x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Samsung, Huawei, HTC, Sony, quel modèle de smartphone Android haut-de-gamme choisir ?

android

Le marché du haut-de-gamme prend de plus en plus d’importance au sein de la plateforme Android. Chaque constructeur ou presque y va aujourd’hui de son fer de lance en matière technologique. Jusqu’à faire pâlir la marque à la pomme… Nous avons comparé pour vous les caractéristiques et les performances des fleurons de quatre des plus grands constructeurs mondiaux : le Samsung Galaxy S7, le Huawei P9, le HTC 10 et le Sony Xperia X.

 

Né en 2008, Android s’appuie sur 1001 constructeurs mais aussi gammes différentes. Parmi eux, certains ont aussi choisi de se positionner sur un marché résolument premium. Entre le S7, le P9, le Xperia X ou le HTC 10, que valent ces Android haut-de-gamme ?

 

 

Samsung Galaxy S7Huawei P9HTC 10Sony Xperia X
Version OSAndroid 6.0 MarshmallowAndroid 6.0 MarshmallowAndroid 6.0. Surcouche HTCAndroid 6.0 Marshmallow
Taille d'écran5.1 pouces5.2 pouces5.2 pouces5 pouces
Définition d'écran2560 x 1440 p1920 x 1080 p2560 x 1440 p1920 x 1080 p
Appareil photo12 MP/ 5 MP12 MP/ 8 MP12 MP/ 5 MP23 MP/ 13 MP
ProcesseurARM Cortex A72 
2.3 GHz
ARM Cortex A72
+ ARM Cortex A53
2.5 Ghz
Kryo
2.2 GHz
ARM Cortex A72
+ ARM Cortex A53
1.8 Ghz
Nombre de coeurs8846
Mémoire vive4 Go3 Go4 Go3 Go
Mémoire interne32 Go32 Go16 ou 32 Go32 Go
Batterie3000 mAh3000 mAh3000 mAh2620 mAh
Carte mémoireouiouiouioui
Tarif indicatif599 €549 €749 €599 €

 

Le Samsung Galaxy S7

 

Si Samsung est présent sur toute la gamme des téléphones et des smartphones, de l’entrée-de-gamme au haut-de-gamme, il n’est pas peu fier de son fer de lance : le Galaxy S7 et a pris soin de magnifier sa fiche technique.

Le processeur retenu n’est autre que la solution maison (Exynos 8890), et le résultat est sidérant d’instantanéité. L’appareil ne connaît quasiment aucun ralentissement, y compris en période d’utilisation intensive.

Aucune surchauffe à déplorer, le mobile bénéficie de surcroît d’une autonomie plus que satisfaisante, grâce à sa batterie de 3000 mAh, qui permet facilement de tenir entre une journée et demie et deux jours d’utilisation.

 

Samsung Galaxy S7

 

Le Samsung Galaxy S7 se distingue aussi de la concurrence grâce à sa dalle Super Amoled de 576 pixels par pouce (2560 x 1440 p), offrant un taux de contraste et de luminosité optimums.

Le terminal est équipé de fonctionnalités avancées, tel le mode « Always » permettant de conserver l’affichage de l’heure sur le mobile sans que cela ne puise trop sur la batterie, ou le fait de répondre automatiquement à un appel en présentant simplement le téléphone à son oreille.

 

"L’appareil retrouve enfin ici aussi sa résistance à l’eau et à la poussière, à la différence du S6."

 

Bien que le mobile demeure un des meilleurs photophones du marché, grâce à un autofocus assez rapide et à sa capacité à prendre des clichés en condition de basse luminosité, la firme coréenne a pris le parti d’abaisser sa résolution maximale à 12 MP au lieu de 16. Dommage !

Le retour tactile du S7 souffre également de la comparaison avec le S6, puisque le score y est presque doublé (63 ms contre 35).  

 

Samsung nous présente son Galaxy S7 dans cette publicité :
 

 

Le Huawei P9

 

Après avoir percé le marché national grâce à des téléphones bon marché, le désormais célèbre constructeur chinois enchaîne depuis deux ans les sorties de terminaux à plus de 500 €. Avec son P9, nul doute que Huawei tente dorénavant de jouer dans la cour des grands.

 

"Le P9 fonctionne sous Android Marshmallow 6.0 avec une interface spécifique, sans tiroir d’applications, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à IOS."

 

L’ensemble présente une navigation plutôt fluide, un retard tactile dans la bonne moyenne. On déplorera malgré quelques ralentissements passagers lorsque les applications s’empilent.

Côté jeux, la puissance semble là encore plutôt au rendez-vous, y compris avec des programmes plutôt gourmands en ressources. Seule véritable ombre au tableau : la tendance de l’appareil à surchauffer plutôt rapidement en utilisation assez intensive.

La qualité de l’écran est tout à fait digne d’un appareil de cette gamme avec une dalle de qualité Full HD 1920 x 1080 p, soit un niveau supérieur à celui de l’iPhone 6s mais encore inférieur au Galaxy S7.

 

Huawei P9

 

Niveau photo, le constructeur tente ici en revanche de se distinguer via la présence de deux capteurs : un premier, classique en couleurs, mais aussi un second, monochrome, pour des clichés en noir et blanc.

