x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Brexit : quels impacts sur les consommateurs français ?

Brexit

Le Royaume-Uni s’est prononcé en faveur d’une sortie de l’Union européenne, par référendum. Si les conséquences politiques se font sentir et que les entreprises françaises ayant des contrats outre-Manche pourraient également en faire les frais, qu’en est-il du consommateur français ?

 

Au cours de la campagne qui a précédé le vote sur le Brexit, George Osborne, Ministre des Finances, avait estimé que quitter l’UE coûterait à chaque foyer britannique environ 5 200 € de revenus par an (£ 4 300). Il faut dire que la chute de la livre, qui a perdu plus de 10 % dans les 5 jours qui ont suivi le vote, a eu un impact immédiat sur le consommateur britannique. A l’étranger, tout lui coûte plus cher. Et chez lui, il peut s’attendre à une hausse du prix des produits importés, notamment dans l’alimentaire. Le Brexit va donc avoir nombre de répercussions sur la vie quotidienne des Britanniques. Pour les Français aussi, cela pourrait changer la donne dans un certain nombre de domaines.

 

Un effet d’aubaine pour les voyageurs ?

 

Si la chute de la livre pénalise les voyageurs britanniques en Europe, elle est en revanche positive pour tous ceux qui souhaiteraient effectuer cet été un séjour de l’autre côté de la Manche.

A long terme cependant, cet effet positif des taux de change pour les détenteurs d’euros pourrait être effacé par la hausse des prix sur place. Les étrangers seront-ils toujours gagnants si les produits de consommation sont plus chers ?

L’hypothèse d’une hausse des prix est l’une des plus craintes de la part des économistes et des entreprises de la grande consommation.

 

"Le prix du lait va augmenter, le prix de la glace va augmenter et à la fin ce sera le consommateur qui paiera pour ça."

Paul Polman, directeur général du groupe Unilever

 

Le Royaume-Uni est en effet un importateur net de toutes les catégories d’aliments ainsi que de pétrole.

Le voyageur français pourrait également pâtir de deux autres effets négatifs : il pourrait en effet, à l’avenir, falloir un visa pour entrer le pays et les prix de l’Eurostar pourraient augmenter.

 

Etudes et travail : sombres perspectives

 

L’Angleterre était, jusqu’à présent, la deuxième destination préférée des étudiants français du programme Erasmus +.  Sans oublier que nombre d’étudiants français fréquentent les universités britanniques, sans pour autant être passés par Erasmus.

Le Brexit aura de fâcheuses conséquences pour tous ceux qui auraient également voulu suivre cette voie. En effet, les frais de scolarité devraient très fortement augmenter pour les étudiants européens qui souhaiteront fréquenter les universités britanniques.

Ils perdront les tarifs préférentiels dont ils bénéficiaient jusqu’à présent, pour tomber sous le coup de la même grille que les étudiants du reste du monde.

Pas certain que l’opération en vaille la peine, explique dans les pages du Figaro Anne-Catherine Guitard, directrice des programmes à la Kedge Business School : « Nous aurons toujours des programmes pour faire partir nos étudiants en Angleterre, mais je ne vois pas l’intérêt, car cela nous reviendra beaucoup plus cher que de les envoyer aux Etats-Unis. »

La situation pourrait également se compliquer pour les Français qui travaillent au Royaume-Uni. Quid de l’instauration d’un possible visa de travail ?

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pour l’instant, le Brexit pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Mais il a de quoi inquiéter, et en premier lieu les Français qui résident outre-Manche. Mais quelles que soient les réponses apportées, elles mettront du temps à se mettre en place, puisque les négociations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni vont durer au minimum deux ans.

 

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement les offres de bourses en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com