x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les changements de la nouvelle réforme sur le crédit immobilier ?

Crédit immobilier

Les Français ont toujours été très attachés à la propriété. L'accession au bien immobilier sonne comme une sorte de passage obligé pour la réussite de tout habitant de l'Hexagone. Au 1er juillet 2016, on a assisté à une réforme importante avec la fiche d’informations standardisée de crédit. Comment cela fonctionne ? Est-ce une bonne ou une mauvaise chose pour l'emprunteur ?

Selon le 28e rapport annuel de l'Observatoire des crédits aux ménages publié en juin 2016, 46,5 % des ménages détiennent aujourd’hui un crédit immobilier.

 

Les changements du 1er juillet 2016

 

La fiche d'information standardisée est un formulaire contenant toutes les informations nécessaires pour contracter un crédit immobilier. Y sont mentionnées les informations concernant l'emprunteur, mais également toutes les données relatives aux taux de crédit de manière immédiate et dans la durée.

L'idée de base de cette fiche standardisée est de parvenir à une uniformisation du système de prêt bancaire au niveau européen.

 

Il est peu commun que que votre banque fasse appel à un expert afin de vérifier la valeur du bien que vous achetez. Mais désormais, si votre banque souhaite évaluer votre bien, elle devra faire appel à un expert privé indépendant du processus d'attribution du prêt.

L’organisme peut alors réajuster votre crédit et vous prêter la somme correspondant à la valeur réelle de ce que vous achetez.

 

Autre mesure de taille : jusqu'à ce jour, tous les crédits supérieurs à 75 000 € étaient considérés comme crédit immobilier.

Depuis la réforme, tous les crédits hypothécaires, quel que soit le montant, dépendront désormais du régime du crédit immobilier. Mais, à l'inverse, les crédits de plus de 75 000 €, non garantis par une hypothèque, dépendront du régime des crédits à la consommation.

 

Bonne nouvelle pour le consommateur

 

La fiche standardisée permet au consommateur d'avoir une vue d'ensemble précisant exactement les exigences de l'organisme de crédit ainsi que ses garanties. Cela a pour objectif d’assurer une protection supplémentaire de l'emprunteur.

Muni de sa fiche d'information standardisée, l'emprunteur aura plus de facilités à mettre en concurrence les banques pour choisir dans laquelle il contractera son crédit. On y trouve notamment trois informations essentielles qui sont :

  • le coût de chaque cotisation mensuelle, calculé en euros
  • le coût total de l'assurance proposée sur la durée intégrale du prêt, en euros
  • le TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance), qui est calculé sur la durée intégrale du prêt

Ces trois informations permettent de mettre en évidence les différents coûts d'un organisme de crédit à un autre.

Cette réforme est alors une très bonne nouvelle car elle permettra aux consommateurs de bénéficier d'une meilleure information afin de faire un choix éclairé quant-à ses 20 ou 30 prochaines années !

 

Bien choisir son prêt immobilier
Avant d'investir dans la pierre, il convient d'être particulièrement attentif aux conditions d'emprunt. Pour vous aider dans cette tâche, notre comparateur vous permet de mettre en opposition les offres de prêt de plus de 100 banques différentes.

 

Restez informé de toutes les nouveautés grâce au Mail Conso Intelligent ! 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com