x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Impôts : que devrait changer pour vous l'élection d'Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron

Elu président de la République à plus de 66 % des voix lors du deuxième tour des élections survenu dimanche 7 mai, Emmanuel Macron est sur le point de lancer de nouvelles réformes d'envergures. Au niveau économique, cela se traduit notamment par des changements sur l'impôt sur le revenu ou encore la taxe d'habitation. Petit point de situation.

 

1. Report du prélèvement à la source

 

Alors qu'il était prévu d'appliquer l'impôt à la source dès le 1er janvier 2018, Emmanuel Macron déclare deux jours avant son élection qu'un report est possible.

Pour rappel, le prélèvement à la source représente surtout une façon différente pour l'Etat de percevoir l'impôt. Au lieu de déclarer les revenus de l'année précédente, l'impôt sera perçu immédiatement sur les gains courants effectifs.

Une simplification évidente qui nécessite un certain aménagement sur l'année 2017. Or, Emmanuel Macron pourrait bien reporter l'application de ce système fiscal pour s'assurer en premier lieu de la charge réelle que cela représenterait pour les entreprises, en organisant un audit.

De même, le nouveau Président projette de supprimer certaines cotisations salariales à compter de janvier 2018 pour les compenser en partie par une augmentation de la Contribution Sociale Généralisée (CSG).

Une mesure qui aurait un impact direct sur la fiche de paie, avec un effet imperceptible si l'impôt à la source est effectivement prélevé.

 

 

2. Transformation de l'ISF

 

Selon le voeu du fondateur de République en Marche, l'ISF serait transformé en impôt sur la fortune immobilière (devenant ainsi l'IFI).

Le principe de cette réforme reposerait sur une exonération portant sur tous les investissements pouvant servir au financement de l'économie, et ne taxer que les biens immobiliers.

En revanche, il maintiendrait l'abattement de 30 % déjà appliqué sur la résidence principale.

 

3. Imposition CSG-CRDS des non résidents

 

Une révision des prélèvements sociaux sur les biens immobiliers détenus en France par des non-résidents est aussi à l'ordre du jour.

Pour rappel, ce prélèvement est sujet à controverse en particulier suite à un arrêt de la Cour de Justice de l'Union Européenne, ce qui a poussé l'Etat à opérer un changement d'affectation de ce prélèvement pour que sa perception puisse être poursuivie.

 

4. Individualisation de l'impôt pour les couples

 

Afin de favoriser le travail à temps plein ainsi que la rémunération des femmes, l'impôt des couples soumis à l'imposition commune pourrait être modifiée, pour passer à un système individualisé.

 

5. Suppression de la taxe d'habitation

 

C'est une mesure qui fait beaucoup parler, car elle représente un élément clé du programme électoral d'Emmanuel Macron. Pour 4 français sur 5, cela se traduirait par une suppression de la taxe d'habitation d'ici à 2020.

Selon Emmanuel Macron, cet impôt alourdit principalement le budget des citoyens vivant dans les communes populaires, au contraire des citoyens vivant dans les grandes villes.

A l'échéance 2020, tous les foyers au revenu fiscal de référence ne dépassant pas 5000 € par mois se verront exonérés de l'impôt, ainsi que les personnes seules ne gagnant pas 2000 € par mois ou encore les retraités qui ne touchent pas 4000 € par mois.

 

"A terme, une exonération totale serait envisagée pour tous les Français."

 

Emmanuel Macron confirme que l'Etat compensera à l'euro près ce manque à gagner des collectivités locales. Une mesure qui surprend étant donné que des dispositifs d'allègement sont déjà en vigueur.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Banque, Épargne, Compte courant, impôts

comparez plus de 35 banques pour obtenir le meilleur tarif

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com