Malgré cette originalité, les photos en conditions de basse luminosité sont clairement perfectibles et le temps de latence lors du déclenchement est aussi assez long. Côté vidéo, notons l’absence de la 4K.

Le Huawei P9 présente une autonomie somme toute assez moyenne, au même niveau que le Samsung Galaxy S6 mais en dessous du Galaxy S7. N’espérez généralement pas dépasser la journée d’utilisation.

 

Huawei nous présente son P9 dans cette publicité :
 

 

Quel type de smartphone choisir ?
Etes-vous plutôt Android, IOS ou Windows Phone ? De quel budget bénéficiez-vous ? Dans la jungle des smartphones, il devient de moins en moins aisé pour le consommateur de faire son choix. Pour vous aider face à ce cruel dilemme, notre comparateur vous propose ainsi de sélectionner et de mettre en opposition pour vous les caractéristiques de plus de 90 téléphones différents.

 

Le HTC 10

 

Avec un tarif indicatif de 749 €, le HTC 10 se positionne assurément parmi les smartphones les plus haut-de-gamme du marché. S’appuyant sur une puce Qualcomm Snapdragon 820 et une RAM de 4 Go, il faut dire que le modèle présente une fluidité sans faille ou presque.

Côté jeux, la puce Adreno 530 permet au téléphone de faire tourner sans anicroche la totalité des titres du Play Store, y compris les plus exigeants en termes de détails graphiques. L’écran bénéficie aussi d’un retard tactile plutôt correct ainsi que d’une excellente colorimétrie.

Pour une utilisation en plein soleil, le taux de réflexion de la dalle a le mérite d’être plutôt faible, offrant une bonne visibilité à l’utilisateur. Seul le contraste s’avère en réalité un peu juste.

 

HTC 10

 

En revanche, sans être mauvais, et malgré une résolution de 12 MP, l’appareil photos du HTC 10 se situe encore loin des performances du Galaxy S7. Son autofocus est notamment loin d’être aussi véloce et sa balance des blancs est moins précise.

En condition de basse luminosité, le rendu des clichés se situe aussi bien en-deçà de ceux du fleuron coréen.

 

"Sans être parfait, le HTC 10 pourra néanmoins faire mouche auprès de certains publics attachés aux innovations technologiques."

 

Nous apprécions aussi la surcouche HTC qui vient s’asseoir sur le système d’exploitation Android 6.0, donnant ainsi à l’utilisateur la possibilité de placer ses icônes là où il veut sur l’écran d’accueil sans avoir à respecter le sacro-saint quadrillage des autres terminaux.

Le HTC 10 offre par ailleurs de nombreux raccourcis, comme pour déverrouiller son écran ou ouvrir l’appareil photos. Bien pratique…

 

HTC nous présente son HTC 10 dans cette publicité :
 

 

Le Sony Xperia X

 

La famille Xperia made in Sony, se renouvelle. Le X se veut désormais comme le nouveau fleuron de la firme nippone, en remplacement du Z5. Affiché à 599 €, le téléphone est pourtant constitué de matériaux que l’on s’attendrait plutôt à retrouver en milieu de gamme.

Si l’ensemble affiche toutefois des performances qui restent très honnêtes, avec notamment une expérience jeu dotée d’une belle réactivité, y compris sur des titres plutôt gourmands, le Xperia X n’est pas une bête de course.

Son écran, constitué d’une dalle LCD IPS « Triluminos » d’une résolution de 1920 x 1080 p pour 5 pouces, affiche un retard tactile plutôt décevant de 75 ms (contre 63 pour le Galaxy S7).

 

Sony Xperia X

 

Le Sony a en revanche pour lui une colorimétrie, une luminosité et un taux de contraste qui se situent dans le haut de la fourchette, avec une qualité d’image qui a beaucoup progressé par rapport aux modèles précédents.

Le taux de réflexion lumineuse de la dalle demeure néanmoins un peu trop élevé (de 16 % contre 7 % pour le Galaxy), rendant parfois son utilisation en plein soleil un peu moins confortable.

 

"Avec ses 13 MP à l’avant, le téléphone de Sony figure sans aucun doute parmi les meilleurs photophones à autoportrait du marché."

 

Côté photos, le constructeur nippon a décidé de jouer à fond la carte de la résolution en proposant pas moins de 23 MP sur le capteur frontal et même 13 MP à l’avant.

En condition de basse luminosité, les clichés sont loin d’être de ceux qui offrent le meilleur rendu. Surtout, il faut compter entre deux et quatre secondes au Xperia X pour enregistrer une prise de vue.

 

Sony nous présente son Xperia X dans cette publicité :
 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Arborant un tarif de 599 € au lieu de 699 € chez une majorité de revendeurs et ce, quelques mois seulement après sa sortie, le Samsung Galaxy S7 constitue le coup de cœur de la rédaction. Pour le même prix, le Sony Xperia X nous a en revanche plutôt déçu. Le constructeur nippon promet néanmoins un peu plus de matériaux haut-de-gamme pour son Xperia X Performance, officiellement sorti le 3 juillet mais encore absent des étalages de nombreux commerçants…

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez tous les téléphones et smartphones à partir de 1 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com