x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Immobilier : des taux d'emprunt historiquement bas

baisse des taux d'emprunt immobilier

Jusqu’où vont-ils pouvoir descendre ? Ceux qui pariaient encore fin 2014 sur une inversion progressive de la courbe des taux des prêts immobiliers en ont eu pour leurs frais. A en croire l’Observatoire Crédit Logement/CSA, entre mars et avril 2015, les taux moyens d’emprunt ont encore baissé pour atteindre 2.11 %. Soit le plus bas niveau jamais enregistré depuis plus de cinquante ans.

 

Qu’il est loin le temps, où il y a à peine un an et demi, la majorité des prêts immobiliers affichaient des taux à 3.35 %. Certains spécialistes en viennent même à se demander si la prochaine étape ne les fera pas passer sous le seuil symbolique des 2 %.

 

"Pour l'instant, aucune tendance inverse ne semble encore se dessiner d’ici la fin du premier semestre 2015."

 

Tout juste, peut-on observer localement une certaine stabilisation des taux, au moins pour les durées d’emprunt les plus courtes.

Avec des crédits immobiliers moins chers que jamais, la situation a rarement été aussi propice à une renégociation pour les propriétaires ayant un prêt en cours. Avec, à la clé, la possibilité de bénéficier de conditions de taux beaucoup plus avantageuses que par le passé.

Pour les mêmes raisons, si votre banque se montre récalcitrante, le rachat de crédit peut également s’avérer être une opération rentable malgré le coût qu’elle représente ordinairement pour l’emprunteur.

Avis aux investisseurs. Au regard des valeurs assez basses de la pierre, la dynamique a de la même façon rarement été aussi positive pour réaliser un achat immobilier. Plus que jamais, avec des taux d’intérêts faibles, le coût total de l’investissement à réaliser (crédit y compris) est sensiblement abaissé. Avec des gains à espérer à la fois sur les échéances du prêt et/ou leur montant.

 

Cas concret : à raison d’un emprunt de 200 000 euros sur 20 ans, un taux d’intérêt de 2.5 % au lieu de 3 % peut, représenter pour le souscripteur une économie de près de 12 000 euros. 

 

Ce n’est peut-être pas un hasard si l’année 2015 coïncide aussi avec un léger rebond des transactions immobilières de 3.5 %. Le premier depuis de longues années, et peut-être d’une longue série ?

 

Bien choisir son prêt immobilier Afin de vous éviter la tournée des banques, les longues attentes, et le tout sans être sûr d'obtenir le meilleur taux. Notre comparateur vous propose de mettre en opposition simultanément les offres de crédit immobilier de plus de 100 banques

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com