x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment fonctionne le découvert bancaire ?

poche vide

Lorsqu'une personne est à découvert bancaire, cela signifie qu'elle présente un solde débiteur en faveur de la banque. Il s'agit d'une situation autorisée, mais qui est soumise à certaines règles strictes, et qui génère des frais appelés agios.

 

Les banques déterminent par une convention de compte la possibilité ou non de bénéficier d'une situation de découvert. Mais la convention ne peut pas être permanente, et doit respecter les plafonds délimités par la loi.

 

Etre à découvert, est-ce permis ?

 

Au moment de l'ouverture d'un compte bancaire, vous signez un document préparé par la banque et appelé "convention de compte". C'est dans ce document que sont précisés les montants autorisés à découvert, et la durée de cette situation.

La loi autorise une situation de découvert jusqu'à 3 mois, et ce délai ne peut être dépassé.

Pour sortir d'une situation de découvert, le compte doit présenter un solde positif durant une journée complète. Pour cela, il vous faut réapprovisionner le compte pour combler le montant négatif.

Lorsque la banque n'offre pas cette facilité de découvert, une demande écrite peut lui être faite afin d'obtenir l'autorisation (temporaire ou permanente). C'est à l'établissement bancaire de décider si la requête est acceptable.

 

Est-ce gratuit ?

 

Lorsque vous êtes à découvert, des frais sont automatiquement prélevés par les banques. Cela s'appelle des "agios".

La banque peut prélever des agios proportionnels (calculés selon une règle unique) ou des agios forfaitaires. Les deux types d'agios ne peuvent pas être cumulés. En revanche, vous êtes soumis au type le plus élevé des deux options.

 

Que se passe-t-il en cas de dépassement du découvert ?

 

Une situation de découvert peut entraîner un dépassement, ce que la banque appelle un incident de paiement. Lorsque cela se produit, des frais supplémentaires peuvent être prélevés, à concurrence des montants autorisés par la loi.

Pour chaque opération effectuée sur le compte bancaire au-delà du découvert, 8 euros (maximum 80 euros par mois)

Il s'agit de 4 euros par opération en cas de situation de surendettement ou lorsqu'on bénéficie du service bancaire de base (maximum 20 euros par mois).

 

Se fait-on plumer par nos banques avec les agios ? On n'est plus des pigeons vous répond! :
 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez plus de 35 banques pour obtenir le meilleur tarif

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com