x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Location entre particuliers : votre logement est-il bien assuré ?

location assurance

La pratique est de plus en plus commune : louer son logement pour une courte durée, le plus souvent à des touristes. Une solution facilitée par les plateformes de mise en contact entre propriétaires et potentiels locataires. Pour éviter les mauvaises surprises, n'oubliez pas de prévenir votre assureur.

 

Mieux vaut prévenir que guérir !

 

Pour financer votre semaine de vacances à l'étranger, vous louez, en votre absence, votre domicile à des touristes. Rien qu'une petite semaine. Et pourtant, même pour cette courte durée, il est vivement conseillé de le signaler à votre assureur.

Ce n'est pas une obligation, mais un conseil qu'il pourrait coûter cher d'ignorer.

Ce conseil a été dispensé par le ministère des Finances en novembre dernier, en réponse à des questions du sénateur de L'Orne (Jean-Claude Lenoir, LR), qui avait besoin de promouvoir la location courte durée pour répondre à l'afflux massif de participants lors d'une manifestation sportive.

 

"Le ministère encourage « chaque propriétaire à faire le point avec son assureur sur la garantie de son contrat d'assurance d'habitation principale.»"

 

Imaginez en effet que vos locataires causent des dégâts chez vos voisins. Infiltration d'eau, trou dans un mur ou une clôture... Nous ne sommes jamais à l'abri.

Vous aurez beau ne pas avoir été chez vous au moment du dommage, vous en serez tenu pour responsable, en tant que propriétaire. La réparation pourrait donc vous coûter cher.

Normalement, vous êtes couvert pour ce genre de situation par votre assurance multirisques habitation. Mais il est loin d'être garanti que celle-ci fonctionne si vous avez loué votre logement, contre rémunération.

 

Que dois-je faire ?

 

Vous pouvez toujours demander au locataire s'il bénéficie d'une assurance couvrant les dommages qu'il causerait. Il s'agit d'une option comprise dans son assurance habitation et qui se nomme « responsabilité civile villégiature (séjour / voyage)».

S'il en a une, vérifiez son étendue et surtout le montant des couvertures prévues. Elles doivent être proportionnelles au montant des dégâts que pourrait causer chez vous votre locataire.

En cas d'absence d'une telle assurance, à vous d'agir ! Pas de panique, rien de bien compliqué.

Il convient donc de prévenir votre assureur que vous allez procéder à de la location courte durée. En échange, il étendra la couverture votre contrat multirisques habitation, dont la prime pourra éventuellement être majorée le temps de la location.

Respectez donc les recommandations du ministère des Finances :

« Il peut être utile de souscrire en complément une extension de garantie pour l'accueil des touristes à titre onéreux et un contrat d'assistance juridique. Il est donc fortement conseillé aux propriétaires qui envisagent une telle activité de se rapprocher de leur assureur pour trouver la garantie la mieux adaptée. »

 

Bien choisir son contrat d'assurance habitation
Toutes les compagnies d’assurance ne se valent pas en matière de procédure et de montant d’indemnisation. Notre comparateur vous permet donc d’interroger en quelques clics plus de cinquante assureurs différents. Plus que jamais, bien choisir, c’est d’abord comparer !

 

La location entre particuliers grâce à la finance collaborative, on dit oui ! News Assurances s'est penché sur la question de la protection de nos biens dans ces cas-là :
 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur votre assurance habitation

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com