x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quelles assurances couvrent mon logement ?

assurance habitation

Tout le monde n’est pas obligé d’assurer le lieu où il vit. Contrairement aux idées reçues, l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires. Quant aux locataires, ils peuvent souscrire une version a minima. Pourtant, il est risqué de se passer d’une assurance habitation, en particulier si on est propriétaire.

 

Posséder un bien immobilier implique aussi de le protéger et d’éviter tout risque de coût impossible à prendre en charge en cas d’imprévu. C’est bien pour cela qu’il existe des assurances habitation.

Ce ne sont toutefois pas les seules assurances qui peuvent couvrir un bien. Il existe diverses déclinaisons de produits, que nous avons comparées.

 

Des assurances diverses pour son logement 

 

L’assurance la plus complète est la multirisques (MRH). Elle couvre un large panel de risques, mais des différences existent d’un assureur à l’autre.

A cela s’ajoute l’assurance de la copropriété pour les habitants d’immeubles. Elle est très vivement recommandée et est en général souscrite par le syndic.

Enfin, pour ceux qui souhaitent louer leur bien, la solution peut passer par une assurance propriétaire non occupant.

Nous avons donc comparé les biens couverts par ces assurances. Par biens immeubles, sont entendus ceux que l’on ne peut pas déplacer. La structure du bâtiment en est au cœur bien sûr, mais pas seulement.

Le Code civil considère ainsi comme immeuble les bibliothèques ainsi que les placards et meubles de cuisine aux mesures de la pièce, ou encore les tuyaux de conduite des eaux.

Les biens meubles sont donc ceux que l’on peut déplacer, et représentent donc les meubles en eux-mêmes.  

 

 

Assurance multirisques habitation 

Asurance de la copropriétéAssurance propriétaire non occupant

 

Biens immeubles

 

Oui, y compris les dépendancesOui, de la copropriété (parties communes, bâtiments)Possible

 

Biens meubles

 

OuiNon (pas individuels)Possible
Autres Incendie, catastrophes naturelles, terrorisme, bris de glace, cambriolage (conditions variables selon les assureurs)Incendie, foudre, explosion, catastrophes naturelles, terrorisme, bris de glace, volAssure les sinistres causés par le bien et qui pourraient toucher le locataire, des voisins ou des tiers. Couvre les défauts, vices de construction et troubles de la jouissance

 

En supplément

 

Piscine, jardin  
Responsabilité civileOuiOui, en cas d’accident des copropriétaires dans les parties communes et pour les professionnels travaillant dans l’immeublePossible

 

Les assurances habitations peuvent se souscrire auprès de compagnies d'assurances, de courtiers, mais aussi de certaines banques, comme par exemple La Banque Postale.

La plupart de ces établissements proposent de réaliser en ligne devis et contrat. 

 

Et les locataires, dans tout ça ?

 

Nous le disions, les locataires d’appartements doivent souscrire une assurance minimale, nommée La « garantie risques locatifs ».

Elle offre une couverture contre les dommages que le locataire causerait aux biens du propriétaire. Idéalement, elle est complétée par le « recours des voisins et des tiers ». Il protège le locataire des dommages qu’il pourrait causer à des voisins ou autres individus.

Le cas classique est par exemple le dégât des eaux qui endommage tout l’appartement situé en dessous. Cela peut aussi être pire, comme dans le cas d’un incendie.

Certes, le pire n’est jamais certain mais ne pas assurer son logement fait courir des risques aux conséquences financières éventuellement lourdes.  

 

  
 

Le conseil de Choisir.com

 

Les conditions et l’étendue des contrats d’assurance varient d’un établissement à l’autre. Au souscripteur d’estimer la valeur des biens qu’il y a chez lui. La valeur retenue pour l'indemnisation peut être soit une valeur d'usage, soit la valeur à neuf. Avec la première option, l'indemnité versée diminue en fonction de l'âge des biens. Avec l'option valeur à neuf, il est important de conserver les factures. Quelle que soit la formule choisie, mieux vaut ne pas risquer de se passer d’une assurance habitation.  

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

votre logement neuf à partir de 100 000 € avec TVA réduite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com