x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Testament : tout ce que vous devez savoir !

testament

Son absence peut être la source de bien des conflits, voire de véritables déchirements familiaux. Rédiger son testament permet d’éviter de telles situations, tout en s’assurant que ses dernières volontés soient respectées. Pourtant, trop nombreux sont encore ceux qui ne rédigent pas de testament en bonne et due forme. Il n’est pas trop tard pour bien faire !

 

Il n’y a pas d’âge pour faire un testament et mieux vaut, selon l’expression consacrée, « laisser ses affaires en ordres ».

 

Un acte simple

 

Il existe en France une règle de base qui veut qu’une part de son testament soit dédiée aux héritiers réservataires, c’est-à-dire ses enfants et son conjoint survivant.

La première chose à faire est donc d’évaluer ce que représente cette part sur votre patrimoine, afin de décider ensuite que faire des quotités restantes.

Il est bien entendu possible de les destiner également à ses héritiers réservataires, mais elles peuvent également aller à d’autres personnes de votre entourage, que vous ayez ou non des liens familiaux, ou à des associations.

Afin de vous assurer de la bonne exécution de votre testament, rédigez-le par écrit.

Pour vous assurer de son exécution, le mieux est de le faire rédiger par un notaire devant deux témoins et un autre notaire. Il s’agit alors d’un testament authentique, dont la valeur juridique est garantie.

Il est également possible de déposer son testament à son notaire, sous enveloppe scellée et devant deux témoins (testament mystique). Un moyen de conserver le secret sur vos dernières volontés, mais vous ne pouvez vous assurer de leur justesse juridique et écarter ainsi toute contestation ultérieure.

Vous avez également le droit de vous passer de notaire, en rédigeant votre testament, avec une date et votre signature, et de le conserver chez vous (testament olographe). Tout comme la méthode précédente, cela peut ouvrir la voie à des contestations.

En théorie, un testament verbal n’a pas de valeur, sauf si des dernières volontés sont émises sur le lit de mort et non contestées par les héritiers.

 

Il est même désormais possible de rériger son testament en ligne avec Testamento !
 

 

Anticiper l’avenir de ses proches

 

Tant que l’on ne touche pas à la part réservataire, un testament est un outil fort utile pour favoriser certaines personnes de son entourage et en protéger d’autres.

En matière de protection, le testament est important dès lors que l’on a des enfants mais que l’on est séparé de son conjoint. Si les enfants sont mineurs, l’ex-conjoint gérera le patrimoine légué. Or rien ne garantit qu’il aura les mêmes vues que vous sur l’utilisation de votre legs.

Il est donc possible d’assortir ce legs de conditions ou, pour aller plus loin encore, de nommer une autre personne responsable de la gestion de ce patrimoine, comme un oncle, une grand-mère…, jusqu'à la majorité des enfants.

Un testament est également un moyen de protéger des proches qui ne sont pas inclus dans la part réservataire. Il est ainsi indispensable de désigner volontairement son compagnon si l’on n’est pas marié ou pacsé, sous peine de le voir totalement exclu de la succession.

Il peut également être important de répartir ses biens si l’on est à la tête d’une famille recomposée : transmettre les bijoux de famille à ses enfants mais accorder également une somme d’argent aux enfants de sa nouvelle compagne par exemple.

 

Exprimer des souhaits personnels

 

Un testament est également le lieu où exprimer des volontés diverses. Vous pouvez ainsi y indiquer où vous désirez être enterré et comment doivent se dérouler vos obsèques.

Vous pouvez également préciser que tel bijou doit rester dans la famille ou encore assortir certains de vos legs de clauses spécifiques. Vous léguez votre maison de famille mais l’assortissez d’une obligation d’entretien.

Vous destinez une somme d'argent à vos petits-enfants, réservée à payer des études, une acquisition immobilière ou la création d’une entreprise…

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

N’hésitez pas à rédiger un testament car vous demeurez en permanence libre de le modifier. Pour de légères modifications, un codicille sera ajouté. S’il s’agit de bouleversements majeurs, un nouveau document sera rédigé.

 

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : testament, Épargne, Assurance vie

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,10 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com