x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment fonctionne le chèque énergie ?

chèque énergie

Depuis 2016, le chèque énergie est en test dans 4 régions de France. Appelé à se généraliser le 1er janvier 2018, il convient de se pencher sur ses application pour bien comprendre son mode de fonctionnement. Il a été mis en place par Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, pour plus d’égalité au sein de la population française. Mais qu’est-ce que le chèque énergie exactement ? Qui peut en bénéficier ? Comment cela fonctionne et quel en est l’intérêt ? Voici quelques éléments de réponse.

 

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

 

Dans le cadre de la transition d’énergie pour la croissance verte, il était important de donner aux français le choix de leur énergie, plutôt que de pratiquer des tarifs sociaux sur les énergies fossiles.

Petit à petit, nous assistons à la mise en place d’un nouveau système, visant à délivrer à chaque personne ayant des revenus bas, un chèque énergie qu’il utilisera auprès du fournisseur de son choix.

Il est également possible de financer ainsi tous les achats d’électricité, de gaz mais aussi de fioul, de gaz et de pétrole liquéfiés, ainsi que le bois.

 

Qui peut en bénéficier ?

 

Les critères de sélections sont les mêmes que ceux qui servent actuellement à décider qui est ou non éligible aux tarifs sociaux pour l’électricité et le gaz. Pour en bénéficier, il faut vivre sur le territoire français et occuper un logement à titre privé.

L’obtention du chèque énergie est soumise à des conditions de revenus. Le Revenu fiscal de Référence du demandeur ne doit pas excéder 7 700 €.

Au-dessous de cette somme, il existe 3 paliers : inférieur à 5 600 €, compris entre 5 600 et 6 700 € et entre 6 700 et 7 700 €. Ces paliers, combinés à vos Unités de Consommation (le nombre d’occupants du foyer), vous donnent la somme que l’on vous verse.

 

Comment cela fonctionne ?

 

Dans la pratique, lorsque le demandeur est éligible, il reçoit, de manière annuelle, un chèque énergie qui tient compte de ses revenus et du nombre de personnes qui vivent sous le même toit.

 

"On peut recevoir entre 48 € et 227 € par an, selon la situation personnelle."

 

Ce chèque peut être encaissé à la banque mais il est également possible d’utiliser cet argent pour payer la consommation énergétique, en le transmettant directement au fournisseur d’énergie puis compléter ensuite le montant dû.

Il est important de savoir que l’on peut utiliser le chèque pour payer les factures directement sur internet.

 

Conso Mag vous présente le chèque énergie, une nouvelle aide pour payer ses factures d'énergie :
 

 

Quels sont les avantages d’un tel système ?

 

L’objectif du système du chèque énergie est de permettre à chacun de choisir sa propre méthode. Ce chèque remplace le tarif de première nécessité (TPN) et le tarif spécial de solidarité (TSS).

La grande nouveauté est qu’il est possible d’utiliser cette somme pour financer des travaux et équipements pour l’économie d’énergie.

Cette somme est alors cumulable avec le crédit d’impôt. C’est à chacun de décider de la meilleure manière d’utiliser ce chèque énergie, en fonction de ses choix et de ses besoins.

 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité et du gaz

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com