x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment investir en bourse a l'aide des options binaires et du Forex ?

options binaires, forex

Internet et les banques en ligne ont encouragé les particuliers à devenir leur propre banquier. Désormais, nombre de sites proposent également de se transformer en trader, en investissant sur des marchés plus exotiques ou à l’aide d’outils complexes, tels le forex et les options binaires. Derrière les promesses de gains virtuelles mises en avant par ces sites se cachent cependant des risques financiers bien réels.

 

La nouveauté ne réside pas tant dans les marchés et produits financiers sur lesquels il est aujourd’hui possible d’investir que dans la manière de le faire. Le forex et les options binaires sont mis à portée de tous, au travers de sites internet, alors que ces investissements étaient traditionnellement l’apanage des professionnels. Avant de franchir le pas, mieux vaut toutefois être averti sur leurs mécanismes de fonctionnement, propres à accroître les possibles pertes.  

 

Des marchés et instruments aux règles complexes

 

CAC 40, Dow Jones, London Stock Exchange ; actions et obligations : les marchés financiers et les produits sur lesquels investissent les particuliers non-initiés font bien souvent partie de cette sphère – que certains peuvent juger restreinte.

Dès lors, pourquoi ne pas élargir ses possibilités ? Pour ce faire deux solutions : se positionner sur des marchés différents ou sélectionner d’autres types de produits.

 

  • Jouer sur l’évolution des monnaies

Le Foreign exchange, communément appelé Forex, permet d’investir sur les monnaies. Leurs cours fluctuent en fonction des acteurs du secteur financier et n’est pas régulé.

Prendre position sur le Forex revient donc à spéculer sur l’évolution du cours d’une monnaie par rapport à une autre, on parle par exemple du couple euro/dollar.

 

  • Estimer l’évolution des actifs

Les options binaires sont un mécanisme d’investissement et non un marché, comme le Forex.

Elles permettent non seulement de se positionner sur ce dernier, afin de miser sur les devises, mais il est également possible de les appliquer sur de nombreux autres sous-jacents, c’est-à-dire des actions, des indices, des matières premières et des métaux (or et argent).

On peut placer une option à la hausse aussi bien qu’à la baisse, en fonction de ses convictions sur le marché. L’autre particularité des options est qu’elles s’exercent sur une durée de temps limitée, déterminée par l’investisseur lui-même.

Concrètement, celui-ci sait donc à l’avance combien il peut perdre ou gagner avec une option binaire, puisque c’est lui qui fixe un seuil à atteindre, à une échéance donnée. Si le seuil est atteint, le trader empoche la plus-value réalisée.

 

Des prises de risque différentes

 

Les options binaires présentent un intérêt car la prise de risque est limitée à la somme investie. Il n’est en effet pas possible de perdre plus que son investissement de départ.

Ce qui n’est pas le cas sur le Forex, si l’on décide de faire appel à un effet de levier.

 

  • Démultiplier gains et pertes

La particularité de l’effet de levier, que l’on peut appliquer à ses positions sur le Forex, est qu’il permet d’augmenter la somme investie et donc les gains et les pertes potentiels.

En fait, avec un effet de levier, vous empruntez de l’argent à votre broker, ce qui vous permet de prendre des positions spéculatives. Une fois la position dénouée, le broker récupère sa mise et l’investisseur engrange la différence.

Mais si le marché n’a pas été dans le sens espéré, non seulement il n’y aura pas de gain à la clé, mais il faudra en plus rembourser le broker des sommes spéculées. Ce dernier procèdera alors à ce que l’on nomme un « appel de marge ».

Outre cet effet de levier, le Forex attire également les investisseurs pour sa liquidité et sa « disponibilité ». Il cote en effet 24/24, cinq jours sur sept.

 

Gare aux arnaques

 

ConsoMag et l'AMF vous mettent en garde :
 

 

Forex et options binaires diffèrent donc, le premier permettant d’obtenir des amplitudes de gains plus élevées mais s’accompagnant d’une prise de risque plus importante.

Ils ne s’adressent pas forcément aux mêmes investisseurs, les débutants ayant intérêt à commencer par les options binaires avant de s’exposer au Forex.

Tous deux ont un point commun : ils font l’objet d’arnaques sur le web, il faut donc inviter à la plus grande prudence. Nombre de plateformes de trade et de brokers en ligne sont en effet, au mieux, non agrés, au pire des piège destinés à faire main basse sur les sommes investies.

 

"Il est donc indispensable de prendre un broker agréé, leur liste est régulièrement mise à jour par l’AMF."

 

Vérifiez également les frais pratiqués, car ils peuvent rapidement rogner les gains. Sans oublier de consulter les conditions de sortie de ses positions et de ses gains.

Et quand bien même vous auriez tout fait dans les règles de l’art, restez vigilants dès lors que vous jouez sur ces marchés, très volatiles et largement réservés aux professionnels de la finance.

L’AMF a ainsi réalisé une étude sur le Forex et les CFD (instruments financiers qui permettent un effet de levier). Il en ressort qu’entre 2009 et 2012, sur un échantillon de 15 000 investisseurs, seul 1 client sur 10 a gagné de l’argent ! Montant moyen des pertes par client : 10 900 €.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement les offres de bourses en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com