x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les critères à étudier pour l'achat d'un véhicule utilitaire léger ?

transporteur

L'achat d'un VUL (véhicule utilitaire léger) ne peut pas se faire à la légère. Tous ne se valent pas et ne correspondent pas forcément aux mêmes types de métiers, même sortis d'usine et sans modification. Voici les critères à prendre en compte afin de bien choisir son VUL.

 

Zoom sur le véhicule utilitaire léger

 

Nous nous intéressons ici aux VUL, les véhicules utilitaires légers. Ce sont les modèles dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes. Ils sont accessibles avec un permis B ordinaire.

Le PTAC, poids total à charge, comprend le poids du véhicule ainsi que le poids du chargement éventuel.

Rappelons aussi que dans le cas d'un utilitaire chargé du transport de personnes, le nombre total de passagers, chauffeur compris, ne peut excéder neuf personnes avec un permis B.

 

"Pour un véhicule utilitaire de plus de 3,5 tonnes, le permis C est nécessaire."

 

Pour s'adapter encore mieux aux contraintes de chaque métier, des aménagements sont possibles chez des spécialistes de ce domaine. Râtelier de rangement, étagères et tiroirs, tout est envisageable à base de bois ou de métal. Attention toutefois à ne pas surcharger le véhicule.

Nous n'aborderons pas ici les métiers de l'alimentaire qui font l'objet d'une réglementation spécifique pour ne pas briser la chaîne du froid, mais rappelons tout de même les trois grands types de VUL qui existent pour ce type d'activité :

  • VUL isotherme : ses parois isolantes limitent les hausses de températures liées au climat extérieur.
  • VUL réfrigérant : identique à un véhicule isotherme mais disposant d'un apport de froid non mécanique par l'ajout de glace.
  • VUL frigorifique : véhicule isotherme qui dispose d'un apport de froid mécanique avec possibilité de réglage de la température intérieure.

 

Le volume de chargement

 

Le volume de chargement est l'un des critères principaux à étudier pour l'achat d'un véhicule utilitaire. L'on distinguera deux grands besoins différents :

  • Le transport d'outils liés à la pratique de l'activité : pour les professionnels qui ont des outils indispensables à leurs prestations, et dont le volume peut varier selon les métiers.
  • Le transport de marchandises : pour les professionnels qui sont amenés à transporter de façon aléatoire des appareils à destination de la clientèle. Il est alors préférable d'opter pour un volume de chargement supplémentaire afin de faire face à tous les impondérables.
  • L'enlèvement : à la fin de certaines prestations il est possible de devoir enlever certains matériaux ou matières (branchages pour un paysagiste, gravats pour un maçon,…). Dans cette optique, un camion benne sera le plus indiqué. En général, le camion benne est sollicité pour le transport d'objets peu sensibles à la casse.

Si le VUL doit transporter une équipe de plusieurs personnes, sachez que certains modèles proposent une banquette arrière tout en conservant un coffre de volume intéressant.

Attention toutefois, cette configuration de VUL le soumet immédiatement à la TVS (taxe sur les véhicules de société).

 

 

Les aménagements extérieurs

 

Si les aménagements intérieurs ne sont pas proposés de série afin de permettre la plus grande latitude aux professionnels, quelques éléments extérieurs sont par contre proposés et peuvent s'avérer indispensables :

  • Rails de toit : ils permettent d'installer des barres de toit ou une plateforme pour le transport d'objets encombrants comme des échelles par exemple.
  • Echelle de coffre : cette petite échelle permet d'atteindre le toit du véhicule en toute sécurité afin d'accéder au contenu qui pourrait s'y trouver.

 

Le PTAC

 

Comme nous l'avons vu précédemment, le respect du PTAC est essentiel si l'on ne souhaite pas passer de permis spécifique. Paradoxalement, certains véhicules plus légers permettent le transport de plus lourdes charges avant d'arriver aux limites du PTAC.

 

"Retrouvez les indications de PTAC sur une étiquette collée sur la tranche intérieure de la portière conducteur."

 

Pour calculer la charge utile transportable (ce que vous pouvez charger dans le véhicule), c'est très simple. Il suffit de retirer le poids du véhicule (incluant les passagers) au PTAC.

 

Cas concret : Un VUL qui pèse 1 800 kg, et donc le PTAC est de 2 640 kg, comprenant deux travailleurs de 80 kg chacun, pourra transporter 680 kg de charge.
C.U. = P.T.A.C. - P.V. soit C.U. = 2 640 - (1 800 + 80 + 80) = 680

 

La puissance et l'énergie

 

La puissance et l'énergie sont aussi à prendre en compte, l'on privilégiera :

  • Un Diesel puissant pour les longs déplacements, particulièrement si l'outillage est d'un poids conséquent.
  • Un bloc essence pour les déplacements courts urbains afin d'économiser du carburant et de ne pas avoir à faire chauffer le moteur à chaque départ (la fonction Stop&Start peut être une option intéressante à étudier).

 

"Le Diesel représente 86 % du parc VUL en France."

 

Le confort, les médias connectés et la sécurité passive

 

Pour joindre ses équipes en temps réel, ou pour leur permettre de se déplacer sans perte de temps, la modernité prend place dans les VUL. Les systèmes de connexion du téléphone portable et les solutions GPS sont de plus en plus plébiscitées par les professionnels.

Les aides à la conduite sont également à étudier sérieusement pour assurer la sécurité des travailleurs, notamment dans des véhicules qui peuvent dépasser les 3 tonnes chargés, ce qui augmente considérablement les distances de freinage.

Enfin, pour les VUL ne possédant pas de vitres à l'arrière, une caméra de recul, des radars de stationnement ou encore la vision à 360° semblent s'imposer d'eux-mêmes.

 

La taxe sur les véhicules de société

 

La Taxe sur les Véhicules de Société (TVS) concerne les véhicules qui portent sur leur carte grise la mention "VP" (véhicules particuliers). Le VUL précise sur son certificat d'immatriculation la mention "CTTE" ou "N1".

 

"La nouvelle loi de finances soumet les pick-up à la TVS."

 

De fait, le VUL échappe à la TVS. Seulement, la nouvelle loi de finances applicable pour 2017 inclus certains VUL dans le dispositif de la TVS comme par exemple les pick-up à simple cabine qui n'en faisaient jusqu'alors pas partie.

 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pour bien choisir votre utilitaire, projetez-vous dans une utilisation quotidienne qui ne prenne pas seulement en compte les volumes, mais aussi votre bien-être à long terme dans l'utilisation du véhicule.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les véhicules utilitaires et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com