x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les tarifs 2016 des principaux fournisseurs d'énergie

Electricité

Depuis le début des années 2000, la facture d’électricité pèse chaque année un peu plus lourd dans le budget d’un ménage. Pour contrer ou juguler les effets de cette hausse, il est pourtant possible depuis 2007 d’opter pour des offres de marché, souvent moins chères.

 

Au 1er août 2016, pour la première fois en quinze ans, l’inflation du tarif de l’électricité marquait une pause. Le kilowattheure baissait de 0.5 point. Une baisse somme toute modérée mais qui a le mérite de contraster avec la multitude d’augmentations qu’ont eu jusque-là à subir les consommateurs.

 

L’ouverture à la concurrence : une réalité depuis 2007

 

Pendant longtemps, pour son énergie, le consommateur français n’avait d’autres choix que de s’adresser à l’ex entreprise publique EDF/GDF et à ses deux filiales : la première pour l’électricité et la seconde pour le gaz.

Sur injonction de la Commission européenne, l’Etat s’est lancé dans une politique de libéralisation du secteur dans les années 2000. L’ex monopole s’est d’abord scindé en deux pour donner naissance à deux fournisseurs indépendants et désormais opposés.

En 2007, le processus d’ouverture à la concurrence commence véritablement. A côté des tarifs réglementés, fixés par l’autorité étatique, les prix de marché font leur apparition.

La concurrence use alors de nouvelles ficelles en vue d’accroître ses parts de marché : prix plus bas, indexés ou non sur l’offre tarifaire publique ou à l’abri de toute augmentation pendant une, deux, voire trois années.

Une opération presque toujours gagnante pour le consommateur, d’autant plus que depuis 2010, la loi Nome a instauré le principe de réversibilité. En clair, même au tarif de marché, un client peut très bien décider de revenir à tout moment au prix régulé.

 

Fournisseur

Contrat

Option de base

Option Heures pleines / Heures creuses

Abonnement

Prix au kWh

Abonnement

HP

HC

Tarif Bleu Ciel111.35 €0.1462 €117.50 €0.1560 €0.1270 €
L'offre renouvelable117.30 €0.1537 €126.62 €0.1662 €0.1189 €
Elec fixe 1 an111.35 €0.1408 €117.50 €0.1501 €0.1226 €
Elec fixe 2 et 3 ans111.35 €0.1460 €117.50 €0.1557 €0.1270 €
Elec Verte 1 an111.35 €0.1413 €117.50 €0.1506 €0.1231 €
Elec Verte 2 et 3 ans111.35 €0.1465 €117.50 €0.1560 €0.1275 €
Elec Ajust111.35 €0.1460 €117.50 €0.1557 €0.1270 €
Offre Online Electricité111.36 €0.1348 €117.48 €0.1435 €0.1175 €
Offre Directe111.36 €0.1402 €117.48 €0.1494 €0.1219 €
Offre Pur Jus111.36 €0.1434 €117.48 €0.1529 €0.1246 €
Offre Horizon111.36 €0.1402 €117.48 €0.1494 €0.1219 €
Offre 100 % Verte111.36 €0.1373 €117.48 €0.1463 €0.1197 €

*Tarifs valables pour une puissance de 9 kVA au mois de septembre 2016

 

Tarification unique ou en heures pleines / heures creuses : que choisir ?
A raison de huit heures par jour, de 20 h à 6 h, le client bénéficie d’un kilowattheure vendu 12 % moins cher que le tarif de base mais voit en contrepartie le prix de l’énergie grimper en journée de près de 8 %. Même sanction du côté de l’abonnement qui voit son montant majoré de près de 6 %. Le seuil de rentabilité de ce type d’option est fixé par les spécialistes au fait que les ménages intéressés consomment au moins plus du tiers de leurs besoins en électricité au moment des heures creuses. Cela concerne donc avant tout les ménages les plus énergivores, et notamment les grandes familles avec au moins deux enfants. A condition de décaler la mise en marche des appareils les plus gourmands au beau milieu de la nuit…

 

Les offres de l’opérateur historique EDF

 

EDF est le fournisseur historique de l’électricité. A ce titre, il est le seul à être habilité à commercialiser l’énergie au tarif réglementé : il s’agit des fameux tarifs « Bleu ciel ».

 

"Près de 90 % des consommateurs font toujours confiance à l’opérateur public et en particulier à ses prix d’Etat."

 

Or, l'offre est loin de s’avérer comme étant la plus avantageuse. D’autant plus que, pour ce prix, le client ne bénéficie d’aucune sécurité. Depuis 2002, l’électricité est en effet l’énergie qui a connu la plus forte inflation.

Et, selon de nombreux spécialistes, ce n’est pas terminé et la tendance générale est bel et bien à l’augmentation. En cause : le parc nucléaire, vieillissant, à rénover et les investissements multiples à réaliser dans les énergies renouvelables.

Pour ceux qui se sentent une âme d’écolo, l’électricien français tente de développer une seconde offre, dans laquelle il s’engage à reverser l’équivalent de 2 € par mégawattheure à un programme de recherche pour une énergie raisonnée.

Un élan écoresponsable qu’il facture, là encore, au prix fort. Avec des engagements similaires, Engie, Direct Energie ou même Lampiris proposent justement d’allier économies et geste pour l’environnement.

