x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Assurance emprunteur, toutes les raisons de ne pas s’en passer

assurance emprunteur

Elle n’est pas réservée au crédit immobilier mais, étant donné les montants en jeu, c’est surtout dans ce cas qu’elle prend toute son importance. L’assurance emprunteur doit vous permettre de rembourser votre crédit même en cas de problèmes financiers ou personnels. Enfin,  à condition d’avoir correctement fait son choix au départ.

 

Quelle protection m’apporte une assurance emprunteur ? 

 

L’assurance emprunteur est liée à un crédit et fonctionne sur toute la durée de celui-ci.

Au départ, elle garantit le remboursement du crédit en cas de décès de l’emprunteur. Mais les possibilités se sont élargies, et l’assurance emprunteur peut aujourd’hui offrir une protection contre divers « accidents de la vie » : chômage, invalidité, incapacité

En théorie, elle n’est pas obligatoire. Il est toutefois peu probable qu’une banque vous accorde un prêt si vous n’y souscrivez pas. De toute façon, vous avez tout intérêt à le faire, comme le montre l’exemple suivant : 

Thomas et Juliette sont mariés et ont deux enfants. Ils achètent un appartement.

Thomas en est propriétaire à 65 % et paye sa part sous forme de crédit immobilier. Juliette possède les 35 % restants, réglés à l’achat grâce à un apport personnel. Sans emploi, elle ne peut obtenir de crédit immobilier.

Si Thomas décède, Juliette serait dans l’incapacité de rembourser le reste de l’appartement et devrait donc le vendre. Il est donc essentiel pour elle et ses enfants que Thomas prenne une assurance emprunteur. S’il venait à décéder, le crédit immobilier restant dû serait intégralement remboursé. 

 

Quelle assurance choisir ?

 

Il existe deux types d’assurance emprunteur :

  • L’assurance de groupe : il s’agit d’un contrat général, regroupant des assurés aux profils divers, dans le but de mutualiser les risques. Les formalités d’adhésion sont simples, car standardisées. 
  • L’assurance individuelle : elle mérite d’être souscrite si votre profil n’entre pas dans la « norme ». Bien sûr, on pense aux seniors, mais sachez qu’un jeune, en bonne santé et non fumeur a peut-être intérêt à passer aussi par une assurance individuelle, pour obtenir un meilleur prix. 

Il existe des variantes à l’assurance emprunteur, notamment si vous êtes en mesure de nantir votre prêt. Pour en savoir plus, consultez l’article du Ministère de l’Economie et des Finances

 

Auprès de qui souscrire mon assurance ?

 

Le prix d’une assurance emprunteur dépend de votre profil de risque et des garanties couvertes. Son prix peut vite grimper, atteignant parfois jusqu’à 20 % du coût du crédit !

Les récentes lois introduisant de la concurrence dans le secteur ont donc été les bienvenues !

Vous n’êtes pas obligé de souscrire l’assurance emprunteur de votre banque, et ce depuis 2010, grâce à la loi Lagarde.

Mieux encore, depuis la loi Hamon promulguée l’année dernière, vous avez un an, suite à la souscription du crédit, pour changer d’assurance emprunteur.

Ce droit à la concurrence vous offre un levier important en matière de négociation, n’hésitez pas à l’utiliser ! Et tout comme pour la recherche d’un crédit, sachez que vous pouvez passer par un courtier pour comparer les offres. 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com