x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Opel Astra Sports Tourer, break de l’année ?

Opel Astra Sports Tourer

Si la bataille est féroce sur le segment des compactes, elle ne l’est pas moins sur celui des breaks. Et l’Opel Astra, habituée des deux terrains, le sait bien. Si son titre de voiture de l’année 2016 ne peut que l’aider à sortir son épingle du jeu, qu’en est-il de son pendant break, le Sports Tourer ?

 

Dans la fosse aux lions

 

L’esthétique de la nouvelle Astra est plutôt réussie. Son pendant Sports Tourer en reprend les codes et y ajoute bien évidemment sa poupe de break. Poupe qui n’est pas trop mal réussie bien qu’un peu quelconque.

La redescente du pavillon sur l’arrière est originale, mais pas très élégante. De plus, elle sature les custodes, ce qui nuit inévitablement à la vision de trois quarts arrière (visibilité arrière qui devient une denrée rare sur de nombreux modèles).

 

Opel Astra Sports Tourer

 

En gros progrès par rapport à la génération précédente, l’Astra Sports Tourer mise sur un qualitatif en hausse dans son habitacle.

Pas de quoi effrayer une Golf Sportsvan ou une 308 SW, mais l’Opel apporte un peu plus de fantaisie que ses rivales tout en proposant une excellente ergonomie.

 

"Le qualitatif est en hausse, mais l'Astra vient de loin sur ce point."

 

Opel Astra Sports Tourer

 

Longue de 4,70 m, l’Astra Sports Tourer n’en profite pas vraiment pour faire la différence sur les volumes de chargement avec 540 l et 1 630 l en configuration maximale.

Avec 12 cm de moins, la Peugeot affiche 610 l et 1 660 l, tandis que la Volkswagen longue de seulement 4,34 m propose tout de même 500 l et 1 520 l.

Cet espace se retrouve malgré tout au profit des passagers qui bénéficient en prime d’une sellerie ergonomique des plus confortables.

Côté équipements, tout comme la berline compacte, le Sports Tourer se dote de nouveaux équipements comme l’écran tactile 8’’ particulièrement intuitif ou encore l’ouverture mains-libres du hayon.

 

Opel Astra Sports Tourer

 

 

Régime de printemps

 

L’Astra Sports Tourer a subi une véritable cure d’amincissement, et il en avait bien besoin. De 120 à 190 kg en moins sur la balance selon les versions. De quoi permettre aux nouveaux blocs moteur de s’exprimer plus librement.

En essence, le break compact propose son 3 cylindres 1.0 l de 105 ch, ainsi que le 1.4 l 125 et 150 ch. Malheureusement le 1.6 l turbo de 200 ch voué à la berline compacte n’est pas proposé ici.

 Pour le Diesel, le cœur de l’offre se situe autour du 1.6 l CDTI qui se décline en 110, 136 et 160 ch. Cette dernière version offrant un réel agrément de conduite et profitant d’une sobriété tout à fait satisfaisante.

 

Opel Astra Sports Tourer

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Si l’Astra possède des qualités qui peuvent la propulser sur le podium des ventes, le Sports Tourer joue lui sur le terrain des breaks où les impératifs sont différents. La concurrence fait mieux sur de nombreux aspects chers aux familles. Mais la concurrence est aussi plus onéreuse.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com