x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Orange Bank : la nouvelle offre bancaire de l'opérateur est-elle vraiment gratuite ?

Orange

Après les banques en ligne, le temps est venu de celles mobiles. D’abord annoncée au printemps puis en juillet 2017, c’est jeudi 2 novembre qu’a été officiellement lancée Orange Bank. Comment fonctionne cette première banque 100 % mobile et comment réagit la concurrence ?

 

Début octobre 2016, les autorités règlementaires et prudentielles autorisaient le groupe Orange à entrer à hauteur de 65 % dans le capital de Groupama Banque. Quatre mois plus tard naissait Orange Bank avec pour objectif de proposer la première banque en ligne 100 % mobile en profitant des acquis bancaires de Groupama Banque. Pour Stéphane Richard, PDG d’Orange, ce lancement répond à stratégie de diversification de la part de l’opérateur téléphonique.

Orange Bank vise à attirer 400 000 clients la première année et deux millions à l’horizon 2020, soit 25 % du marché.

 

L’offre Orange Bank

 

La concurrence étant féroce dans le secteur de la banque en général, et dans celui des établissements en ligne en particulier, Orange Bank doit se démarquer.

Pour l’opérateur téléphonique, la ligne directrice repose sur la constatation suivante : « Aujourd’hui 85 % des interactions avec la banque passent par le smartphone ».

C’est dans ce sens qu’Orange a développé des services mobiles réactifs, simples et sécurisés s’appuyant sur une application déclinée pour Android et iOS.

Côté purement bancaire, l’offre Orange Bank se veut assez large dès son lancement et avec des tarifs attractifs :

 

Services

Tarifs
Frais de tenue de compteGRATUIT
(Minimum trois opérations / mois)
Carte bancaire Visa ClassicGRATUIT
(Sans condition de ressources)
RetraitsGRATUIT
(Au sein de la zone euro)
ChéquierGRATUIT
Assurance moyens de paiementGRATUIT
Virements et prélèvementsGRATUIT
Rejet de prélèvement20 € / opération
Rejet virement8 € / opération
Rejet chèque inférieur à 50 €30 € / opération
Rejet chèque inférieur à 50 €50 € / opération
Taux du découvert autorisé8 %
Taux du découvert non autorisé16 %
Intervention compte débiteur hors autorisation20 € / opération
Information pour chèque sans provision14,50 € / opération
Rémunération du Livret d'Orange Bank1 %

Grille tarifaire au 02/11/2017

 

L’offre Orange Bank souffre tout de même de l'impossibilité d'ouvrir un compte joint et de l'absence des livrets réglementés. Mais sont programmés les services de prêt à la consommation et de crédit immobilier.

 

Orange Bank adopte un modèle « phygital »

 

Si l’opérateur a mis à profit l’expérience acquise par Groupama Banque, il compte bien exploiter en parallèle son implantation locale et sa notoriété.

Pour mener de front la partie digitale de sa banque en ligne et le potentiel de son personnel de terrain, Orange a développé un modèle « phygital » mixant les deux composantes.

Ce sont ainsi 900 salariés d'Orange qui ont été formés et agréés Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiement (IOBSP).

Ces personnels ont pour rôle d’informer et de conseiller les clients dans le cadre des 144 boutiques Orange et d’un espace dédié à la souscription de l’offre Orange Bank.

Venant en supplément de l’ouverture de compte dématérialisée, ce réseau physique devrait attirer un public souvent plus réticent à l’environnement virtuel d’Internet.

 

La réaction des concurrents

 

Bien qu’attendu depuis plusieurs mois, le lancement d’Orange Bank a engendré sa petite révolution dans le secteur de la banque.

C’est ainsi que dès septembre, Boursorama a revu sa tarification en s’alignant sur celle d’Orange Bank.

Début octobre, le Crédit Agricole a annoncé le prochain lancement d’une offre 100 % digitale. Fin du même mois, c’est le Crédit Mutuel qui a présenté l’offre Avantoo intégrant un forfait téléphonique en complément des services bancaires.

Cette première vague d’adaptation des offres concurrentes souligne que l’arrivée d’Orange Bank est prise très au sérieux. Le consommateur a toutes les chances d’être le premier bénéficiaire de coup de frais sur la banque en ligne initié par Orange Bank.

 

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les banques en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com