Comment estimer la valeur de votre bien immobilier ?

Vendre un bien immobilier

Ce ne sont pas les informations qui manquent : sites internet et journaux s’emploient régulièrement à rédiger des dossiers sur l’immobilier, à établir des prix moyens au mètre carré par quartier. Tout ceci donne certes des indications précieuses, mais est-ce suffisant pour déterminer le prix de son logement, le jour où l’on souhaite le vendre ?

 

Etablir le prix de revient

 

L’objectif premier en revendant un bien immobilier est souvent de faire une plus-value. Mais baser le prix de son logement uniquement sur la somme que l’on aimerait empocher peut conduire à des aberrations vis-à-vis de la réalité du marché.

Avant de songer à la plus-value, l’un des principaux critères de vente est surtout de n’avoir pas perdu d’argent dans l’affaire. Pour cela, il est essentiel d’établir le prix de revient du bien, c’est-à-dire son coût réel.

Pour cela, il faut ajouter au prix d’achat les frais de notaire ou frais de mutation, ainsi que ceux des travaux. En revanche, le coût de l’emprunt n’entre pas en ligne de compte, il peut être comparé au loyer que vous auriez de toute façon payé pour vous loger.

Ce prix de revient vous sert de base pour estimer le prix de vente final de votre logement. L’objectif est de parvenir à la somme adéquate, c’est-à-dire reflétant la valeur du bien tout en étant suffisamment justifiée pour que l’appartement trouve un acquéreur rapidement.

 

Etre en ligne avec le marché

 

Nous le disions en introduction, il est désormais très facile de se tenir informé des prix de l’immobilier.

Outre les dossiers récurrents publiés chaque année par les journaux, avec les prix ville par ville, pour ne pas dire quartier par quartier, nombre de sites internet se sont eux aussi spécialisés dans l’estimation de prix.

Autant de bases utiles pour vérifier si le prix de son bien n’est pas sous ou sur évalué. Les erreurs communes sont de surestimer son bien, notamment à cause de l’aspect affectif qui y est attaché. Sans compter que tout le monde ne partage pas toujours nos goûts en matière de décoration.

Une autre possibilité consiste à regarder les annonces immobilières pour des biens comparables. Mais le prix affiché ne sera pas forcément celui de la vente définitive.

Pour mieux juger de la qualité des biens, pourquoi ne pas visiter quelques appartements en vente ? Un moyen de voir combien vous pouvez valoriser les travaux récemment effectués ou encore des éléments plus difficilement chiffrables, comme des moulures ou une cheminée.

 

Bien s'informer sur les prix de vente
Pour connaître les prix de vente réels des biens, il est possible de consulter des sites spécialisés, comme celui de l’Administration fiscale ou encore celui des notaires, payant.

 

Faire appel à un professionnel

 

Les agences immobilières se feront une joie de venir estimer votre bien. Un service la plupart du temps gratuit et bien utile.

Mieux vaut toutefois confronter les estimations de plusieurs agences, car elles peuvent avoir tendance à gonfler les prix, dans l’espoir de se voir confier la vente du bien.

Si vous ne faites pas confiance aux agences, des experts existent, leurs services sont cette fois-ci payants (prix croissant en fonction du nombre de mètres carrés).

 

Les critères qui comptent

 

Enfin, afin d’évaluer au mieux ce qu’un acheteur serait prêt à débourser pour votre bien, faites le tour des éléments qui permettent de le valoriser.

Parmi ces critères, les diagnostics énergétiques, l’emplacement, la proximité des transports, des commerces, d’écoles et d’espaces verts. Ensuite la qualité de l’immeuble, puis les atouts du logement lui-même, comme une terrasse, un dernier étage, l’absence de vis-à-vis.

Cela marche aussi en sens inverse : les défauts ou désavantages d’un bien doivent aussi être intégrés au prix.

Et si l’appartement reste trop longtemps sur le marché sans visite, ou bien que toutes les offres sont faites bien en dessous du prix affiché, peut-être faudra-t-il songer à réviser son estimation. 

 

Achetez un logement neuf au meilleur prix
Vous avez décidé de changer de logement ? La recherche d'un logement neuf peut être un parcours du combattant... Pour vous aider, Choisir.com met à votre disposition un comparateur de logements neufs afin de trouver celui de vos rêves au meilleur prix. De quoi vous faciliter la tâche ! A moins que vous n'ayez envie de de faire construire...

Nathalie R.

Comment estimer la valeur de votre bien immobilier ?Comment choisir son fournisseur d'énergie ?

Faire le choix d'un fournisseur d'énergie avec la multiplicité des offres proposées par les différents acteurs du marché de l'énergie est d'une grande complexité. En effet, depuis l'ouverture du marché à la concurrence, EDF et GDF (Engie), fournisseurs historiques du marché français, ne sont plus les seuls distributeurs auxquels les clients ont accès. Heureusement les comparateurs en ligne aident à se repérer parmi une véritable profusion de propositions.

Les tarifs de l'énergie

La comparaison se fait en premier lieu au niveau des tarifs, EDF et Engie pratiquent des tarifs réglementés, mais ils proposent aussi d'autres contrats d'énergie qui se déclinent chacun en plusieurs offres spécifiques. Faire un comparatif entre toutes les offres concernant l'électricité ou le gaz permet de connaître immédiatement les différences de tarifs du Kwh, et du prix de l'abonnement. Et cela, en prenant en compte les habitudes de consommation, car les offres se spécialisent et les tarifs heures creuses, week-end, s'ajoutent à l'ensemble des propositions et peuvent être source de confusion. Il est donc nécessaire de bien déterminer ses besoins réels en électricité et en gaz, pour déchiffrer correctement les offres présentes sur les comparateurs et trouver celle qui convient à son profil de consommateur.

Les contrats d'énergie

Tous les contrats sont sans engagement, et il est possible de changer de fournisseur sans difficulté particulière. Les comparateurs en ligne aident à la décision et facilitent le choix des consommateurs parmi toutes les offres disponibles sur le marché, car les tarifs et les contrats ne sont pas communs à l'ensemble des fournisseurs et ils varient beaucoup de l'un à l'autre. Pour utiliser un comparateur à son avantage, il faut se baser sur ses propres factures d'énergie, ainsi il est plus simple de trouver le contrat adapté à ses besoins. Les bénéfices économiques d'un comparatif ne sont donc pas à négliger.

votre logement neuf à partir de 100 000 € avec TVA réduite

logement neuf