x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment acheter en ligne en toute sécurité avec votre carte bancaire ?

Paiement en ligne

Commander sur Internet est un acte commun. Il est si simple de ne pas se déplacer et de recevoir l’objet tant convoité quelques jours plus tard dans sa boîte aux lettres… Mais s’il est si facile d’acheter il est également très facile de se faire arnaquer. Comment faire confiance à votre banque pour vous protéger ? De quelle manière vous assurer que les sites marchands sont fiables ?

 

Internet est devenu une vraie nébuleuse. Chaque semaine, des centaines de sites naissent et disparaissent parfois aussi vite qu’ils ne sont apparus. Face à ce capharnaüm, il devient de plus en plus difficile pour l’Internaute de faire le distinguo entre les bonnes et les mauvaises adresses. Au prix de quelques précautions, il est pourtant possible de passer au travers de sérieux ennuis.

 

Votre banque et la sécurité

 

Depuis que les achats en ligne se sont démocratisés, les banques ont élaboré tout un panel d’outils de protection pour leurs clients.

C’est ainsi que vous avez sans doute déjà utilisé ou du moins rencontré un petit module en forme de calculette qui porte différents noms selon la banque.

Il vous suffit de synchroniser votre carte de débit au moment où vous voulez effectuer un achat, de vous identifier et de copier le code que cette machine vous donne. De cette manière, votre banque sait que vous n’avez pas été victime d’usurpation.

Certaines banques envoient également un code par sms, valable seulement quelques minutes pour valider un achat.

Enfin, selon l’importance du paiement, vous pouvez directement recevoir un coup de téléphone de votre banque qui vient s’assurer que vous êtes à l’origine de cette dépense.

 

Vous pouvez également payer sans utiliser votre carte bancaire !
De nos jours, de plus en plus d’achats se font sur internet. Il s’agit d’un shopping plus simple et plus rapide. Mais si les achats sur la toile sont de plus en plus répandus, les arnaques et vol de numéros de cartes se sont eux aussi multipliés. Pour éviter cela, il existe des moyens de payer sur internet sans carte bancaire.

 

La sécurisation des sites marchands

 

Pour éviter de vous faire piéger, privilégiez en tout premier lieu les sites officiels ou les grandes boutiques en ligne. En tout état de cause, et en particulier si vous avez affaire à un site que vous ne connaissez pas, rendez-vous dans les rubriques « qui sommes-nous ».

La législation française impose au professionnel de mettre à disposition de l’acheteur à la fois ses conditions générales de vente mais aussi ses coordonnées complètes. Dans le cas contraire, ne commandez pas : vous avez probablement affaire à un site « noir » basé à l’étranger.

Par voie de conséquence, concentrez vos achats de préférence auprès de marchands situés en France ou encore soumis à la législation française. Ce sont en effet les seuls contre lesquels vous pourrez, en cas de différend, intenter un recours juridique.

 

 

De leur côté, les sites marchands s’assurent de votre sécurité avec le lien de chiffrement https, "s" pour sécurisé. A cela s’ajoute la présence d’un petit cadenas de couleur. Il est tellement difficile d’obtenir ce chiffrement qu’il est gage de sécurité. 

Ne payez pas sur un site qui ne possède pas cette sécurité. De même, ne vous fiez pas aux logos de titres de paiement. Ils ne sont que de simples images intégrables partout qui ne sont en rien des attestations de confiance.

 

Attention phishing !
En français, on dit aussi hameçonnage. Des pirates peuvent usurper le site sur lequel vous venez d’acheter… et vous demandent d’actualiser vos données bancaires en cliquant sur un lien situé dans le mail. Attention danger ! N’utilisez jamais un lien trouvé dans vos mails. Si vous avez un doute, allez directement sur le site où vous avez effectué vos achats.

 

Les arnaques des vendeurs particuliers

 

Sur les sites marchands officiels ou les grandes adresses de boutiques en ligne, un nouveau profil de vente se fait jour depuis plusieurs années : les vendeurs particuliers.

Qu’il s’agisse d’Amazon ou même de la Fnac, ces adresses de renom font aujourd’hui place dans leur catalogue à des vendeurs tiers, non professionnels pour certains, là pour arrondir des fins de mois parfois difficiles.

Avant de commander votre produit, prenez garde à vous renseigner sur les coordonnées de la personne à l’origine de la transaction. Malheureusement, le plus souvent connue que sous un pseudonyme.

Ne concluez pas une vente si vous n’êtes pas absolument au fait de l’identité exacte de la personne concernée, d’autant plus si elle réside à l’étranger. 

En matière de législation, c’est le vendeur effectif de la marchandise que le consommateur est censé poursuivre. Le site Internet hébergeur, en tant qu’intermédiaire, ne peut légalement être tenu pour responsable d’un éventuel litige ultérieur.

Préférez ainsi conclure les transactions que si le site Internet se porte caution des faits et gestes de votre vendeur.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les banques en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com