x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les 6 villes du grand paris dans lesquelles il faut investir en 2017 !

Investissement locatif

Dans quelles villes est-il intéressant d'investir en 2017 ? Alors que les prix flambent dans la région parisienne et que les bonnes affaires deviennent de plus en plus rares, six communes se démarquent, offrant des conditions très attractives pour résider malgré tout dans le Grand Paris.

Le réseau Guy Hoquet L'immobilier vient de donner le résultat de son enquête sur les prix immobiliers dans les communes proches de la capitale. De bonnes pistes pour les personnes en quête d'un bien immobilier qui présente des tarifs abordables et un cadre de vie agréable. Il s'agit de Cachan, Bagneux, Saint-Ouen, Le Kremlin-Bicêtre, Villiers-sur-Marne et Villejuif. Toutes sont concernées de très près par les futurs aménagements de transports urbains, ce qui les rend très attractives.

 

La grosse surprise : Bagneux

 

Pour certaines de ces communes, Guy Hoquet fait état d'une surprenante transformation qui casse tous les clichés connus jusqu'à présent. C'est ainsi le cas de Bagneux.

Pour le réseau d'agence, Bagneux entre dans une phase importante d'aménagement, avec des projets de construction de logements neufs.

En ligne de mire, la future liaison directe avec Paris avec le prolongement de la ligne 4 ainsi que la concrétisation du Grand Paris Express, prévu pour 2022.

Les quartiers présentent des tarifs abordables, entre 3 700 € le m² et 4 500 €. A moyen terme, cette commune peut attirer les acheteurs ne bénéficiant pas d'un portefeuille suffisant pour une acquisition sur Montrouge.

 

Exemple de prix pour une maison de 70m² avec jardin, à 10 minutes du métro (2019), comprenant 4 pièces : 328 620 €.

 

 

Un cadre de vie et des tarifs séduisants

 

Le réseau présente également les atouts de Cachan, une des communes les moins chères qui sera reliée par le Grand Paris Express.

Le potentiel est très attractif, avec des estimations entre 400 000 et 500 000 € pour des biens situés à proximité de la future gare. Des perspectives très appréciables.

Actuellement, différentes résidences datant des années 2000 peuvent répondre aux attentes d'acheteurs en quête de proximité avec la capitale, sans devoir sortir un budget excessif (compter environ 738 000 € pour une meulière avec jardin, 120m²).

 

 

Une autre pépite à retenir : le Kremlin-Bicêtre. Contre toute attente, cette ville qui se trouve au pas de porte de la capitale présente des tarifs abordables pour un bien immobilier, entre 4 000 et 4 500 € le m² pour une maison.

Dès 2023, elle bénéficiera du prolongement de la ligne 14 pour un accès quasi immédiat au centre-ville parisien. Mais la commune bénéficie d'un aura très positif, avec la présence de nombreux commerces, de deux CHU et des écoles d'ingénieurs.

 

Exemple de prix pour un 6 pièces de 103 m² situé dans une impasse paisible à Kremlin-Bicêtre, près de la ligne 14 : 425 000 €. A ces prix, les biens ne restent guère longtemps sur le marché des disponibles.

 

 

Une attractivité déjà visible

 

Le prolongement de la ligne 14 profitera également à Saint-Ouen, avec la construction de deux nouvelles gares.

La moyenne des prix au m² reste accessible, mais les tarifs commencent à grimper de façon visible, passant de 4 300 € le m² à 5 500 € pour certains biens.

A dénicher, de jolis lofts et maisons à rénover dans le quartier des Puces, ou des biens locatifs proches des futures gares. Les biens ne restent guère longtemps disponibles, du moins pas plus de 30 jours.

 

 

En ce qui concerne Villejuif, l'avenir est prometteur, avec non moins de 70 programmes neufs en cours. Une évolution démographique s'annonce, grâce au lien direct offert par le prolongement de la ligne 14 d'ici 2023.

Le marché porte sur un taux de 80 % de maisons, des pavillons proches de toutes les commodités à environ 5 000 € le m² (en exemple, un appartement de 90 m² annoncé à 585 000 € dans un quartier de standing).

 

 

De nombreux avantages pour les futurs habitants

 

A l'image de Villiers-sur-Marne, le dynamisme annoncé est prometteur. La commune, pleine de charme, bénéficiera d'une connexion supplémentaire en tirant parti du RER E.

La transformation s'annonce en particulier pour cette région qui incarne l'habitat collectif très dynamique des années 70.

Les logements sont très abordables au centre-ville, à hauteur de 3 800 € le m² mais baissent jusqu'à 2 500 € le m² pour des appartements en copropriétés. La valorisation annoncée est très intéressante.

 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

simulez votre investissement locatif pour réduire vos impôts

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com