x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau réseau 5G

réseau 5G

Alors que les opérateurs n’ont pas terminé le déploiement du réseau 4G, la 5G pointe le bout de ses ondes. Bien que les données techniques ne seront dévoilées qu’en cours d’année 2017 ou 2018, la 5G commerciale programmée pour 2018 / 2019 est prometteuse. Après le très haut débit promis par la 4G, la 5G est annoncée comme un sommet avec un débit théorique 1000 fois supérieur. 

 

Les atouts de la 5G

 

Si un test de terrain sera disponible à l’occasion des JO d’hiver de 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud, la 5G ne concernera toutefois pas tout le monde avant plusieurs années.

Ce délai laisse ainsi le temps d’assimiler les apports de cette nouvelle technologie.

 

  • Débit théorique

Le débit théorique constitue un des points phares de la future technologie 5G.

Même si comme pour la 4G annoncée à 150 Mbit/s, le débit sera inférieur aux 10 Gbit/s promis, le gain réel devrait être important. Les fréquences de 30 et 300 GHz de la 5G permettent un débit supérieur à celles de 700 et 2600 MHz de la 4G.

En contrepartie, leur pouvoir de pénétration est plus faible et nécessite l’utilisation de « petites cellules » (smart cells) servant de mini-relais.

Mais les fréquences utilisées étant nettement moins pénétrantes, l’exposition aux ondes du nouveau réseau s’en trouvera considérablement réduit

 

  • Temps de latence

Une autre évolution concerne la forte réduction des temps de latence. Ce terme est celui utilisé pour quantifier le temps entre la demande d’une information et sa réception.

Pour certaines applications (voitures, drones, interventions médicales à distance…), ce délai de latence se doit d’être le plus court possible.

Les ingénieurs responsables du développement de la 5G se sont engagés à réduire le temps de latence. Celui-ci devrait chuter sous la barre des 10 ms alors qu’il est de plusieurs dizaines de millisecondes avec la 4G.

 

  • Smart cells

Les smart cells sont un des piliers de la 5G puisqu'ils vont permettre une meilleure fiabilité du signal ainsi qu’une mobilité accrue grâce à la multiplication de ces petites antennes.

Le temps de déploiement sera également réduit, ce en supplément d’un nombre plus élevé de mobiles connectés simultanément.

Tout utilisateur d’un smartphone a un jour ou l’autre été handicapé par une autonomie trop limitée. En théorie, la consommation d’énergie par un réseau 5G sera réduite de 90 %.

Telles sont les grandes lignes de la 5G, de nombreuses spécifications devant être ajoutées entre 2018 et 2019 pour donner lieu à l’indispensable normalisation.

 

Quels opérateurs offriront la 5G ?

 

Même si dans l’immédiat Orange est l’opérateur le plus officiellement engagé, il paraît évident que les concurrents ne pourront que suivre.

 

"Comme pour la 4G, le déploiement se fera progressivement dès lors que la normalisation de la 5G sera effective."

 

Associés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) initié par les instances européennes, les opérateurs français n’ont aucun intérêt à négliger la 5G, concurrence oblige.

Un autre aspect incitatif est que les performances de la 5G devraient doper le marché des objets connectés, ce qui offre aux opérateurs la vision d’une demande en hausse.

 

Quel sera le prix des forfaits en 5G ?

 

Il est évidemment trop tôt pour savoir quels seront les prix des forfaits permettant l’accès à la 5G. Ils seront sans trop de doute en hausse en raison des investissements nécessaires au déploiement du réseau 5G suivant de près celui de la 4G.

Là encore, la concurrence jouera un grand rôle.

Des prix plus élevés auront malgré tout un avantage. Les bénéfices potentiels devraient en effet inciter au développement d’applications innovantes exploitant le nouveau réseau.

 

La 5G nécessitera-t-elle l’achat d’un nouveau mobile ?

 

Pour bénéficier pleinement des possibilités offertes par la 5G, il sera nécessaire de disposer d’un appareil compatible.

Le circuit interne dédié à la communication n’est qu’un élément de ces appareils, l’électronique de cette nouvelle génération de mobiles devant aussi être capables de traiter les informations fournies par le débit élevé de la 5G.

 

Les premiers smartphones 5G sont programmés pour être commercialisés courant 2019.

 

En toute logique, les premiers appareils devraient se situer dans le haut de gamme. Comme pour la 4G suivront des modèles de milieu et d’entrée de gamme.

Votre smartphone 4G ne sera pas pour autant obsolète, ce réseau ayant encore de beaux jours devant lui avec une marge importante d’évolution.

Concernant les mobiles 5G, la comptabilité avec les réseaux précédents permettra d’attendre le déploiement des nouvelles antennes.

Antoine Monceaux

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Télécom, Forfait mobile, 4G, 5G, Smartphones

Comparez en quelques clics plus de 300 forfaits mobiles

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com