x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les fonds en euros sont-ils toujours rentables pour l'assurance-vie ?

fond euros

Changement de tendance en vue pour l’assurance vie ? Erosion des placements, désintérêt des jeunes, rendements en baisse et inquiétudes sur les performances des fonds en euros… Longtemps sur le podium des placements préférés des Français, la donne pourrait toutefois changer en 2017. Cela signifie-t-il qu’il faut se détourner des fonds en euros ?

 

Baisse des performances

 

Certes, certains fonds en euros sont parvenus à afficher un rendement de 3 % en 2016. Malheureusement, il s’agirait plus d’une exception que de la règle.

La moyenne des rendements se situe en effet entre 1,5 % et 1,8 %. Sans oublier quelques ratages, avec un maigre 0,8 % pour le dernier du classement.

Les assureurs ont fait les frais de la chute des rendements dans l’obligataire. Peut-on espérer une reprise en 2017 ? Peu probable, de l’aveu des assureurs eux-mêmes.

Leurs portefeuilles sont composés d’obligations plus ou moins anciennes. Les plus anciennes ont des meilleurs rendements que celles émises récemment.

Or, mécaniquement, puisqu’elles sont plus anciennes, nombre d’entre elles vont arriver à échéance sous peu, faisant chuter le rendement global du portefeuille.

Autre problème, soulevé par la Banque de France : une possible remontée de l’inflation, qui viendrait grignoter des performances déjà très faibles, voire même les réduire à néant.

 

Du mal à séduire

 

Dans ce contexte l’assurance vie pourrait avoir du mal à capter une nouvelle clientèle. Placement surtout apprécié des seniors, l’assurance vie a des difficultés pour convaincre une clientèle plus jeune.

En 2015, il n’y avait ainsi que 20 % des moins de 30 ans qui possédaient une assurance vie. A titre de comparaison, les quinquagénaires étaient 36,5 % et les sexagénaires 41,8 % à en avoir une, selon les chiffres publiés par l’INSEE.

Les livrets d’épargne et les PEL, voici ce que prisent les jeunes. Mais là non plus, le rendement n’est pas franchement au rendez-vous.

Le taux du livret A est actuellement de 0,75 %, tandis que le PEL affiche 1 % de rémunération. En revanche, ils bénéficient d’une absence de frais et d’exonérations fiscales plus attractives que celles de l’assurance vie.

 

Que privilégier ?

 

Au vu de tout cela, faut-il se débarrasser de son assurance-vie ?

Peut-être pas, mais il faudra sans conteste lui apporter quelques ajustements. Les professionnels des placements et les assureurs sont unanimes : pour retrouver de la performance, il faudra consentir à une prise de risque supplémentaire.

Concrètement, cela signifie adopter une assurance vie en unités de compte et placer ainsi son épargne sur les marchés financiers. Sans garantie, donc.

Un saut que les épargnants ont encore du mal à faire. En 2016, sur les 11 premiers mois de l’année, seules 20 % des cotisations ont été placées sur des unités de compte, puis 23 % en octobre et novembre.

Afin d’encourager le changement, certaines compagnies d’assurance proposent des « offres promotionnelles » pour les clients qui consentiraient à prendre plus de risque.

C’est par exemple le cas d’AG2R La Mondiale. Si l’assuré accepte de placer 30 % de l’épargne de son contrat sur des unités de compte en actions, immobilier, obligation, l’assureur octroie un bonus de 0,3 % de rémunération à l’épargne restant sur le fonds euros.

AG2R est loin d’être le seul à proposer ce type de formule. Une opportunité à saisir, pour ceux qui s’inquiètent du rendement des fonds en euros.

 

Pourquoi est-il important de comparer les contrats d'assurance vie ?
Les contrats d'assurance vie varient beaucoup de l'un à l'autre, entre les taux pratiqués et les supports d'investissement sélectionnés. N'hésitez pas à comparer les différents contrats d'assurance vie afin de maximiser vos rendements. 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 2,20 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com