x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les promotions sont-elles la nouvelle arme de conquête de nos opérateurs ?

promotion opérateurs

Les opérateurs usent et abusent de promotions en tous genres : ventes privées en tous genres, remises tarifaires spéciales qui ne le deviennent plus tant que ça : au printemps, au début de l’été, à la rentrée… Les bonnes affaires, c’est désormais toute l’année ou presque. Alors ces dernières constituent-elles la nouvelle arme de conquête des différents fournisseurs pour demain ?

 

Des promotions à tout-va

 

  • SFR

Depuis sa mainmise par Numéricâble, SFR a dû faire face à une érosion de son parc d’abonnés. Sur les six premiers mois de l’année, ils sont 1.2 millions à avoir quitté le navire. De quoi sans doute convaincre Patrick Drahi de se lancer dans une politique promotionnelle agressive.

Sur le dernier semestre, les offres spéciales se sont généralisées chez le n°2 des Télécoms français, jusqu’à devenir quasi-permanentes pour les nouveaux clients.

Les forfaits mobiles « Power » sont ainsi proposés avec 10 euros de réduction durant toute la première année, la remise atteignant même les 20 euros pour les offres « Box ».

Ces dernières ouvrent alors droit à un autre forfait mobile au tarif imbattable de 15.99 euros par mois avec 40 Go de data.

 

 

  • Red

Du côté de la filiale low-cost Red, là encore, les offres spéciales ne cessent aussi de se succéder depuis l’été, grâce à la présence de forfaits en série limitée, faisant même oublier la grille tarifaire classique.

Mi-novembre, la marque lançait ainsi avec plus d’un mois d’avance une série de quatre offres « Giga Christmas » dont la première, facturée à 4.99 euros, englobait pas moins que les appels illimités et 1 Go d’Internet.

Un véritable plan séduction pour l’opérateur au carré rouge, a priori couronné de succès. Ce dernier aurait notamment eu du mal à faire face à l’afflux de demande en cette fin d’année, en particulier au niveau des portabilités et des livraisons de cartes Sim.

 

 

  • Free

Le trublion Free, dirigé par Xavier Niel, n’est pas en reste. Fidèle à sa philosophie de la différence, il préfère quant à lui passer par des ventes privées publiées en exclusivité par le célèbre site éponyme du même nom.

En 2015, il a répété l’initiative pas moins de quatre fois. La célèbre Freebox Crystal a notamment pu s’arracher au tarif démentiel de 1.99 euro par mois pendant quelques jours en novembre et en juin.

Même chose pour le forfait Free à 19.99 euros qui a été bradé à 3.99 euros fin juin et en décembre.

 

 

  • Bouygues Télécom

Malgré sa nouvelle grille tarifaire agressive dévoilée en 2014, avec notamment la démocratisation de l’ADSL à 19.99 euros, Bouygues Télécom n’y est pas pour autant allé de main morte au niveau des réductions cette année.

Sous le titre racoleur « Nos clients d’abord ! », il a ainsi accordé à de multiples reprises différentes remises commerciales à ses abonnés dès leur deuxième forfait, soldant notamment son offre mobile de 10.99 euros à 1 euro pendant un an.

Le but de la manœuvre est clair : convaincre ses clients à rassembler un maximum de leurs contrats pour mieux les retenir ensuite.

 

 

Des promotions en trompe l’œil ?

 

Appâter l’abonné : telle est en effet l’ambition des opérateurs à travers ces réductions. Avec des tarifs symboliques comme un, deux, trois ou quatre euros, certaines de ces offres se transforment assurément en perte financière pour les principaux intéressés.

A l’exception de certaines sériés limitées propres à Red, tous ces nouveaux prix présentent en effet la spécificité d’être limités dans le temps, au maximum un an, avant de fortement s’apprécier pour retrouver une base normale.

Depuis de longs mois, le carnet d’offres de nos opérateurs a connu une véritable stagnation : aucune baisse de tarifs, des changements de forfaits et d’options à la marge… Pire : le mouvement inverse semble petit à petit s’enclencher.

Si SFR a été le premier opérateur sur le front des promotions en 2015, il est aussi celui qui a amorcé le premier une hausse de ses tarifs. Début 2015, il rendait obligatoire la souscription de l’option TV à ses abonnés Internet Double Play.

Aujourd’hui, il rempile et informe ses clients d’autres augmentations à venir, valables à compter du 1er février 2016. Le service double appel, la TV en direct ou encore le report des minutes s’apprécient et passent de 1 à 2 euros.

Même sanction du côté des options SFR Répondeur Live et SFR Sécurité qui affichent un nouveau tarif de 3 euros au lieu de 2.

Quant à Orange, il a pris l’initiative de retirer de nombreux bonus de ses contrats d’abonnement (Deezer, OCS…) sans aucune compensation de prix. L'opérateur est d’ailleurs aujourd’hui en pourparlers pour racheter Bouygues Télécom.

Avec un passage du nombre d’acteurs sur le marché de 4 à 3 et la disparition de celui qui semblait avoir pris la succession de Free dans le rôle du trublion depuis 2014, cette nouvelle consolidation n’est pas sans inquiéter les associations de consommateurs.

Et si les mêmes promotions servaient avant tout à mieux à maquiller de futures inflations dans le secteur, bien réelles celles-là ?

 

Bien choisir son opérateur...
Le prix de vos offres mobiles et/ou Internet ne baissent plus depuis plusieurs mois et vous semblent trop élevés ? Prenez la tendance inverse du marché, réduisez la note ! Grâce à nos comparateurs, mettez en opposition les tarifs des plus grands opérateurs. En pleine consolidation et stabilisation du secteur, il devient de plus en plus urgent de comparer pour continuer à faire de bonnes affaires.

 

*Promotion datant du 08 janvier 2016. Toutes les promotions affichées sur cette page sont susceptibles de changer. Vérifiez l'information sur le site des opérateurs mobiles.

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez en quelques clics plus de 300 forfaits mobiles

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com