 

Cas pratique : La famille Durand a opté pour un abonnement avec option de base sans double tarification et une puissance de compteur de 9 kVA. Leur consommation annuelle s’élève approximativement à 15 000 kWh. Avec les tarifs « Bleu ciel », sous réserve qu’aucune augmentation n’intervienne en cours d’année, leur note s’élèvera à 2304.35 €, soit près de 200 € de plus qu’avec l’opérateur le moins cher de notre classement. S’ils veulent de surcroît faire un geste en faveur de l’environnement, leur facture explose dans ce cas à 2422.80 €.

 

Les offres chez Engie

 

Ancienne filiale de l’électricien français pour le gaz, Engie (ex GDF Suez) est devenu un concurrent de premier plan pour l’entreprise publique.

S’il détient encore le monopole du tarif réglementé du gaz, il n’est en revanche habilité, pour l’électricité, qu’à distribuer des offres de marché. Ce qui est pourtant loin de s’avérer comme un mauvais calcul pour le consommateur.

L’offre « Elec Fixe 1 an » est la plus économique avec une réduction de près de 4% sur la facture par rapport aux fameux tarifs réglementés d’EDF. De plus, le fournisseur garantit une stabilité des prix pendant un an.

Pour presque le même montant que les offres réglementées, vous pouvez opter pour le contrat « Elec Ajust » qui, au-delà d’une stabilité des prix sur trois ans, vous offre le confort d’un ajustement à la baisse des tarifs, dans la limite de 5 %, en cas de dépréciation des prix d’Etat.

Les plus écologiques préfèreront peut-être les formules « Elec Verte » mais devront dans ce cas renoncer en contrepartie au bonus ajustable.

 

Cas pratique : En souscrivant à l’offre « Elec Fixe 1 an », notre famille modèle a la possibilité de réaliser une économie d’une centaine d’euros environ à l’année (2223.35 €) comparé aux prix « Bleu ciel » d’EDF. Si leur préférence se porte sur les autres formules d’abonnement de la marque, le montant de leur facture risque en revanche de s’approcher de celle de l’opérateur historique, à quelques euros près (2301.35 €). Toutefois, ils profiteront de tarifs bloqués jusqu’à trois ans et même ajustables grâce au contrat « Elec Ajust » en cas de dépréciation des prix.

 

Quelle puissance choisir pour son compteur ?
Choisie trop faible, la puissance risque en effet d’entraîner des disjonctions. Trop forte, elle est au contraire source d’un gaspillage financier certain. Tout dépend en réalité de l’usage que vous aurez de l’électricité et de la taille de votre logement.

 

Les offres chez Direct Energie

 

Direct Energie compte parmi les fournisseurs les plus économiques de notre classement. Avec son offre « Online Electricité », en dépit d’une réduction réelle sur le tarif réglementé un peu moins forte qu’annoncée officiellement (8 % contre 10 %), il demeure très bon marché.

Mais, à ce prix, vous devrez vous passer de l’accompagnement de tout service clientèle et la totalité des démarches se gère uniquement via le Web.

Si vous ne désirez pas faire l’impasse sur une telle option, la réduction atteint alors seulement les 4 % (5 % affichés), non loin de la formule « Elec fixe 1 an » d’Engie.

Les plus écolos se verront quant à aux gratifier d’un intéressement financier de 2 % sur le montant réglementé mais à un prix indexé. A titre de comparaison, sans bonus financier réel au départ, Engie préfère pour sa part opter pour des prix stabilisés jusqu’à trois ans.

 

Cas pratique : Grâce à la formule 100 % online, la famille Durand peut ici espérer la remise tarifaire la plus importante de notre classement avec une note annuelle de 2133.36 €. Mais cette économie se fait au prix fort avec la disparition pure et simple du service client. Sans renoncement à ce dernier avantage, avec l'offre Directe, la facture atteint alors les 2214.36 € avec la garantie de prix stables pendant deux ans.

 

Les offres chez Lampiris

 

Devenu célèbre grâce à l’opération « Gaz moins cher ensemble » menée il y a deux ans par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, le petit opérateur belge répond aussi présent en ce qui concerne la fourniture d’électricité.

Lampiris s’engage ainsi auprès de la totalité de ses clients à leur vendre une énergie verte sans le moindre surcoût. Son catalogue se compose d’une seule et unique formule avec une réduction du kilowattheure égale à 6 % (8 % affichés) par rapport au tarif réglementé.

Si on est donc un poil plus cher que le tarif de la formule « Online » de Direct Energie, l’avantage est ici que le prix s’avère fixe pour une durée d’un an et ne fait pas pour sa part l’impasse sur l’accompagnement clientèle.

 

Cas pratique : Avec Lampiris, notre famille modèle allie économie et geste pour l’environnement sans renoncer pour autant au sacro-saint accompagnement clientèle. Le tout pour une facture de 2170.86 € annuels. Au final, avec plus de 130 € de différence avec les tarifs « Bleu ciel » d’EDF, Lampiris se positionne assurément en leader niveau rapport qualité / prix.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Si l’on s’en tient à un critère strictement financier, l’offre Online de Direct Energie est certes la moins chère mais cela se fait au prix d’un service clientèle devenu inexistant. Dans ces conditions, et pour un si faible différentiel, nous aurions par conséquent plus tendance à vous conseiller l’offre électricité de Lampiris. Si, malgré tout, vous préférez avoir affaire à une société de renom, la formule « Elec Fixe 1 an » d’Engie est loin d’être dénuée d’intérêt, en particulier au regard du catalogue de son ex société sœur EDF.

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com