x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle vignette Crit'Air pour votre véhicule

vignette Crit'Air

La vignette automobile fait son retour. Cette fois, le macaron à coller sur le pare-brise sert à identifier les voitures les moins polluantes. Paris et Grenoble sont les premières villes françaises à le rendre obligatoire. Mais la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a annoncé le 5 janvier 2017 que la vignette Crit’air allait surement devenir obligatoire en France  le 7 avril 2017...

 

À quoi sert la nouvelle vignette Crit'Air ?

 

La nouvelle vignette Crit'Air n'est pas une nouvelle taxe automobile mais une sorte de laisser-passer. Elle doit permettre aux propriétaires des véhicules les moins polluants, de circuler dans les villes ayant mis en place des restrictions d'accès ou de stationnement pour limiter la pollution urbaine.

Tous les propriétaires de voitures récentes ou écologiques ont donc intérêt à se procurer cette vignette pour pouvoir circuler librement dans ces villes.

Pour l'instant la vignette Crit'Air n'est obligatoire que dans la métropole de Grenoble depuis le 1er janvier 2017 et va l'être à Paris à partir du 16 janvier 2017. Si vous habitez ou que vous comptez vous rendre dans une de ces villes, il faudra donc vous procurer le fameux sésame.

 

"La vignette deviendra obligatoire sur tout le territoire entre mars et avril 2017."

 

Il s'obtient avec un certificat de qualité de l'Air, accordé par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Sa demande se fait en ligne.

Chaque demande de certificat implique de payer une redevance de 3,70 € à laquelle s’ajoute le montant de l'envoi postal, soit un total de 4,18 € pour un envoi en France.

 

Six couleurs différentes

 

Il existe six couleurs de vignette correspondant chacune à une classe de pollution. Pour établir ce classement, le ministère de l'Environnement s'est basé sur les normes de pollution européennes Euro. Voici la définition de ces vignettes :
 

 

VignetteVéhicules concernés
Vignette Crit'AirVéhicules n'émettant aucune pollution directe, totalement électriques ou à hydrogène
Vignette Crit'Air 1Véhicules essence ou hybride immatriculés à partir du 1er janvier 2011
(normes Euro 5 et Euro 6 essence)
Véhicules gaz
Vignette Crit'Air 2Véhicules essence ou hybride immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010
(norme Euro 4 essence)
Véhicules diesel immatriculés après le 1er janvier 2011
(Euro 5 et Euro 6 diesel)
Vignette Crit'Air 3Véhicules essence ou hybride immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005
(normes Euro 2 et Euro 3 essence)
Véhicules diesel mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010
(norme Euro 4 diesel)
Vignette Crit'Air 4Véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005
(Euro 3 diesel)
Vignette Crit'Air 5Véhicules mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000
(Euro 2 diesel)

 

Les véhicules essence et diesel mis en service avant le 31 décembre 1996 ne peuvent donc pas prétendre à une vignette Crit'Air.

 

Quel risque à rouler sans vignette ?

 

Concernant cette vignette Crit'Air il existe trois types de sanction possibles :

  • L'absence de vignette Crit'Air : amende de 3ème classe - 68 €
  • Non-respect des restrictions dans une zone à circulation restreinte : amende de 3ème classe - de 45 à 180 €
  • Affichage d'une pastille autre que celle conrespondante aux véhicule : amende de 4ème classe - de 135 à 750 €

 

Toutes ces sanctions ne pourront entraîner un retrait de point sur votre permis. Par contre, votre véhicule peut être immobilisé..

 

Une interdiction amenée à se durcir
Pour rappel, tous les modèles immatriculés avant 1997 - soit tous les véhicules non éligibles à la vignette Crit'Air – sont désormais interdits à Paris en semaine. Cette d'interdiction n'est qu'une des premières étapes vers un plan de restriction de circulation plus large. D'ici 2020, la maire de Paris, Anne Hidalgo, entend en effet interdire la circulation de tous les véhicules antérieurs à la norme Euro 5. En clair, toutes les voitures immatriculées avant le 1er janvier 2011 pourraient être bannies des rues de la capitale d'ici quatre ans.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com