x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Renégocier son crédit immobilier : Prêt ? Partez !

renegociation crédit

Renégocier son prêt immobilier : une formule que l’on entend de plus en plus, à mesure que les taux baissent. Tentant, mais est-ce si facile ?

 

A partir de quand renégocier un crédit ?

 

D’après les spécialistes, renégocier son crédit vaut la peine à partir du moment où vous observez un point de différence entre votre taux d’intérêt et ceux pratiqués actuellement.
 

Une affirmation que nuance toutefois Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancier.com, dans une interview au Nouvel Observateur :

« Un écart de 0,70 point peut suffire pour les crédits récents de plus de 300 000 € ou ayant des durées supérieures à 20 ans. »

Vous l’avez peut-être fait lors de votre achat immobilier, n’hésitez pas à le refaire aujourd’hui : passez par un courtier pour trouver la meilleure offre.

Votre négociation doit jouer sur deux éléments : le taux du crédit, mais aussi celui de votre assurance emprunteur.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, profitez d’une amélioration de votre situation pour renégocier votre emprunt : augmentation de salaire, possibilité de réduire la durée du prêt, d’augmenter les mensualités… 
 

Comparez les crédits auprès de plus de 100 banques
Afin de vous éviter la tournée des banques, les longues attentes, et le tout sans être sûr d'obtenir le meilleur taux, nous vous conseillons de faire appel à un courtier en crédit immobilier pour négocier sereinement votre emprunt et réaliser votre projet. Découvrir le service.

 

Les précautions à prendre

 

Renégocier son prêt n’est pas sans frais ! La banque que vous quittez vous fait payer des pénalités, dont il a normalement été convenu au moment de la signature du prêt, dans une limite de 3 % du montant restant dû. Vous pouvez également avoir à régler des frais de dossier dans le nouvel établissement, ainsi que des frais de prise et de mainlevée d’hypothèque.

L’idéal pour limiter tout cela est évidemment de renégocier son emprunt auprès de sa propre banque.

Pour cela, venez armé de quelques arguments. En règle générale, la banque en question vous a obligé à domicilier vos revenus chez elle.

Mais qui dit que vous y avez également transféré votre épargne ? Où peut-être pouvez-vous proposer d’y mettre le compte de votre entreprise ? Où de souscrire une assurance vie ?

Les options sont multiples.   

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com