x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Ma copropriété veut faire des travaux, comment payer ?

Copropriété travaux

Il s’agit à la fois d’une opportunité et d’une tuile : votre copropriété a décidé de réaliser des travaux. Repeindre les parties communes, changer la moquette des paliers et refaire le sol de la cour qui commence à se fissurer… De quoi inquiéter les occupants car la note est partagée entre eux, en fonction de la part qu’ils possèdent dans l’immeuble (selon la taille de leur bien immobilier). Voici quelques conseils pour essayer de faire passer la facture en douceur.

 

C'est aussi une bonne nouvelle ! Il est plus agréable de vivre dans une copropriété soignée et bien entretenue. Cela facilitera aussi la revente du bien et peut ajouter de la valeur à l’appartement. Mieux vaut donc accepter – dans la limite du raisonnable – les travaux proposés par sa copropriété. Reste ensuite à trouver comment les financer sans être accablé par les charges.

 

Etaler les appels de charges

 

Avant toute chose, il est essentiel de demander plusieurs devis pour les travaux à réaliser. N’hésitez pas à vous confronter à votre syndic s’il ne procède pas ainsi. Une fois l'entreprise sélectionnée, évaluez les charges que cela va représenter.

Il est courant que les appartements aient plusieurs « formats types » dans les immeubles, il est donc possible de réaliser une estimation grossière des charges que représentent les travaux selon les tantièmes possédés par chacun.

Si cela s’avère représenter une somme importante, une première solution peut être d’étaler dans le temps les appels de charges. Cela se fait par vote auprès de l’Assemblée générale.

Par précaution, mieux vaut cependant débuter les travaux une fois plusieurs appels de charges perçus, afin de s’assurer de leur financement. Gare aux mauvais payeurs !

 

Anticiper les travaux importants

 

La mise aux normes des ascenseurs ou le ravalement des façades sont autant de travaux auxquels il est difficile – voire illégal – d’échapper. Dans cette optique, pourquoi ne pas provisionner le coût de ces futurs travaux ?

Cela rejoint quelque peu l’idée d’un étalement des appels de charges, sauf qu’ici les délais peuvent être beaucoup plus long et la charge financière plus indolore. Financez ainsi sur plusieurs années le ravalement de votre immeuble.

Certes, le montant réel des travaux n’est pas encore connu, mais il sera aisé de faire des ajustements. S’il manque de l’argent, il sera temps de programmer des appels de charges selon le procédé mentionné précédemment. 

Si le syndic a perçu trop d’argent par rapport au coût réel, il pourra basculer les sommes perçues vers d’autres postes et faire ainsi diminuer vos charges sur une certaine période.

 

Besoin de liquidités pour financer les travaux de votre copropriété ?
Le crédit travaux est un prêt affecté. Vous bénéficiez ainsi de tarifs plus intéressants qu’avec un prêt personnel mais, en retour, vous vous devez de fournir un justificatif détaillant le projet ainsi que sa nature. Pour être sûr de dénicher le meilleur prêt au meilleur taux, notre comparateur vous propose de mettre en opposition les offres de près d’une dizaine d’organismes différents.

 

Souscrire un emprunt

 

Tout comme les particuliers, une copropriété peut emprunter en son nom propre. Le principe doit être voté en Assemblée générale, mais ne requiert pas l’unanimité. Seule une partie des copropriétaires peut décider de souscrire à un emprunt.

Il appartient ensuite au propriétaire de chaque appartement de rembourser la partie du prêt lui incombant, même en cas de vente de l’appartement, sauf négociation contraire avec l’acheteur.

 

  
 

Les conseils de Choisir.com

 

Quelle que soit la modalité choisie pour financer les travaux, soyez vigilant tant sur les devis et le choix du prestataire que sur la qualité des travaux réalisés. Méfiez-vous des dépassements d’honoraires ou des travaux qui s’éternisent.

 

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits travaux pour financer vos projets

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com