x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Assurance auto : quels sont les recours si on ne trouve pas d’assureur ?

assurance auto

Comportement imprudent ou coup de malchance, il est souvent difficile de se réassurer après avoir été radié par sa précédente compagnie. Pas de panique ! L’assurance auto étant obligatoire, il y a forcément une solution à votre problème. Choisir.com vous dit tout.

 

C’est tout le paradoxe du système : si l’assurance auto est bel et bien obligatoire, rien n’oblige un professionnel du secteur à assurer un conducteur. Rien ou presque… Si votre malus est au maximum, si votre profil effraie plus qu’il ne rassure, tout n’est pas perdu !

Les solutions existent pour que votre véhicule ne reste pas au garage. Et vous, à la maison.

 

Pensez au courtier en assurance

 

Le courtier est un intermédiaire entre le monde extrêmement large et complexe de l’assurance et vous-même.

De par son expérience et son expertise du secteur, son rôle peut consister à défendre votre dossier auprès des différents professionnels du secteur. En tant qu’intermédiaire, il est en contact quotidien avec eux, ce qui lui offre une force de frappe supplémentaire.

Sa connaissance du milieu l’amène notamment à sélectionner et à négocier directement avec les établissements les plus susceptibles de donner une suite favorable à votre requête.

En ce sens, il peut donc s’avérer être une aide précieuse, en particulier pour les dossiers les plus complexes.  

Dans le meilleur des cas, le courtier sera en mesure de vous proposer une nouvelle offre chez un autre assureur. Dans le pire des cas, il pourra toujours vous conseiller et vous aider dans les démarches à accomplir pour faire valoir votre droit à l’assurance.

 

Non renouvellement du contrat à l'initative de l'assureur : deux mois pour vous retourner ! 
A chaque échéance annuelle, votre assureur peut décider de mettre terme à votre contrat. Il est cependant tenu de vous prévenir deux mois à l'avance. Si vous êtes dans ce cas, n'attendez pas le dernier moment pour démarcher les compagnies d'assurance. Notre comparateur peut vous aider en vous permettant d'interroger en quelques clics un large panel d'assureurs. 

 

Le rôle du Bureau Central de Tarification

 

Puisque l’Etat vous impose d’être assuré, il a mis en place un outil visant à pallier à ce type de problématiques.

Cette solution ? Le Bureau Central de Tarification (BCT). Il s’agit d’une autorité administrative indépendante, chargée de vous trouver  un assureur.

En réalité, il vous appartient de lui désigner la compagnie auprès de laquelle vous souhaitez vous assurer. Il se chargera alors de fixer à cette dernière un tarif applicable contre lequel elle ne peut décliner votre adhésion.

Pour saisir le BCT, vous devez au minimum avoir sollicité  deux assureurs et essuyé leur refus.

Car si le BCT vous garantit un contrat, il s’agit avant tout d’un contrat pas défaut. Par conséquent, ne vous attendez pas à mieux que la simple garantie responsabilité civile.

Vous êtes alors couvert contre les dommages occasionnés à l’autre conducteur mais pas pour les vôtres.

 

Comment saisir le BCT ?  

 

Le recours au BCT doit s’apparenter comme la solution de la dernière chance. 

Le refus de l’assureur doit nécessairement porter sur une demande de couverture au tiers. Si vous avez déjà tenté en vain l’assurance tous risques ou intermédiaire, repliez-vous sur la seule garantie responsabilité civile.

C’est seulement à ce moment-là que vous pourrez saisir le Bureau Central de Tarification.

 

"Pour prouver vos démarches de recherche, demandez aux différents assureurs deux exemplaires d’un formulaire de proposition d’assurance."

 

Si, dans un délai de quinze jours, vous n’avez obtenu aucune réponse, cette dernière est implicitement considérée comme négative.

Il ne vous reste alors plus qu’à réunir toutes les pièces nécessaires pour monter votre dossier, à savoir la lettre de résiliation de votre précédent assureur et les copies des divers questionnaires envoyés. Joignez-y les lettres de refus que vous avez reçus. 

Le BCT est tenu de vous apporter une réponse et une proposition dans les dix jours.

Il ne vous reste alors plus qu’à faire part à votre assureur, par courrier recommandé avec accusé de réception, de votre acceptation. Vous voilà prêt à rouler sans être inquiété.

 

La garantie BTC : une garantie valable un an ! 
La garantie responsabilité civile obtenue par le BTC est soumise à une échéance annuelle. En cas d'accident, rien n'empêche votre assureur de procéder à une résiliation du contrat. Avec le risque, pour vous, de devoir recommencer toute la procédure. En revanche, un conducteur indésirable ne l'est pas forcément à vie. Après deux ou trois années passées sans accroc, vous pouvez toujours demander à être réassuré de façon classique. Notre comparateur vous propose notamment de mettre en opposition plus de 40 offres différentes. 

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance, Assurance auto

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com