x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les risques en cas de fausse déclaration auprès de votre assurance auto ?

Assurance auto

A l’heure où les foyers connaissent un pouvoir d’achat en perte de vitesse, les fraudes aux assurances auto ont le vent en poupe. Il est en effet très tentant de gagner quelques centaines d’euros en déclarant un faux sinistre ou en contournant la vérité. En effet, la fraude la plus répandue est la fausse déclaration de sinistre. Que risquez-vous en cas de fausse déclaration ? Comment vous y prendre pour bénéficier de la meilleure assurance au meilleur taux ?

 

Les différents degrés de fraude

 

On distingue la fausse déclaration intentionnelle de la fausse déclaration non intentionnelle.

Lorsque vous ne déclarez pas un changement de situation à votre assurance, cela représente une fraude non intentionnelle.

Elle est toutefois punissable et votre assurance peut résilier votre contrat lorsqu’elle s’aperçoit de cette faute.

 

"La fausse déclaration non intentionnelle est également très répandue chez les assurances habitation."

 

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance, votre assureur va vous soumettre un questionnaire dans lequel vous devrez répondre avec honnêteté concernant vos habitudes, votre passé de conducteur, le nombre de passagers et les conducteurs occasionnels.

Prenez garde à ne pas cacher la vérité pensant sans doute gagner quelques euros, sachez que votre nouvelle assurance va procéder à des recherches de son côté. Le résultat pourrait être contraire à vos attentes.

Il arrive souvent que vous choisissiez de déclarer un sinistre et d’en transformer les circonstances afin d’être dédommagé. Attention aux témoins et caméras de surveillance.

En effet, les assurances ont désormais recours à un certain nombre de vérifications afin de mettre un terme aux fausse déclarations.

 

Les sanctions possibles à la fraude

 

Lorsque votre assurance auto se rend compte que vous avez essayé de la duper, elle va mettre en place tout un système de sanctions, en fonction du degré de gravité de votre fraude.

Tout d’abord, il est inutile d’attendre une quelconque indemnisation. Le premier stade de sanction sera la non indemnisation de votre sinistre déclaré.

Ensuite, dans la plupart des cas, votre assurance va procéder à une résiliation immédiate de votre contrat. Vous devrez ensuite rechercher une assurance auto qui accepte de vous assurer en dépit de votre passé frauduleux. En général, vous le payez cher.

En fonction du degré de votre arnaque, vous encourez de fortes amendes et, le cas échéant, des poursuites judiciaires.

 

Bien choisir son contrat d'assurance auto
Plus efficace que la fausse déclaration, prenez le temps de choisir votre assurance auto ! Pour vous aider à choisir, notre comparateur vous permet d'interroger plus de 45 offres différentes et de sélectionner celle qui répond le plus à vos besoins.

 

Phénomène de mode, la Dashcam permet de se filmer en conduisant. Europcam vous a fait une petite compilation des pires fraudeurs :
 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Automobile, Assurance, Assurance auto

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com