x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Salon de Genève 2017 : le retour d'Alpine

Alpine

Renault vient de renouveler toute sa gamme ces dernières années. Pas de présentation en grandes pompes pour le losange à Genève donc. A part peut être l'une des nouveautés les plus attendues dans les allées suisses, le grand retour d'Alpine, après vingt-deux ans d'absence, au travers de sa toute flambante A110. Décidément, les constructeurs français savent faire parler d'eux au Salon de Genève.

 

Une légende

 

Alpine, les plus jeunes ne connaissent pas forcément. Mais pour tous les autres, c'est véritablement une marque de légende. Son modèle phare, l'A110, déclinée en berlinette, coupé et cabriolet, reste célèbre pour son impressionnant palmarès sportif.

Aujourd'hui, l'A110 nouveau cru vient faire son show au Salon de Genève. Elle se pare d'un souffle de modernité, tout en conservant l'esprit général de son aïeule qui s'écoula à 7 176 exemplaires entre 1962 et 1977.

Esthétiquement, elle reprend le regard si particulier à Alpine ainsi que la nervure sur le capot. En revanche, elle se dote de jantes aluminium noir mat signées Otto Fuchs (à l'instar des premières Porsche 911) et se décline en trois coloris : Bleu Alpine, Blanc Solaire et Noir Profond.

 

"Plus longue de 33 cm, cette A110 atteint 4,18 m, pour une hauteur de 1,25 m."

 

 

A l'intérieur, tout est pensé confort et sportivité. Au premier coup d'œil,  l'on ressent l'ambiance Renault avec de nombreuses commandes issues des grandes séries (comme les commandes de climatisation).

Heureusement, tout ceci est contrebalancé par une qualité de finition des plus poussées, des sièges baquets Sabelt en cuir matelassé, et des inserts en fibre de carbone authentique qui nous changent des imitations plastiques.

Les badges bleu-blanc-rouge présents à l'intérieur comme à l'extérieur nous rappellent d'où vient la petite sportive.

 

 

Des performances accrues

 

La A110 affiche un poids contenu de 1 080 kg grâce à ses nombreux éléments en aluminium. C'est bien plus lourd que l'ancien modèle, mais sa puissance est assurée par un 1.8 l de 252 ch suralimenté par un turbo en position centrale arrière.

 

"Position centrale arrière pour le moteur, contre porte-à-faux chez les concurrentes directes."

 

Au final, c'est un 0 à 100 km/h effacé en 4,5 s qui affole les chronos. Alors que la Porsche 718 Cayman, sa principale rivale, armée de 300 ch, fait moins bien avec 4,6 s.

 

 

Mais comme l'on n'est pas tous les jours sur un circuit (voire jamais), la belle française propose trois modes de conduite (Normal, Sport et Track) qui influent directement sur la direction, l'échappement actif et les paramétrages de la boîte à double embrayage humide à 7 rapports signée Getrag.

Le constructeur annonce un tarif provisoire de 58 800 € pour sa nouvelle star.

 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Nous voulions du rêve automobile, voilà que nous sommes servis avec cette A110. Un rêve que l'on pourra toucher du doigt lors de prochains essais routiers.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com