x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Des robots intelligents pour gérer votre assurance vie en ligne ! Mais lequel choisir ?

assurance vie

On en parle de plus en plus, les contrats d’assurance vie nouvelle génération proposés par les Fintech - ces startups spécialisées dans les technologies financières - devraient démocratiser la gestion financière. En attendant de pouvoir mesurer l’engouement réel pour ces solutions de « robo-advisoring » auprès des petits et moyens investisseurs, voici un comparatif de quatre d’entre elles, pour vous aider à bien choisir.

 

Advize, Yomoni, FundShop, Marie Quantier… La liste des noms des Fintech proposant une gestion de portefeuille automatisée s’allonge de mois en mois.

 

Comment ça marche ?

 

Jusqu'à présent la gestion de patrimoine passait par un conseiller financier avec un certain coût. Restait aussi la possibilité d'agir de manière autonome, mais alors mieux valait s'y connaître en placements financiers. Les Fintech comptent bien faire bouger les lignes.

Le principe est le suivant : l’internaute remplit un questionnaire approfondi sur internet, obtenant ainsi son profil de risque.

Un « robot conseiller » ou « robo-advisor » s’appuyant sur un algorithme puissant, intégrant de multiples données (secteur, climat du marché, zone géographique …), préconise ensuite le meilleur portefeuille pour chaque client.

 

"Les investissements se font essentiellement par le biais d’ETF, ces fonds indiciels cotés en Bourse qui profitent de frais de gestion très réduits."

 

Cette gestion de patrimoine robotisée  a donc des frais moindres par rapport au réseau traditionnel. Ainsi, les investisseurs plus modestes et les clients disposant d’une épargne plus limitée pourront se lancer dans une pratique dont ils étaient jusqu’à présent tenus à l’écart.

Franck Guiader, directeur de la division régulation de la gestion d’actifs de l’AMF, a ainsi souligné lors de la conférence « FinTech 2016 : l'ère des Robo-Advisors », organisée par le CFA Institute, que le développement des robo-advisors pourrait permettre d’améliorer l’éducation financière de la population.

 

Une nouveauté qui a déjà fait parler d'elle dans les journaux télévisés :
 

 

L'assurance vie au cœur des nouveautés

 

Au départ, certaines Fintech, comme par exemple Marie Quantier, limitaient leur service d'investissement aux compte-titres.

Désormais, les offres d'assurance vie se multiplient, en partenariat avec des assureurs établis. La particularité de ces contrats d'assurance vie est qu'ils sont principalement investis sur des ETF (Exchange Traded Funds), les fonds indiciels dont nous parlions au début de cet article.

Parmi les offres disponibles sur le marché, Advize propose le contrat Advize Ma Sentinelle Vie, conçu en partenariat avec Generali et Morningstar, leader de la recherche financière indépendante.

Marie Quantier offre l’Assurance-vie Marie Quantier, avec Suravenir et chez Yomoni, le contrat se nomme Yomoni-Vie, également conçu aux cotés de Suravenir.

Ce qui distingue ces offres est le type de conseil en investissement que va fournir la Fintech. Comment établit-elle votre profil d’investisseur ? Quels sont les coûts d’une telle offre ? Nous passons en revue le fonctionnement et le frais des principaux acteurs du marché.

 

 

Marie QuantierFundShopAdvizeYomoni
Logo

RobotPilotage automatique de l’allocation d’actifsPilotage automatique de l’allocation d’actifsPilotage automatique de l’allocation d’actifsPilotage automatique +comité de gestion
GestionGestion conseilléeGestion de produits multisupports déjà souscritsGestion conseilléeGestion sous mandat
Tarif annuel du service0,6 % de frais annuels et 0,1 % de frais d’arbitrage
+ une commission de performance de 5 %
+ un abonnement de 5,90 € par mois
Minimum 9 €/mois
+ frais de l’assurance-vie
+ frais des fonds
0,60 % sur le fonds en euros 
+ 0,85 % sur les unités de compte
1,60 % maximum des sommes placées
Apport minimum1000 €Pas de montant minimumOuvert dès 500 € avec mise en place de versements libres programmés
ou 1 000 € en versement libre
1000 €
AvantagesRend le client autonome dans ses décisions, en lui proposant de nombreuses informations financièresN'oblige pas à souscrire un nouveau contrat mais intervient sur l'existantOffre diversifiée de solutionsProduits financiers innovants, navigation agréable et site pédagogique

 

Gestion : sous mandat ou conseillée

 

L’une des différences principales entre ces solutions repose sur le mode de gestion opéré par les Fintech.

Yomoni  propose une gestion sous mandat : la société arbitre elle-même les différents portefeuilles d'ETF qu'elle propose à ses clients, via un contrat assuré par Suravenir.

Un comité d’investissement intervient en plus du robot, afin d’ajuster l’allocation en fonction de critères tactiques. L’internaute délègue le pilotage de son épargne.

 

Une publicité pour Yomoni qui illustre parfaitement la gestion sous mandat

 

Advize, Fundshop et Marie Quantier ont, quant à eux, mis en place une gestion conseillée : une allocation d’actifs est préconisée en fonction du profil du client.

L’investisseur valide son choix et le met en œuvre de manière autonome, en s’appuyant sur les informations, conseils et divers « bulletins de météo » fournis par la Fintech.

Autre différence importante : contrairement à ses concurrents, Fundshop ne dispose pas de contrats en propre, mais se concentre sur l'analyse, la restructuration et l’optimisation de produits d’investissement que possède déjà l’épargnant.

Le principe reste cependant le même que les autres Fintech : aider les clients à composer une allocation d'actifs permettant d'atteindre la performance visée, en fonction d’un profil de risque.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Si vous n’êtes pas expert en placement financier, et que vous préférez déléguer le pilotage de votre épargne, orientez-vous vers Yomoni. Vous souhaitez garder la main sur vos décisions ? Les Fintech comme Marie Quantier, FundShop ou Advize, proposant une gestion conseillée, vous correspondront davantage.

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 2,20 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com