x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Infiniti Q30 vs Mercedes Classe A, les cousines rivales

mercedes classe A

Lorsque l’on pense Compacte premium, notre regard file automatiquement Outre-Rhin. Pourtant, Volvo V40, DS4 ou Mini Cooper S nous ont prouvé être des concurrentes à la hauteur. Et pour encore bousculer les codes du marché, voici que le Japon s’invite dans la partie. Et non contente du rang que lui confère son nom, l’Infiniti Q30 a volé les armes de la Classe A, pour venir lui tirer dessus à boulets rouges.

 

Un ADN qui ne se voit pas

 

La marque de luxe japonaise filiale de l’alliance Renault-Nissan, Infiniti, se jette dans la bataille des berlines compactes premiums avec sa Q30.

Le constructeur, déjà présent sur les segments supérieurs, entend bien imposer sa patte face à une hégémonie allemande qui tient la dragée haute à la concurrence au travers des Série 1, A3 ou Classe A.

Mais de la Classe A, la Q30 fait fi puisqu’elle lui emprunte une partie de son arsenal suite à une alliance entre les deux constructeurs.

 

Infiniti Q30

 

En effet, la japonaise emprunte à la Mercedes son châssis, sa boîte de vitesse, divers éléments électroniques et d’habillage intérieur,… et ses moteurs, rien de moins que ça !

En revanche, de l’extérieur, rien ne transparaît. Côte à côte, nos deux compactes n’ont rien en commun.

 

Mercedes Classe A

 

Physique massif très réussi pour la Classe A qui a été transfigurée pour cette troisième génération. Exit la petite compacte aux airs de citadine, et bonjour à des lignes racées aux accents de sport.

En face, plus fine, plus élancée, la Q30 adopte elle aussi des codes d’élégance très marqués. Sa silhouette ne laisse pas indifférent avec notamment une garde au sol surélevée peu commune sur ce type de véhicule.

Impossible de les confondre de l’extérieur…

 

Infiniti Q30

 

Deux écoles distinctes

 

… comme de l’intérieur où chacune de nos deux rivales affiche ses atouts propres. Pragmatisme et élégance pour la Q30, contre qualitatif et sportivité pour la Classe A.

Effectivement, l’habitacle de l’Infiniti mise sur une ergonomie pratique et intelligente. Bien qu’encore nombreuses, les commandes directes sont bien placées et ne surchargent pas la console centrale.

L’écran tactile, en parfaite harmonie avec la planche de bord, s’utilise très facilement et les prises USB sont immédiatement accessibles à portée de main.

 

Infiniti Q30

 

Le tout est emballé dans un écrin plutôt luxueux avec des parements en cuir et des inserts noirs laqués suffisamment minimalistes pour ne pas tomber dans le clinquant.

La Classe A est plus sport avec ses gros aérateurs ronds siglés en croix et ses inserts façon aluminium. Un tout autre style, séduisant lui aussi. Dommage que l’écran, qui au demeurant n’est pas tactile, semble avoir été posé là sans idée précise.

 

"Plus de volumes dans la Q30."

 

Idem pour les ports USB, reclus au fond de l’accoudoir central et pas très pratiques à utiliser.

En revanche, la Mercedes présente un qualitatif au niveau de sa gamme. La japonaise n’en fait pas autant avec certains assemblages incertains qui génèrent quelques vibrations par moments. L’allemande apporte également son toit panoramique ouvrant, alors qu’il est fixe sur la Q30.

 

Mercedes Classe A

 

Et quant à l’habitabilité, elle est d’avantage du côté de l’Infiniti qui offre un espace plus aéré, ainsi qu’un accès plus aisé. La Mercedes nécessite de se contorsionner un minimum pour s’installer à l’arrière, où l’espace aux jambes n’est pas des plus confortables pour un adulte.

Même constat pour le coffre qui présente un meilleur volume (368 l contre 341 l) ainsi qu’un seuil de chargement plus pratique.

 

Et au niveau de la conduite ?

 

Si la Q30 reprend les blocs de sa rivale, la Classe A profite de la dernière évolution du constructeur qui lui fait bénéficier par exemple de 177 ch sur le 2.2 l Diesel contre 170 ch chez la japonaise.

Diesel qui s’avère d’ailleurs assez bruyant chez l’Infiniti dotée d’une moins bonne insonorisation.

 

"L’agrément de conduite est du côté de la Classe A."

 

Mercedes Classe A

 

La fermeté de la Mercedes lui confère là encore un aspect sportif qui ravira les amateurs de conduite. La Q30 mise sur d’avantage de confort et de moelleux, sans pour autant être pantouflarde.

L’on aime également la position de conduite surélevée de la japonaise. Un atout qui ne va pas dans le sens d’un pilotage incisif.

 

Infiniti Q30

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Difficile de faire un choix entre ces deux voitures de haute volée. Toutefois le manque de qualitatif (intolérable à ce niveau de gamme), et la conduite moins enlevée de la japonaise nous font pencher du côté de la Mercedes Classe A.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com