x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quelle solution choisir pour avoir Internet en vacances ?

internet vacances étranger

Les vacances approchent… Voici un moment privilégié pour se ressourcer, certes, mais un moment que vous n’avez pas pour autant l’ambition de passer en ermite. Même sur leur lieu de congé, les estivants ont de plus en plus de mal à s’imaginer loin de toute solution de connexion à Internet. Choisir.com vous livre tous les conseils et astuces pour que vous puissiez continuer à surfer, les doigts de pied en éventail...

 

Surfez entre les hotspots wifi et le wifi public

 

A l’hôtel, au restaurant, dans les lieux publics ou au centre commercial, il est de plus en plus fréquent de trouver des espaces wifi publics réservés aux visiteurs ou aux clients des places en question.

Depuis le menu réglage de votre appareil, sélectionnez le nom du point wifi concerné et saisissez si besoin son mot de passe de connexion, fourni par le professionnel.

Le wifi public a néanmoins pour lui l’inconvénient principal de la limite de sa couverture géographique. Inutile d’espérer vous y connecter depuis votre tente ou votre maison de vacances.

Pour remédier à cela, les opérateurs ont progressivement développé le wifi communautaire. Les Box des différents clients se transforment en points relais Wifi, non seulement pour le titulaire de l’abonnement mais aussi pour l’ensemble des abonnés du fournisseur.

Free, SFR et Orange revendiquent ainsi près de quatre millions de points d’accès sans fil, un peu moins pour Bouygues Télécom (1 million). Concrètement, une petite partie de la bande passante de chaque routeur peut être utilisée par l’ensemble des clients de l’opérateur.

Pour vous connecter sur l’un de ces hotspots, il convient de saisir vos propres identifiants et codes d’accès abonnés. Pratique, la solution n’est toutefois pas toujours efficace selon l’éloignement du routeur et la configuration des lieux (épaisseur des murs).

 

Utilisez le partage de connexion de votre mobile

 

Si vous utilisez certainement déjà votre data pour surfer sur Internet depuis votre smartphone, vous n’avez en effet peut-être pas songé à en faire de même pour votre ordinateur ou votre tablette.

Or, la majorité des abonnements mobiles actuels permettent désormais le partage de connexion. Pour ce faire, il vous suffit simplement d’activer le paramètre spécifique prévu à cet effet dans le menu « Réglage » de votre téléphone.

Votre mobile se transforme alors en véritable routeur Wifi et transmet à l’ensemble de vos appareils le signal 3G/4G qu’il reçoit. Un véritable avantage pour continuer à bénéficier gratuitement d’Internet dès lors que vous vous éloignez d’un centre urbain ou d’une place publique.

Toutefois, ce genre de fonctionnalité présente aussi l’inconvénient de puiser sur la batterie de votre terminal. Il est donc vivement conseillé de désactiver le partage de connexion après chaque utilisation.

Les opérateurs se mettent aussi aujourd’hui de plus en plus à proposer en option, une seconde carte Sim à installer dans un routeur. Cette dernière permet alors à l’abonné de partager son enveloppe data incluse dans son forfait, sans avoir à activer le partage de connexion.

 

 

Bien choisir son forfait mobile
Entre le tarif de l’abonnement, le volume de data proposée, la possibilité ou non d’utiliser son forfait à l’étranger, il n’est pas toujours aisé de faire son choix parmi la multitude d’offres mobiles qui se dispute aujourd’hui le marché. Pour vous aider dans cette quête, notre comparateur se charge pour vous en quelques clics et, en fonction de vos critères, de vous dénicher l’offre qui corresponde le plus à vos aspirations.

 

Les abonnements clés 3G/4G

 

Si votre enveloppe de connexion est calculée au plus juste pour un usage quotidien, vous risquez très vite de manquer de data dès lors que vous serez amené à lui ajouter des appareils supplémentaires, tel votre ordinateur, à l’occasion de vos périodes de vacances.

Pour ne pas empiéter sur votre forfait mobile, la majorité des opérateurs proposent des abonnements Internet en mobilité 3G/4G. Vous vous voyez ainsi remettre une carte Sim, destinée aux seuls usages data, à placer en retour dans un routeur qui fera ainsi office de Box Internet.

Notez que Free est le seul des quatre opérateurs à demeurer absent sur ce type de marché.

 

Pour vos usages Internet à l’étranger

 

Si vous avez ainsi choisi une destination à l’international, le meilleur moyen de continuer à surfer sans se ruiner est encore de profiter des réseaux Wifi publics.

A la différence de l’Hexagone, il y a peu de chances pour que vous puissiez profiter d’un réseau Wifi communautaire. Seuls les abonnés SFR bénéficient d’un accès à la communauté wi-fi fon et ses 20 millions de points d’accès sans fil de par le monde.

Sachez aussi que depuis le 15 juin 2017, vous ne payez plus de frais d'itinérance supplémentaire au sein de l'Union Européenne ! Mais cela à condition que vous utilisiez votre carte SIM de manière temporaire dans un pays membre autre que celui de domiciliation du forfait.

 

 

Dans les autres cas, vous devrez donc majoritairement vous replier sur l’Internet mobile, avec des risques de hors forfaits parfois faramineux...

N’hésitez pas le cas échéant à vous replier sur une carte SIM locale prépayée que vous pourrez librement installer dans votre routeur 3G/4G.

 

 

"Pour les plus grands globe-trotters, un nombre croissant de forfaits proposent une abolition partielle des frais de roaming"

 

Toutefois, avant de vous précipiter vers une offre locale, n’hésitez pas à éplucher les conditions générales de votre propre forfait mobile. Depuis trois ans, de nombreux opérateurs vous proposent de vous exonérer partiellement des surfacturations liées au roaming.

 

Les Packs Séjour des opérateurs
Si vous ne partez qu’épisodiquement en voyage à l’international, vous pouvez aussi choisir parmi les Packs Séjours proposés vers certaines destinations. Orange et SFR sont les deux opérateurs les plus actifs sur ce segment du marché. Le Pass Go Europe 800 Mo d’Orange, valable 7 jours, est par exemple proposé au tarif de 15 €. Pour les Etats-Unis et le Canada, le même Pass est facturé 25 €, avec une enveloppe data de 400 Mo.

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez en quelques clics plus de 300 forfaits mobiles

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com