x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels recours si votre crédit immobilier est refusé ?

Crédit immobilier

Vous aviez trouvé l’appartement de vos rêves, vous étiez mis d’accord sur le prix, seulement la banque refuse de vous accorder votre crédit. Le refus d’un établissement ne vaut pas pour tous, voici comment décrocher le sésame tant convoité.  

 

Revoir votre dossier

 

Tout d’abord, il s’agit de comprendre ce qui a pu motiver le refus de la banque.

Les établissements n’aiment pas les risques et leur décision d’accorder ou non un crédit est motivée par un certain nombre de critères, censés les rassurer quant à vos capacités à gagner de l’argent, épargner et rembourser vos mensualités.

Avant de présenter un dossier de crédit, travaillez-le. Voici les arguments auxquels les banques sont sensibles :

  • votre stabilité professionnelle (CDI depuis un an),
  • le niveau de salaire
  • votre niveau d’endettement
  • votre apport personnel
  • votre capacité d’épargne

En cas de refus de crédit, il peut être judicieux d’attendre quelques mois supplémentaires, afin d’être à son poste depuis un an ou encore d’achever le remboursement de vos crédits en cours.

Mieux vaut aussi reporter votre demande si votre compte bancaire fait apparaître des découverts ou incidents de paiement au cours des trois derniers mois. 

Si vous êtes inscrit au Fichier national des incidents de paiement, votre crédit sera automatiquement refusé, donc régularisez votre situation dans les plus brefs délais.

Démontrez également vos capacités d’épargne, en n’oubliant pas de mentionner tous les produits d’épargne ou d’investissement que vous possédez.

Soyez réaliste quant à votre taux d’endettement. Il ne doit pas excéder 33 % de vos revenus mensuels – sauf pour les très hauts revenus. Si c’est le cas, revoyez votre dossier. Pensez à allonger la durée du prêt, ce qui fera baisser les mensualités.

Autre possibilité, cherchez à augmenter votre apport ou à profiter de certains dispostifs de facilité d’emprunt : l’emprunt familial, Prêt action logement, Prêt à Taux Zéro (PTZ), les aides des collectivités locales.

 

Adressez-vous à la concurrence

 

Lorsqu’on cherche à emprunter, on se tourne naturellement vers sa banque, quitte à ne pas comparer avec d’autres. Mais vous n’avez pas passé de contrat de mariage avec elle, votre dossier peut être présenté à de nombreux organismes financiers en même temps.

Connaissez votre interlocuteur. Étudiez en amont leurs offres, leurs taux d’intérêt, les conditions d’octroi et les services proposés. Jouez sur la fidélisation du nouveau client. Certaines banques proposent aussi une offre plus large, allant des prêts mixtes aux prêts à paliers.

 

Le courtier en crédit immobilier peut également être d’une aide précieuse.

 

Lorsqu’on pense intermédiaire, on pense frais supplémentaires, mais ce n’est pas toujours le cas. Un courtier en immobilier se chargera pour vous de démarcher les banques et de négocier les meilleures conditions pour un emprunt.

La commission qu’il percevra (généralement 1% du montant emprunté) sera compensée par les économies qu’il vous fera réaliser, la qualité du crédit obtenu et le temps gagné. D’autant que les frais de dossier sont le plus souvent pris en charge par le courtier.

 

Mettez en avant les qualités du bien convoité

 

Cela paraît anodin, mais lors de vos entretiens, vantez votre (futur) quartier et votre bien.

Dans le cas d’une hypothèque, d’une caution, d’une éventuelle location, prouver que le bien a de la valeur et que sa location ou sa revente sera aisée est un atout. Cherchez à rassurer votre interlocuteur, tout est là !

 

Les recours officiels
Si vous jugez que votre crédit vous a été injustement refusé, vous pouvez contester cette décision. Pour cela, saisissez le Médiateur de l’Association de l’Association Française des Sociétés Financières, dans le cas où le refus émane d’une société de crédit. En cas de refus de la part d’une banque, contactez le Médiateur bancaire.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com