x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Crédit renouvelable ou crédit personnel, que choisir ?

Crédit conso

Crédit personnel ou renouvelable, la finalité est de mettre une somme d’argent à la disposition de l’emprunteur sans que ce dernier ait à justifier des fonds. Le mode de fonctionnement et le coût de chacun de ces prêts sont par contre très différents. Il est préférable de connaître ces différences avant de choisir l’un ou l’autre de ces emprunts.

 

Le prêt personnel pour financer un ou plusieurs achats

 

Dans son fonctionnement, le prêt personnel n’est pas affecté à un achat précis. Et contrairement au prêt bancaire affecté, c’est l’emprunteur qui est crédité et non le vendeur du produit ou de la prestation.

L’offre puis le contrat de crédit personnel doivent préciser :

  • Le capital emprunté
  • Le TEG (Taux effectif global)
  • Le montant des mensualités
  • Un tableau d’amortissement précisant la date de début et de fin du prêt
  • Le coût global du crédit
  • Les conditions, frais ou pénalités en cas de remboursement anticipé
  • La somme maximale empruntable est de 75 000 € et la durée ne peut excéder 84 mois, soit 7 ans.   

Une fois les fonds versés à l’emprunteur, celui-ci rembourse les mensualités prévues par le contrat, ce même s’il n’a utilisé qu’une partie de la somme empruntée.

Ce type de prêt demande par conséquent d’une part que l’emprunteur soit fixé sur le coût de son ou de ses achats et d’autre part que la ou les opérations d’acquisition interviennent dans le délai le plus bref possible.

 

Cas concret :
- Axel envisage d’acheter une voiture d’occasion d’une marque et d’un modèle précis. Il a repéré plusieurs annonces de particuliers, mais tient à négocier au mieux le prix en fonction de l’état de la voiture. Une fois son choix fixé, il lui suffira de financer son achat grâce au prêt personnel accordé quelques jours plus tôt.

- Léo est un bricoleur confirmé et veut profiter de ses congés annuels pour réaliser des travaux dans son logement. Grâce à son prêt personnel, il peut acheter les matériaux dans les magasins offrant les prix les plus complétifs.

- Lucie va partir durant deux ans dans une école à l’étranger. Pour financer ses études en douceur, son père a demandé à sa banque un prêt personnel couvrant les dépenses de scolarité et les inévitables suppléments.

 

Dans ces trois cas, le prêt personnel est parfaitement adapté, les emprunteurs disposant de revenus réguliers. Même si cet emprunt a inévitablement un coût, il permet de faire face à des situations variées parfois impossibles à autofinancer.

 

Bien choisir son crédit personnel 
Les conditions des crédits personnels évoluent d'un établissement à l'autre. Pour vous aider à trouver le crédit personnel le mieux adapté à votre projet et au meilleur prix, notre comparateur vous propose de mettre en opposition les offres de différents organismes. 

 

Le crédit renouvelable : une réserve d’argent pratique, mais coûteuse

 

Avant la loi Lagarde de 2010, ce type de prêt était nommé de manières différentes suivant les organismes de crédit, ce qui créait une certaine confusion. Crédit reconstituable ou revolving sont désormais remplacés par le terme unique de crédit renouvelable.

Le fonctionnement de ce type de crédit est très différent de celui personnel. Les remboursements ne sont pas définis par un échéancier, le remboursement par mensualités ne s’effectuant que tant que le montant disponible n’est pas reconstitué.

Le montant d’un crédit renouvelable non utilisé ne coûte donc rien à l’emprunteur. Dès qu’un retrait intervient, l’emprunteur doit rembourser les mensualités prévues par le contrat jusqu’à ce que la réserve soit intégralement reconstituée.

La loi fixe la durée maximale de remboursement de ce type de prêt à 36 mois pour les sommes égales ou inférieures à 3 000 € et à 60 mois pour les sommes supérieures.

La validité du contrat est d’un an renouvelable par tacite reconduction. Le prêteur doit informer l’emprunteur des nouvelles conditions du contrat 3 mois avant son renouvellement.

En parallèle d’une réelle souplesse d’utilisation, le crédit renouvelable s’accompagne d’aspects plus négatifs. D’un maximum de 7 % pour un crédit personnel, le taux d’intérêt peut atteindre les 20 % pour un crédit renouvelable.

 

Cas concret :
- Adèle ne résiste que difficilement à ses coups de cœur en matière de vêtements et de chaussures. Pour se payer ses envies, elle utilise son crédit renouvelable de 2 500 €. Elle est totalement consciente du coût de cette facilité, mais comme elle le dit souvent « On n’a qu’une vie ! ». Elle rembourse 80 €/mois jusqu’à ce que son capital soit reconstitué.

- Léon est un visiteur des brocantes et vide-greniers. Sa réserve d’argent a été spécifiquement souscrite à cet effet. Doué pour négocier les prix, le coût de son crédit renouvelable est ainsi couvert pour tout ou partie par les rabais obtenus. Il lui arrive même de revendre certains des objets acquis en réalisant un bénéfice venant lui aussi alimenter sa réserve d’argent. Il a lui-même limité la somme disponible à 1 000 € pour ne pas dépasser sa capacité de remboursement.

 

Ces deux exemples soulignent que l’utilisation d’un crédit renouvelable se destine en priorité à des besoins ponctuels. Maîtriser son budget reste un impératif afin d’éviter le risque de surendettement.

 

Optez pour un crédit renouvelable 
Si vous souhaitez bénéficier rapidement d'une réserve d'argent au meilleur prix, n'hésitez pas à procéder à des simulations de crédit renouvable pour avoir une idée du coût total. Nous avons également écrit un guide complet sur le crédit renouvelable, pour le consulter, cliquez-ici.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Trouvez le meilleur taux pour financer vos projets perso

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com