x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Faut-il investir dans l’immobilier à l’étranger ?

Immobilier à l'étranger

Des classements sont régulièrement publiés sur le sujet : où donc investir dans l’immobilier à l’étranger ? En tête de liste, des destinations qui font bien souvent rêver. Sur le podium des classements parus en ce début d’année on trouve par exemple l’Ile Maurice, la Thaïlande ou encore, plus près de nous, le Portugal. Alors, faut-il foncer les yeux fermés et rêver de sa retraite au soleil, ou bien ces investissements recèlent-ils des vices cachés ?

 

L’immobilier à l’étranger, dans quel but ?

 

Acheter un bien immobilier à l’étranger peut obéir à divers objectifs, notamment en fonction de l’âge. Un pur investissement locatif ne sera par exemple pas destiné à être habité, mais à l’inverse, le bien peut être envisagé comme une maison de vacances, voire comme une résidence principale pour la retraite.

Avant toute considération financière, il est donc important de réfléchir à la destination finale et à l’horizon de son investissement. Cela donnera de premières indications sur la base desquels prendre une décision majeure : la localisation de l’investissement immobilier.

Parmi les critères à prendre en compte, la localisation, notamment la distance depuis la France. Si vous souhaitez profitez vous-même du bien, réfléchissez au coût du transport et à ses implications : vos enfants pourront-ils facilement venir ? Quel est le coût de la vie sur place ? Quelles démarches effectuer pour avoir le droit de séjourner dans le pays ?

 

Des avantages certains

 

  • Intérêt financier

Le coût de l’immobilier est bien souvent le premier argument qui justifie un investissement à l’étranger.

 L’Afrique du Nord a su se montrer très attractive, puis la chute des prix a attiré de nombreux Français en Espagne. Certaines capitales sont également moins chères que Paris, comme par exemple Berlin, et peuvent constituer la base d’un investissement locatif rentable.

 

  • La qualité des services

Si le bien est avant tout destiné à un usage personnel, investir à l’étranger peut permettre d’accéder à des surfaces plus grandes ou à une qualité de service supérieure ou plus abordable par rapport à ce que l’on trouve en France.

 L’Ile Maurice propose ainsi son lot de villas ultra luxueuses tandis qu’en Thaïlande, on pourra profiter des services d’un personnel dévoué sans être trop onéreux.

 

  • Une fiscalité attractive

Certaines destinations attirent les étrangers grâce à des avantages fiscaux qui leurs sont dédiés. Ils sont cependant souvent soumis à conditions, notamment celle de résider dans le pays plus de la moitié de l’année.

Le Portugal a ainsi créé un forfait fiscal attractif pour les retraités européens qui s’installeraient sur ses terres. Les résidents de République dominicaine se voient exemptés d’impôt sur le revenu pendant trois ans…

Il faut également étudier la fiscalité sur les plus-values, dans une optique de revente du bien.

 

Mais attention à ne pas négliger les risques

 

Investir à l’étranger n’est pas un projet qui s’improvise. Il ne faut pas négliger la possibilité de perdre son patrimoine. Plusieurs problématiques sont en effet à prendre en compte.

 

  • Risque de financement

Il n’est pas évident de convaincre les banques françaises de financer l’achat d’un bien immobilier à l’étranger. Mieux vaut avoir un dossier solide et un apport personnel conséquent.

 

  • Risque politique

Malheureusement, certaines destinations comportent un risque en termes de stabilité. Troubles politiques, violence, insécurité pour les étrangers, risques d’attentats… Autant d’événements qui peuvent survenir dans certaines régions.

 Il ne faut pas non plus négliger les implications d’un changement de politique, dans des pays à tendance autoritaire. Parfois, le fait de reprendre la terre ou les biens des étrangers fait partie du programme.

 

  • Risque monétaire

N’oubliez pas que le jour où vous vendrez votre bien, ce sera en monnaie locale. Cela comporte un double risque.

D’une part, la monnaie du pays en question peut être fortement dévaluée. Votre gain financier, une fois converti en euros, sera alors minime. La chute de la livre sterling depuis le Brexit pénalise ainsi les Français habitant à Londres qui souhaiteraient vendre leur logement et rentrer.

D’autre part, certains pays interdisent également la sortie de devises. Se pose alors la question de rapatrier vos gains, si vous ne souhaitez pas continuer à vivre sur place.

Enfin, il existe parfois un risque de faillite de l’Etat ou d’effondrement du système bancaire, dans des pays pauvres.

 

  • Risque juridique et fiscal

Quelle que soit l’opération immobilière que vous envisagez, assurez-vous de sa légalité et de posséder les titres de propriété adéquats.

Faites-vous conseiller par un avocat ou un notaire local et gare aux propositions trop belles pour être honnêtes. Mettez-vous en règle avec l’Administration fiscale locale ainsi qu’avec le fisc français.

Vous serez en effet redevable des taxes immobilières locales, mais vous devrez aussi déclarer en France tous les revenus locatifs tirés du bien, même s’il est à l’étranger. Il est également pris en compte dans le calcul de l’ISF.

Pour échapper à l’impôt en France, il faut obtenir le statut de résident étranger dans le pays en question. Pour cela, vous devrez y vivre au moins 6 mois et 3 jours par an.

Il existe également des accords avec certains pays, qui permettent d’éviter la double imposition. Cela fait partie des critères à prendre en compte au moment de son choix de destination.

 

  
 

Le conseil de Choisir.com

 

Pour être certain d’effectuer une opération rentable et sécurisée en réalisant une acquisition immobilière à l’étranger, mieux vaut faire appel à un professionnel. La fiscalité locale est en effet un critère essentiel à prendre en compte et il est difficile de faire personnellement le tour de toutes les spécificités fiscales dans le monde. De plus, un professionnel saura vous aiguiller sur un choix de destination, en fonction de vos objectifs.

 

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

simulez votre investissement locatif pour réduire vos impôts

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com