x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

7 façons de réduire sa consommation de carburant

consommation de carburant

Dès le moment où vous constatez que votre véhicule consomme plus de carburant que d'habitude, alors que vous n'avez en rien modifié votre routine de conduite, il est essentiel de faire quelques vérifications assez rapidement. En effet, un problème technique peut être la source de cette surconsommation, en quel cas il est important d'agir dès que possible.

 

1. Vérification de la pression des pneus

 

Première cause de surconsommation de carburant, l'état de vos pneus. Dès que possible, il faut démonter les pneumatiques hiver pour installer les pneus d'été.

Cela contribuera à réduire la consommation. Une fois par mois, il est conseillé de vérifier la pression des pneus et de les sur-gonfler à la pression recommandée par le constructeur.

A savoir qu'une valve de gonflage fuit de façon constante, il est donc primordial pour la sécurité des passagers de s'assurer de leur état, pour éviter tout risque d'éclatement et d'accident

 

2. Contrôle des freins

 

Lorsqu'un étrier de frein est grippé en raison d'un manque d'entretien ou à cause des salages hivernaux, le seul fait d'avoir un frein actif en permanence peut expliquer une consommation excessive de carburant.

Un garage peut vérifier ce point rapidement en procédant à un contrôle. Si nécessaire, il faut envisager de changer les plaquettes par paire et par essieu.

 

3. Une huile de mauvaise qualité

 

La qualité de l'huile utilisée garantit la bonne marche du moteur, en particulier si elle est plus visqueuse à chaud. En revanche, cela aura pour conséquence une consommation excessive de carburant.

Dans le cas où le moteur est en parfait état, il suffit d'utiliser une huile plus fluide à chaud, en respectant les prescriptions du constructeur.

En cas de doute sur le produit, il est essentiel de vérifier le choix auprès du concessionnaire.

Mais attention, ne jamais mélanger d'additif quelconque à l'huile, qui présente une composition chimique très complexe et vitale pour votre véhicule.

 

4. Etat du filtre à air

 

Un filtre trop encrassé provoque une sur-consommation de carburant mais pas uniquement. Il peut aussi se colmater très vite et créer une pollution nocive.

Il va également avoir une incidence directe sur le moteur qui risque de perdre en puissance.

Pour remédier au problème, l'opération est très simple : il suffit d'en acheter un et de le remplacer au plus vite (coût très faible).

 

5. Des options qui font sur-consommer

 

Certains accessoires peuvent alourdir la consommation de carburant en particulier lorsqu'ils sont activés inutilement.

Laisser la climatisation en mode ECO ou éteinte, et ne jamais l'actionner directement la climatisation lorsque la voiture est restée trop longtemps au soleil.

En lieu et place de la roue de secours, vous pouvez opter pour une bombe anti-crevaison (à demander à votre concessionnaire).

 

"A savoir que le risque de crevaison est minime : en moyenne une fois sur 150 000 km."

 

La surconsommation électrique (essuie-glaces, sonorisation, sièges chauffants) a également une influence directe sur la consommation de carburant.

A savoir aussi que les barres de toit et coffres présents sur la galerie augmentent de façon significative la résistance à l'air du véhicule sur les routes et les autoroutes.

 

6. L'état des bougies

 

De plus en plus de véhicules fonctionnent au moyen d'un allumage commandé, dans quel cas les bougies assurent un fonctionnement optimal du moteur.

En cas de doute sur leur état, demandez un diagnostic ou faites changer les bougies par le garage.

Bon à savoir : il est aussi utile de contrôler les bougies neuves, pour vérifier que l'écart entre les électrodes est bien celui recommandé par le constructeur.

 

7. Les réglages d'allumage et de carburation

 

Dans le cas où votre véhicule date d'avant 1991, il est fort possible que les réglages soient obsolètes. En effet, il est essentiel de faire une vérification tous les 30 000 km environ auprès d'un mécanicien.

Que vous constatiez une carburation trop riche, des ratés nets lors du démarrage ou un manque de puissance subit, c'est le signal pour faire vérifier les différents réglages.

Combien ça coûte ? compter environ 100 € pour des travaux effectués rapidement (environ une heure).

Arnauld Delacroix

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Automobile, Assurance, Assurance auto

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com