x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les 10 mesures annoncées par Edouard Philippe qui vont directement vous impacter

Edouard Philippe

Le premier ministre Edouard Philippe vient d'annoncer différentes réformes à l'occasion de son premier discours de politique générale devant l'Assemblée. La mise en oeuvre des réformes sera étalée sur l'ensemble du quinquennat ; la plupart d'entre elles concernent la jeunesse et la famille mais aussi les impôts, les cotisations salariales, et l'accès aux dernières technologies.

 

1. Réforme de la taxe d'habitation

 

  • Quoi ? 

D'ici 2022, soit pour la fin du quinquennat, cette réforme doit permettre de restituer du pouvoir d'achat à une majorité de citoyens Français grâce à une exonération globalisée.

Si le chiffre d'exonération de 80 % a été évoqué, il n'a pas été confirmé définitivement par le premier ministre à l'occasion de son discours.

  • Comment ?

Le gouvernement prévoit d'engager prochainement une concertation sur la réforme de la taxe d'habitation.

  • Quand ?

L'entrée en vigueur de cette mesure sera repoussée pour être effective au plus tard dans 5 ans.

 

Mise à jour : Le dimanche 9 juillet 2017, nous avons appris que la réforme serait bien appliquée dès 2018.

 

2. Suppression des cotisations salariales

 

  • Quoi ? 

Lors de son discours de politique générale, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé et confirmé la fin des cotisations salariales à partir de l'année prochaine, soit 2018.

Pour un salaire au SMIC, cette suppression de cotisation équivaut à un montant estimatif de 250 € économisés par an, ce qui permet d'augmenter le pouvoir d'achat de plus de 20 millions d'actifs en France.

  • Comment ?

En remplacement, une augmentation de la Contribution Sociale généralisée, à hauteur de 1,7 point supplémentaires. Il s'agit concrètement d'un transfert entre les anciennes cotisations d'assurance chômage et d'assurance maladie déduites du salaire et une augmentation de la CSG.

  • Quand ?

Cette mesure prendra effet le 1er janvier 2018.

 

 

3. Augmentation de la prime d'activité

 

  • Quoi ? 

Les travailleurs à revenus modestes se verront octroyer une augmentation de la prime d'activité. Selon la déclaration du premier ministre, il s'agit d'apporter un message clair aux Français, à savoir que le travail doit payer.

  • Quand ?

Les détails sur la hausse n'ont pas été confirmés à l'occasion de son discours devant l'Assemblée nationale. Mais cette mesure fait partie des priorités pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion, une priorité pour le gouvernement d'Edouard Philippe.

 

4. Report de la réforme de l'Impôt sur la fortune

 

  • Quoi ? 

Durant son discours, le premier ministre Edouard Philippe a également annoncé un report de la réforme de l'impôt sur la Fortune.

  • Comment ?

La réforme a pour but d'encourager l'investissement dans les entreprises et de recentrer l'impôt sur la fortune sur le seul patrimoine immobilier. Elle sera votée dans le cadre de la loi de Finances en 2017, et entrera en vigueur de façon définitive en 2019.

  • Quand ?

Annoncée pour 2018, elle sera finalement déplacée pour l'année suivante, en 2019.

 

5. Remboursement intégral des soins auditifs, des lunettes et des soins dentaires sans reste à charge

 

  • Quoi ? 

Sans évoquer encore la question du financement, le gouvernement va mettre en place le remboursement intégral des soins auditifs, des lunettes et des soins dentaires sans reste à charge d'ici l'an 2022.

Le cadre principal est donné, et l'offre sera accessible à tous les français, avec aucun reste à charge. 

  • Comment ?

Pour le moment, le financement de cette mesure ne prévoit pas d'augmentation des tarifs de mutuelle. Mais le gouvernement devra se pencher sur le problème des coûts, pour permettre notamment à toutes les personnes malentendantes de bénéficier des appareillages auditifs.

  • Quand ? 

Il s'agit là d'une promesse électorale d'Emmanuel Macron qui sera mise en oeuvre d'ici la fin du quinquennat.

 

6. Suppression du régime social des indépendants

 

  • Quoi ? 

A partir de 2018, le RSI (Régime social des Indépendants) sera supprimé pour faire partie intégrante du régime général de la sécurité sociale.

  • Comment ?

Cette mesure de simplification a été annoncée par le Premier Ministre dans le cadre de son discours de politique générale. D'ici cette échéance, Edouard Philippe a annoncé des mesures de simplification réglementaires pour finalement abroger totalement le RSI.

  • Quand ?

Le RSI devrait avoir disparu dès 2018.

 

7. Revalorisation de l'allocation adulte handicapé ainsi que du minimum vieillesse

 

  • Quoi ? 

A partir de 2018, une augmentation ciblée du montant de la prime d'activité sera effective, incluant une revalorisation du montant du minimum vieillesse et de l'allocation adulte handicapé. Celle-ci passera à 900 €.

  • Comment ?

Il s'agit d'une des premières mesures mise en oeuvre par le gouvernement en ce qui concerne le handicap, un sujet important pour le gouvernement.

Comme indiqué dans son discours, Edouard Philippe rappelle que l'aide concrète aux personnes en situation de handicap constitue une des priorités du gouvernement durant le prochain quinquennat.

  • Quand ?

Cette mesure prendra effet en 2018.

 

8. Accéder au très haut débit à travers toute la France

 

  • Quoi ? 

D'ici la fin du quinquennat, le gouvernement prévoit de garantir l'accès à internet à très haut débit dans toute la France.

  • Comment ?

 Pour cela, le gouvernement mettra en oeuvre un pacte destiné aux collectivités au moment de la Conférence des territoires courant juillet. Pour Edouard Philippe, ce pacte permettra d'accompagner les collectivités dans ce projet de transition numérique d'envergure.

  • Quand ?

L'accès généralisé au très haut débit est attendu d'ici à 2022.

 

9. Vaccins obligatoires pour la petite enfance

 

  • Quoi ? 

Actuellement, les vaccins infantiles obligatoires sont au nombre de trois : il s'agit des vaccins contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite. Huit autres vaccins incluant celui contre la coqueluche, la rougeole ainsi que l'hépatite B sont seulement recommandés.

Une obligation générale a déjà été suggérée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 16 juin dernier. Dès l'an prochain, le gouvernement appliquera cette nouvelle obligation afin de lutter contre certaines maladies qui connaissent une recrudescence comme la rougeole.

  • Comment ?

Alors qu'ils étaient jusqu'à présent seulement recommandés par les autorités, l'ensemble des vaccins pour la petite enfance deviendront désormais obligatoires.

  • Quand ?

Cette obligation prendra effet à partir de 2018.

 

10. Augmentation du prix du paquet de cigarettes à 10 € 

 

  • Quoi ? 

Le gouvernement met désormais une priorité dans la lutte contre les trafics de cigarette et pour diminuer le tabagisme des adolescents, qui est l'un des plus importants parmi les pays européens.

Représentant la première cause de mortalité évitable, le tabac entraîne chaque année plus de 80 000 décès, et un coût social estimé à plus de 100 milliards d'euros.

  • Comment ?

Il prévoit une augmentation de 40 % du prix unitaire du paquet de cigarette. Le Premier ministre Edouard Philippe confirme ainsi une promesse électorale du président Emmanuel Macron.

  • Quand ?

Le prix du paquet de cigarette augmentera graduellement pour arriver finalement à 10 € en 2018 au lieu de 7 € actuellement.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez plus d'une quinzaine d'offres pour obtenir le meilleur tarif

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com