi les mesures importantes : la revalorisation de l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d'autonomie et mieux soutenir leurs proches aidants.

Les montants maxima de l'Apa sont revalorisés selon les groupes iso-ressources (Gir) :

  • 1 713,08 € / mois pour les personnes en Gir 1 (contre 1 312,67 € auparavant)
  • 1 375,54 € / mois pour les personnes en Gir 2 (contre 1 125,14 € auparavant)
  • 993,88 € / mois pour les personnes en Gir 3 (contre 843,86 € auparavant)
  • 662,95 € / mois pour les personnes en Gir 4 (contre 562,57 € auparavant)

La grille AGGIR (Autonomie, Gérontologie Groupe Iso Ressources) est l’outil de référence national qui permet d’évaluer le degré de dépendance des personnes âgées.

En dehors de l’Apa, des aides sociales financées par le département, la Caisse d’allocations familiales (Caf) ou encore la caisse de retraite existent. Renseignez-vous auprès de chacun de ces organismes pour en connaître les montants.

Ajoutons que dans le cadre du plan national d’adaptation des logements, 80 000 logements privés seront bientôt rénovés avec la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

 

"Les aides ne couvrent pas tous les frais et le reste-à-charge serait de 500 à 600 € en moyenne pour le maintien à domicile."

 

Sachez que si vous devez assurer le financement de prestations à domicile, l’emploi d’un salarié vous permettra d’obtenir une réduction d’impôt égale à 50 % des dépenses engagées.

 

Qui peut bénéficier de l'APA ? RetraitePlus vous l'explique :
 

 

2. Placement en Ehpad

 

Si le maintien à domicile n’est plus possible, le placement en Ehpad peut être une bonne solution. Mais qu’en est-il du coût ?

Pour évaluer le montant du reste-à-charge, après l'octroi des aides, un simulateur en ligne a été mis en place par le ministère des Affaires sociales et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

Sachez toutefois qu’à la charge du résident revient le tarif hébergement (pension complète, mise à disposition d’une chambre, entretien des espaces privatifs et communs…) et le tarif dépendance calculé en fonction du GIR.

 

"Le tarif soins journalier est à la charge de l’Assurance maladie."

 

Des aides existent :

  • l’ASH (aide sociale à l’hébergement) si l’établissement est habilité à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale
  • les aides au logement
  • l’APA pour une prise en charge partielle du tarif dépendance.

D’après une étude de la Dress, le reste à charge moyen des résidents s'élèverait, avant prise en compte de l’aide sociale à l’hébergement (ASH), à 1 758 € par mois.

 

3. Les produits d'épargne retraite

 

Les aides, auxquelles s’ajoute, lorsque cela est possible, la contribution financière des proches, ne suffisent pas à couvrir tous les frais.

Mais des solutions d’épargne existent pour vous permettre de mettre de l’argent de côté dès aujourd’hui pour compléter vos revenus, le moment venu :

  • le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) : produit d'épargne à long terme, ouvert à tous
  • Les contrats de retraite Madelin pour les travailleurs non salariés
  • Le régime Préfon pour les fonctionnaires
  • Le Perco (Plan d'Epargne pour la Retraite COllectif) : offre la possibilité de placer son argent dans le cadre de son entreprise.
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

demandez un bilan gratuit et personnalisé pour votre retraite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com