x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Que penser du renouvellement de la gamme de Seat ?

Seat

Lors du Mondial de Paris en octobre 2016, Seat est venu présenter son Ateca qui place enfin le constructeur sur le segment des SUV. Mais la firme ibérique nous a aussi gratifiés de révélations sur l’avenir de sa gamme. Décodage des grandes lignes pour 2017.

 

Le retour en grâce

 

Après huit années de pertes financières, Seat a connu un premier semestre 2016 très lucratif avec un bénéfice de 5 millions d’euros.

 

"Seat sort du rouge à la banque."

 

Un sursaut financier bienvenue, et presque inattendu sur une gamme vieillissante alors que le fleuron de la marque, l’Ibiza, est en fin de carrière, et que la Leon est commercialisée depuis bientôt quatre ans.

C’est donc un Luca de Meo, patron de la firme, très optimiste qui est venu parler à la presse, lors du Mondial, de l’avenir de Seat.

 

Seat Ateca

 

Un Ateca plein de promesses

 

Ce booster de chiffre ce n’est pas non plus l’Ateca qui en est à l’origine, lui qui vient seulement d’être commercialisé. Mais à n’en point douter, ce SUV va se faire une place au soleil sur un segment surchargé.

Fidèle à sa politique, Seat continue de proposer des tarifs un peu plus attractifs que la concurrence. Mais cette fois cela se conjugue avec une qualité perçue en hausse et des équipements à la hauteur de nos attentes.

 

Seat Ateca

 

Du nouveau pour 2017

 

Et l’année 2017 signe le début d’une nouvelle ère pour Seat avec notamment l’arrivée de la Seat Leon restylée. Esthétiquement, ce ne sont que quelques changements sur les optiques et le bouclier avant.

Mais à l’intérieur, l’apparition du cockpit virtuel, de série sur les finitions hautes, donne une belle impression de montée en gamme.

 

Seat Leon

 

L’Ibiza quant à elle va se renouveler totalement pour une cinquième génération elle aussi très attendue.

Le salon de Genève en mars 2017 sera l’occasion pour la firme de dévoiler son nouveau fleuron. Au menu, un design harmonisé sur celui de l’Ateca et la primeur de la nouvelle plateforme MQB 0 du groupe VAG.

 

"L’Ateca pourrait se décliner à termes en sept places."

 

Plateforme que va également étrenner l’Arona, un SUV urbain aux lignes racées qui viendra faire son show à Francfort en 2017. Un nouveau venu qui remplace la déclinaison break ST de l’Ibiza vouée à disparaître du catalogue.

Quant à l’Ateca, encore lui, il va se décliner dans une version sport dans le courant de l’année, ainsi que dans sa livrée X-Perience que l’on à pu découvrir lors de ce dernier Mondial.

 

Seat Arona

 

Un futur un peu flou

 

Si les deux prochaines années vont être riches en nouveautés pour Seat, la marque est encore évasive sur son expansion à long terme.

La période 2019-2021 est encore incertaine, mais l’on nous promet l’arrivée d’un moteur électrique, ainsi que deux blocs hybrides.

 

"De l’électrique et de l’hybride, d’ici cinq ans."

 

Et si les systèmes de voiture autonome ne sont pas encore au cœur des préoccupations du constructeur, la voiture connectée deviendrait l’un des objectifs principaux à démocratiser sur la gamme.

Tout un programme…

 

Seat Leon break

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Des designs plus modernes et des équipements plus généreux, une stratégie qui sera forcément gagnante pour Seat. Essais routiers à suivre très prochainement dans nos colonnes.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com