x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les pièces automobiles d’occasion sont-elles fiables ?

pièces automobiles d'occasion

Encore relativement peu répandu en France, le marché des pièces automobiles d’occasion suscite inquiétude et préjugés des clients. Il promet pourtant en retour des économies substantielles. Que faut-il en penser ? Les pièces ainsi acquises sont-elles fiables ?

 

Réparation ou révision auto, la facture peut très vite flamber. A raison d’un budget annuel moyen de 3000 euros, l’automobile constitue l'un des plus gros postes de dépense pour un ménage.

Et lorsqu’une panne ou un souci mécanique intervient, les ennuis financiers commencent.

Face à cela, sur Internet ou dans les casses, les plus avertis et les plus bricoleurs se ruent vers des pièces de réemploi.

 

Une logique encouragée par les pouvoirs publics

 

Si la pratique de l’occasion est en plein essor, elle semble aussi de plus en plus encouragée par les pouvoirs publics.

Pour la première fois, un amendement à la loi énergétique prévoit de contraindre les réparateurs automobiles à proposer au consommateur en plus des pièces neuves, la possibilité de choisir des pièces de réemploi.

L'entrée en vigueur de cette réforme est ainsi prévue dès le 1er janvier 2016

Une véritable révolution censée faire baisser le coût de la facture globale. 

Car, si les casses proposent depuis longtemps la possibilité d’acquérir des pièces de seconde main, seuls les mécaniciens en herbe en profitaient réellement jusqu’ici ; les garagistes et les concessionnaires se refusant le plus souvent de recourir à ce marché circulaire.

 

Où dénicher les meilleures pièces d'occasion ? 
Directement dans les casses, via les petites annonces, ou sur Internet, les moyens de dénicher des pièces automobiles d'occassion ne manquent pas. En quelques clics, sans se déplacer, il est désormais possible de savoir quel professionnel possède la pièce recherchée, à quel prix, et même de se la faire livrer à l'adresse désirée. Parmi les adresses disponibles sur Internet, on peut notamment citer : careco.fr, francecasse.fr, allocasseauto.com ou encore changeauto.com 

 

Des économies substantielles pour le consommateur

 

Ces composants, sont pour la plupart issus de véhicules classés VEI (véhicule économiquement irréparable).

Bien au-delà de l’aspect écologique de la démarche, qui permet de recycler des pièces autrefois promises à la décharge, l’impact financier est réel pour le consommateur.  

Vendus entre 30 et 80 % moins chers que leurs homologues neufs, ces composants peuvent réduire considérablement le budget auto d’un ménage.

Une économie bienvenue en période de disette budgétaire. Et un filon, aujourd’hui, exploité par de nouveaux groupes et réseaux, toujours plus nombreux.

 

Comment réparer sa voiture avec des pièces d'occasion ? :
 

 

Un marché à l’image écornée

 

Les enseignes le promettent : chaque pièce est contrôlée, nettoyée, testée et garantie un an.

De nombreux réseaux de casses ont d'ailleurs décidé de se moderniser en développant leurs propres espaces de vente en ligne.

En quelques clics, il est possible au consommateur de commander la pièce de son choix, simplement en renseignant le modèle de son véhicule ou son numéro de carte grise.

 

"Entre opacité du secteur et incertitudes quant à l’origine des pièces, le marché des casses n’inspire pas toujours confiance."

 

De toute évidence, n’achetez pas vos pièces n’importe où et renseignez-vous sur le professionnel avec qui vous projetez de faire affaire.

Certaines pièces peuvent dans certains cas être revendues dans des conditions douteuses, provenant de véhicules accidentés et/ou ayant fait l’objet de démontages et remontages de façon hâtive.

Toutefois, qu’il s’agisse de pièces neuves ou d’occasion, vous restez couvert par les garanties légales, à la fois contre les vices cachés et de conformité.

Pensez malgré tout à demander une facture et un justificatif d’achat. En gage de sérieux, de plus en plus de revendeurs proposent des garanties commerciales.

Néanmoins, toutes les pièces ne sont pas forcément bonnes à acheter en occasion.

Au regard de leur dangerosité, n’achetez aucune pièce d’usure ou de sécurité de seconde main (frein, courroie de distribution…).

C’est toute la complexité du marché de l’occasion. Si l’idée d’acheter des pièces de réemploi est plutôt intéressante sur le papier, il convient de ne pas le faire n’importe où, n’importe comment et surtout pour n’importe quoi.

 

Bien choisir son assurance auto 
Malgré le développement des pièces d'occasion, l'automobile représente toujours un budget conséquent dans les ressources d'un ménage. En cas de sinistre, mieux vaut donc être bien assuré pour pouvoir y faire face. Notre comparateur vous propose ainsi de dénicher la meilleure assurance au meilleur rapport qualité/prix. En quelques clics, réalisez plus de 30 % d'économies grâce à la mise en opposition de plus de 46 offres différentes. 

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com