x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Obtenir un crédit à 60 ans et plus : c’est possible !

crédit 60 ans et plus

A l’impossible, nul n’est tenu. Avoir 60 ans ne signifie pas forcément devoir renoncer à tous ses projets de vie. Sous certaines conditions, s’endetter passé un certain âge est tout à fait réalisable et concevable. Choisir.com vous explique pourquoi et comment vous y prendre.

 

A 60 ans, on est encore plein de projets. L’heure de la retraite est sur le point de sonner, et vous souhaitez profiter de ce temps libre pour concrétiser vos rêves.

Acheter une nouvelle maison au soleil ou en bord de mer, s’offrir un tour du monde, réaliser des travaux dans son logement. Il ne vous manque plus qu’à réunir les fonds nécessaires.

Or, passé un certain âge, être en mesure de trouver le prêteur qui accepte de vous suivre relève parfois du parcours du combattant. Ne perdez pas espoir ! Moyennant certaines garanties, de plus en plus de banques accordent des prêts à travers diverses solutions.

 

1. Le prêt traditionnel 

 

Si vous êtes jeune retraité et encore en pleine force de l’âge, ne partez pas défaitiste !

A l’heure où l’espérance de vie dépasse les 85 ans chez la femme, les banques s’avèrent beaucoup moins récalcitrantes à l’idée d’accorder un crédit aux seniors. 

Mieux : alors que le taux de chômage bat son plein et qu’une certaine instabilité professionnelle concerne les plus jeunes actifs, le senior rassure. Il dispose souvent de certaines économies et sa situation socio-professionnelle a le mérite de représenter une sécurité pour l’emprunteur.

 

"De plus en plus régulièrement, de jeunes retraités se voient accepter un prêt immobilier classique."

 

Certaines banques ont même développé leur crédit immobilier retraite. A la clé, il en résulte des taux d’intérêts sensiblement moins élevés et la possibilité d’échapper à l’hypothèque.

En revanche, c’est l’assurance emprunteur qui risque de s’apprécier. Avec des taux de 0.50 % en moyenne pour les 60 ans, on est loin des 0.15 % pour les plus jeunes.

En tout état de cause, passé un certain âge, il peut devenir d’autant plus intéressant de faire intervenir la concurrence en matière d’assurance emprunteur.  Dans tous les cas, un questionnaire médical a toutefois de fortes chances de vous être demandé par l’assureur.

 

La convetion AERAS peut vous aider 
Mise en place en 2007, la convetion AERAS a été conçue pour favoriser l'accès au crédit aux personnes âgées et à celles présentant un risque de santé aggravé. Sous certaines conditions, elle peut vous permettre de bénéficier d'une assurance habituelle sans à vous soucier de remplir un questionnaire médical. L'échéance de votre prêt ne doit toutefois pas intervenir passé votre 70 anniversaire et le montant du capital emprunté dépasser les 320 000 euros. 

 

2. Le prêt relais pour senior 

 

Vous venez de dénicher le bien immobilier de vos rêves,  problème : pour l’acquérir, il vous faut d’abord vendre votre actuelle maison. C’est là qu’intervient le prêt-relais : vous accorder une avance de capital sur la vente de votre appartement en attendant que celle-ci soit effective.

Vous pouvez dès lors financer l’achat d’un nouveau bien. Cela n’a cependant aucune valeur d’obligation. Le nouveau solde peut aussi être utilisé pour d’autres projets, à condition de justifier d’une seconde solution de logement.

Le prêt relais pour senior est une adaptation du prêt relais classique spécialement conçu pour les personnes du troisième âge.

Il s’agit le plus souvent d’un prêt dit In fine. Aucune mensualité n’est alors à régler durant toute la durée du crédit.

 

3. Le prêt viager hypothécaire 

 

Vous êtes propriétaire de votre logement et avez besoin d’un petit pécule supplémentaire ? Le prêt viager hypothécaire compte parmi les solutions les plus connues.

Il a le mérite d’ouvrir l’accès au crédit aux personnes les plus âgées et/ou fragiles.

Le montant de la somme prêtée est fonction de la valeur de l’habitation. Selon la volonté du souscripteur, cette somme peut être versée sous la forme d’un capital unique ou encore d’une rente régulière.

La première possibilité peut s’apparenter à un prêt traditionnel dans le sens où elle vous permet de bénéficier d’une avance de trésorerie, à utiliser comme bon vous semble pour réaliser vos projets. 

En revanche, la banque se règlera elle-même, à votre décès, grâce au transfert de propriété de votre maison.

C’est justement ce qui gêne de nombreux emprunteurs. Ici, de fait, vous déshéritez vos éventuels enfants de votre habitation. 

 

Découvrez la vidéo du prêt viager hypothécaire réalisée par Crédit Foncier : 
 

 

4. Le prêt hypothécaire cautionné (PHC) 

 

C’est une solution intermédiaire, à mi-chemin entre le prêt classique et l’hypothèque. Ici, vous bénéficiez d’une avance de trésorerie égale à 70 % de la valeur de votre domicile, à récupérer là encore sous la forme d’un capital unique ou via le versement d’une rente régulière.

En revanche, vous êtes soumis à des remboursements mensuels. Petit à petit, vous amortissez un certain pourcentage de la somme hypothéquée.

 

"Les conditions d’attribution du PHC sont nettement moins sélectives que celles d’un prêt immobilier classique."

 

Aucune assurance emprunteur n’est par ailleurs exigée.

En cas de défaut de paiement, la banque récupèrera son dû grâce à la mise en vente du logement en question.

A noter, là encore, que le crédit peut aussi être contracté en vue de l’acquisition d’une nouvelle habitation. Dans ce cas, vous pourrez alors procéder au remboursement anticipé dudit prêt à l’issue de la vente du premier bien. Une bonne façon de contourner le prêt relais traditionnel en cas de rejet.

 

Comment bien choisir son crédit ? 
Vous avez des rêves, et vous cherchez des fonds pour les réaliser. Or, un emprunt vous engage sur plusieurs années et ne doit pas être contracté n'importe comment. Quelles mensualités pouvez-vous dégager ? Auprès de quels organismes pouvez-vous trouver les meilleurs taux ? En matière de crédit immobilier ou de prêt pour travaux, notre site peut vous aidre dans votre choix. N'hésitez pas à consulter nos comparateurs.

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com