x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Toutes les solutions pour financer votre mariage

Financer son mariage

C’est censé être un jour inoubliable pour le couple qui s’unit. Organiser un mariage demande à la fois beaucoup d’investissement personnel mais aussi financier. Le moindre détail a son importance. Choisir.com vous donne toutes les astuces pour financer la cérémonie.  

 

Entre la location de la salle, les animations, le repas et le photographe, le budget d'un mariage peut s’envoler rapidement. En moyenne, un mariage coûte aux environs de 8 000 euros. Une somme conséquente qui demande plusieurs mois d’économies.

Découvrez tous les moyens à votre disposition pour financer correctement votre union, sans commettre d’imprudence.

 

1. Constituez-vous une épargne de manière progressive

 

De nos jours, l’acte de mariage se fait de plus en plus tard. Il intervient le plus souvent après plusieurs années de vie commune. Une fois la décision actée et le moment où elle se réalise, il faut là encore escompter entre 6 et 18 mois en moyenne avant de passer devant le maire.

Autant de temps pendant lequel vous pouvez commencer à mettre un peu d’argent de côté chaque mois.

 

"Réserver une partie de son épargne au financement de son mariage est le meilleur moyen de ne pas se retrouver sur la paille le jour J."

 

Toutefois, il ne s’agit pas de réserver toutes ses économies au financement de la seule célébration. S’engager dans une vie à deux, c’est aussi se parer contre d’éventuels coups durs et imprévus.

En tout état de cause, s’il est important de mettre un peu d’argent de côté pour le jour J, cela ne doit pas se faire au détriment d’une épargne de précaution.

 

2. Le soutien familial

 

La tradition voulait à l’origine que la charge de la cérémonie incombe aux parents de la mariée. Tout ceci est désormais bien révolu et c’est aujourd’hui aux jeunes tourtereaux que revient le devoir de tout organiser. 

Rien ne vous empêche pourtant de demander un concours financier et matériel à votre famille pour certains postes de dépenses particuliers. Si la tradition a évolué, la participation des parents reste en effet encore coutumière dans de nombreuses familles. 

L’idéal est alors de déterminer ce que vous souhaitez et désirez financer par vous-même, tout en vous mettant d’accord avec votre famille sur la nature de leur aide.

Cela vous permettra d’éviter les doublons ou de partir sur un emprunt en inadéquation avec le montant des dépenses.

 

3. La solution du crédit : à utiliser avec modération

 

C’est la solution à laquelle on aurait tendance à penser en premier. Or, un bon crédit doit d’abord être mûrement réfléchi.

Ne partez pas bille en tête : un crédit n’est jamais gratuit et il est forcément soumis à intérêt. Par conséquent, plus vous empruntez et plus il risque de vous coûter cher.

Avant de prendre rendez-vous avec votre conseiller financier, prenez le soin d’évaluer à la fois le coût de votre mariage, le montant de votre épargne, ainsi que l’aide financière que votre famille est prête à vous apporter.

Une fois que vous avez déterminé le montant de votre emprunt, examinez plus précisément le niveau des mensualités auxquelles vous allez pouvoir consentir.

Si vous avez en théorie la possibilité de vous endetter jusqu’à 33 % de vos revenus, évitez d’en arriver à ce seuil pour un crédit mariage. La vie à deux présente suffisamment d’imprévus pour que vous conserviez une petite marge financière pour la suite.

Le crédit renouvelable est souvent apprécié comme moyen de financement pour un mariage. Toutefois, au regard de ses taux d’intérêts, souvent très élevès, il s’avère surtout adapté aux faibles emprunts de courte durée. 

Optez de préférence pour un prêt à la consommation, plus contraignant mais moins coûteux.

 

Bien choisir son crédit personnel 
Un mariage, ça coûte suffisamment cher ! Quitte à devoir le financer, autant le faire à taux raisonnable. Pour vous aider à trouver le crédit personnel le mieux adapté à vos besoins et au meilleur prix, notre comparateur vous propose de mettre en opposition les offres de 9 organismes différents. 

 

4. Sponsorisez votre mariage !

 

Le sponsoring de célébrations est particulièrement en vogue outre-Atlantique. En France, si la formule n’en est qu’à ses débuts, elle commence aussi à séduire certains prétendants.

A la clé, il en résulte un allègement de la facture qui peut aller de 20 à 50 %.

Concrètement, un ou plusieurs professionnels acceptent ici de vous délivrer une prestation sans se faire payer. En contrepartie, vous consentez à ce que différents messages publicitaires soient diffusées au cours de la cérémonie.

Les sponsors sont le plus souvent des prestataires locaux qui espèrent via ce biais mieux se faire connaître. De fait, la démarche trouve un écho très favorable auprès des traiteurs.

Négociez avec eux la nature du message publicitaire. Cela peut aller par exemple du simple petit encart sur le faire-part à l’apparition du logo de la société sur la serviette de table ou la voiture de mariage.

Différents prospectus peuvent également être mis à la disposition des convives à côté du maître de soirée ou du livre d’or.

Vous aurez cependant besoin de talents de commercial ou de négociateur.

Dans un pays où la culture du sponsoring n’est pas encore entrée dans les mœurs, n’ayez pas peur des critiques ni des refus.

 

Mariage sponsorisé : comment trouver les sponsors ?
Trouver des sponsors, c'est avant tout convaincre et donner envie à un professionnel de travailler avec vous. Montrez-vous déterminé et parfaitement au point sur vos projets de soirée. Préparez un dossier complet sur le déroulement de la cérémonie : organisation, nombre d'invités et premières réflexions sur les moments et endroits où les espaces publicitaires pourront être positionnés...

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Trouvez le meilleur taux pour financer vos projets perso

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com