x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Pourquoi les tarifs de vos assurances auto et habitation vont augmenter en 2017 ?

assurance

En 2017, vos factures d'assurance seront plus élevées, en particulier pour ce qui concerne l'habitation et l'auto. Ainsi se confirment les prévisions des spécialistes, et qui explique notamment que les tarifs ont été communiqués plus tardivement. Plusieurs éléments survenus en 2016 ont amené les assureurs à songer à cette adaptation, amenant une hausse moyenne d'environ 2 % pour l'assurance auto, voire même un peu plus pour l'assurance habitation. Décryptage de cette variation qui met fin à 2 années de relative accalmie.

 

Reprise des tarifs à la hausse

 

L'application de la loi Hamon a permis de freiner les augmentations d'assurances durant les 2 dernières années. En effet, les assureurs étaient enclins à freiner les majorations, ceci afin d'éviter la fonte de leur portefeuille d'assurés.

Toutefois, plusieurs évènements successifs amènent à augmenter les tarifs dès le 1er janvier 2017.

 

"De manière générale, vos primes d'assurance auto et habitation vont être majorées de 1 à 2 %."

 

Certains assureurs prévoient de n'impacter que 50 % de leur portefeuille pour minimiser l'impact global. A noter aussi que ces variations sont annoncées "hors taxe", ce qui risque de péjorer encore plus certains profils (les assurés "à risque").

Plus les assurances segmentent leur portefeuille, plus elles peuvent communiquer de façon claire sur les montants des primes prévues en 2017, à l'image d'Olivier Assurance qui prévoit un gel des tarifs générale.

D'autres assureurs comme la MATMUT, annoncent un impact mesuré sur seulement 50 % de son portefeuille. Les augmentations prévues se montent à 1,7 % pour l'assurance auto et à 2,3 % pour l'assurance multirisque habitation.

 

Pourquoi des augmentations en 2017 ?

 

L'année 2016 n'a pas été de tout repos pour les assurés et leurs assureurs.

 

  • Assurance habitation

Ainsi, différents phénomènes climatiques ont touché durement certaines régions en juin, provoquant d'importantes inondations et occasionnant plus d'un milliard d'euros de dommages aux sociétés.

De même, le taux de sinistres mineurs a également augmenté, traduit généralement par un manque de vigilance au niveau de l'entretien des habitations et occasionnant un vieillissement des installations d'eau et d'électricité prématuré.

Les dégâts conséquents (incendies partiels, inondations) ont été additionnés aux cambriolages, eux aussi en augmentation.

 

  • Assurance auto

En ce qui concerne l'assurance auto, la série d'attentats perpétrés sur territoire français a amené l'Etat à augmenter le budget du fonds d'indemnisation des victimes du terrorisme, faisant passer la taxe annuelle de 4,30 € à 5,90 €.

De même, la mortalité routière n'a malheureusement pas baissé en 2016, obligeant également à adapter les indemnisations.

Dernier point notoire, l'augmentation du prix des pièces mécaniques et de carrosserie, obligeant les assureurs à revoir dans leur ensemble les primes pour l'année à venir.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com