x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

9 astuces pour réduire son assurance automobile

assurance auto

Sans se plonger dans les calculs complexes, il est possible de réduire ses dépenses d'assurance auto avec des réflexes simples. Renégociation, choix du véhicule, formule au kilomètre, les solutions sont nombreuses pour réduire drastiquement sa prime d'assurance. Nous les avons regroupées en 9 points clés.

 

Pour établir le tarif d'une prime d'assurance auto, un assureur prend en compte une dizaine de critères. Les plus influents sont généralement le bonus, la profession de l'assuré et son lieu de résidence. S'il est difficile de jouer sur ces paramètres, l'assuré peut néanmoins s'intéresser à de nombreux autres facteurs capables de faire baisser le montant de cette prime.

 

Tout d'abord, savez-vous comment est calculé le tarif de votre assurance ? MMA vous l'explique :
 

 

1. Choisissez une voiture pas chère à assurer

 

Savez-vous que sur une même catégorie de véhicules, l'écart de prime d'assurance pour un même conducteur peut atteindre 50 % ? En choisissant un modèle plutôt qu'un autre, il est donc possible d'économiser plus de 100 € par an.

Et contrairement aux idées reçues les voitures les moins chères à l'achat ne sont pas toujours les moins coûteuses à assurer. En général l'assurance est plus élevée sur un modèle ayant des statistiques de vol plus importantes.

Sachez aussi que l’ancienneté d'un modèle d'occasion aura peu d'impact sur le prix de son assurance, pour une voiture âgée de 8 ans, la réduction n'est que de 5 % par rapport au même modèle neuf.

 

2. Optez une garantie adaptée

 

La formule « tous risques » est généralement rassurante mais elle se paie au prix fort. Soyez curieux, demandez à votre assureur le détail des garanties de chacune des formules proposées, vous y trouverez certainement des forfaits intermédiaires assez avantageux.

Si vous êtes un conducteur très prudent, vous pouvez opter pour une formule de type « tiers élargi » qui vous permettra de réaliser jusqu'à 30 % d'économie comparé à une assurance tous risques. Sachez toutefois que vous ne serez pas couvert lors d'un sinistre, en l'absence de tiers responsable.

 

3. Augmentez le montant de votre franchise

 

En cas de sinistre, les contrats d'assurance prévoient systématiquement une franchise. Il s'agit d'un montant restant à la charge de l'assuré, calculé selon chaque type de sinistre.

En demandant à augmenter le seuil de cette franchise, les assurés peuvent bénéficier d'une baisse de leur prime d'assurance à hauteur de 10 %. Naturellement, les remboursements en cas d'accident seront plus faibles et c'est un risque à bien évaluer.

 

4. Pensez à l'assurance au kilomètre

 

Vous roulez très peu ? Ne perdez pas un instant, demandez des devis chez les assureurs spécialisés dans l'assurance au kilomètre.

Ces formules indexent la prime annuelle sur le nombre de kilomètres parcourus. C'est à dire que si vous roulez moins, votre prime d'assurance baissera automatiquement. Le contrôle du kilométrage annuel peut se faire dans un garage par l'intermédiaire d'un dispositif électronique.

 

5. Et l'assurance connectée ?

 

Encore peu répandue en France, l'assurance connectée débarque dans l'hexagone en s'adressant aux jeunes conducteurs.

Son principe : un boîtier surveille le comportement de l'automobiliste et réduit le montant de l'assurance si sa conduite est jugée prudente.

 

6. Des trajets professionnels vraiment nécessaires ?

 

Si vous n'utilisez plus votre voiture pour aller travailler, n'oubliez pas de le déclarer à votre assureur. Vous économiserez ainsi jusqu'à 5 % sur votre prime annuelle.

De nombreux sinistres se produisent en effet sur les trajets domicile travail et les assureurs répercutent naturellement ce risque sur leurs tarifs.

 

7. Privilégiez le stationnement en garage

 

Si vous avez le choix, n'hésitez pas, stationnez votre voiture dans un garage et signalez-le à votre assureur. Votre prime d'assurance sera réévaluée et baissera d'environ 5 %.

L'assureur répercute là aussi la baisse du risque car lorsqu'une voiture dort toutes les nuits dans un garage fermé ou dans le jardin d'une maison, elle a moins de chance d'être la cible de vandalisme ou de subir un accrochage involontaire.

 

8. Faites jouer la concurrence

 

Il est désormais possible de changer très facilement d'assureur, comme on change d'opérateur téléphonique. Le nouvel assureur se charge de toutes les démarches de transfert et l'assuré se contente simplement de signer son nouveau contrat.

Comparez donc les offres en regardant bien les prestations proposées, la concurrence bat son plein !

 

9. Regroupez vos contrats

 

Banques et assureurs ont maintenant des offres très diversifiées. Il proposent toutes sortes de garanties à leur clients : assurance auto, assurance habitation, professionnelle...

En demandant à votre banque ou votre assureur de regrouper tous vos contrats vous aurez certainement droit à un tarif préférentiel. Renseignez-vous.

Arnauld Delacroix

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance, Assurance auto

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com