x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Renault Kadjar vs Nissan Qashqai, les élites des SUV

Nissan Qashqai

Arrivé au milieu de l’année 2015, le Kadjar n’a pas manqué de faire sensation. En témoignent ses excellents chiffres de vente dès sa commercialisation. En face, le Qashqai, pionnier du segment qui a vu arriver une ribambelle de candidats sur son chemin. Deux cousins, issus de l’alliance Renault-Nissan, qui n’ont pas un air de famille si prononcé que cela.

 

Cousins de loin

 

Renault domine déjà les ventes de SUV compacts avec son Captur dont le succès fût immédiat. La marque au losange vise maintenant la première place du segment des SUV avec son Kadjar. Et le constructeur se trouve déjà en bonne voie.

21 069 exemplaires de Kadjar vendus en 2015. C’est moins que le Qashqai qui totalise 27 769 ventes. Mais le Kadjar n’a été lancé qu’au milieu de l’année, et en ramenant le chiffre au prorata du nombre de mois, le français bat le japonais à plates coutures.

 

"C’est le Peugeot 3008 qui domine le segment en 2015."

 

Renault Kadjar

 

Et il dépasserait même le Peugeot 3008, leader des ventes, qui totalise 33 648 exemplaires vendus. Malgré son âge avancé, sa nouvelle génération est attendue courant 2016, le SUV du lion continue de rugir.

En face du Kadjar, le Qashqai. Ou plutôt à côté dirons-nous, car ces deux modèles partagent la même plateforme, ainsi que certaines motorisations et des éléments de transmission.

En dehors de cela, nous avons bien à faire à deux modèles totalement distincts qui peuvent être départagés sur leurs atouts respectifs.

Et au chapitre du design, nos deux candidats savent affirmer un caractère unique et plutôt séduisant dans les deux cas. Le Qashqai exprime son style avec des arêtes relativement tranchantes, tandis que le Kadjar joue sur des formes un peu plus rondes.

 

Nissan Qashqai

 

Les mensurations sont d’ailleurs aussi bien différentes avec un Kadjar plus long (4,45 m contre 4,38 m), plus large (1,84 m contre 1,81 m) et plus haut (1,61 m contre 1,59 m) que son rival.

Et si le français propose plus de volume de coffre en configuration minimale (472 l contre 430 l), il perd l’avantage en charge maximale (1 478 l contre 1 585 l).

Le poids suit naturellement cette tendance avec 1 415 kg en Diesel pour le Kadjar, contre 1 385 kg pour le Qashqai.

 

Renault Kadjar

 

Réservez gratuitement votre essai en concession !  
Essayer dès maintenant ces deux modèles de SUV comptacts près de chez vous grâce à notre service de réservation d'essais gratuits et sans engagement.

 

A l’intérieur

 

A l’intérieur, là aussi deux ambiances distinctes. Plutôt qualitative sur le Kadjar, et plus moderne sur le Qashqai.

En effet, le SUV Renault est un bon exemple des efforts du constructeur en termes d’amélioration de l’assemblage et des finitions. Même constat sur le choix des plastiques employés. Sans non plus atteindre des sommets, la qualité perçue est correcte.

Le Nissan aussi à fait des efforts de ce côté-là. Mais il se dote en plus d’un design aux lignes séduisantes et bien dans l’air du temps. Un solide atout face à un Kadjar un peu tristounet il faut l’avouer.

 

"Intérieur plus moderne sur le Qashqai, et plus efficace sur le Kadjar."

 

Nissan Qashqai

 

 

Le Renault se rattrape tout de même sur son ergonomie et sur la fiabilité de son interface multimédia, notamment au niveau de la navigation. Son rival n’est pas toujours des plus réactif, et manque parfois d’efficacité..

Empattement identique oblige, les passagers arrière profitent du même espace, largement correct pour trois enfants ou deux adultes. Un petit peu étriqué pour trois adultes.

La sellerie est également comparable dans les deux cas. Dotée d’un bon maintien, elle mise sur le confort.

 

Renault Kadjar

 

 

Au volant

 

En conduite, le Qashqai s’avère plus incisif que le Kadjar. Particulièrement lorsque sont confrontées l’EDC de Renault, qui met en avant une certaine douceur, à la Xtronic de Nissan qui s’avère bien plus réactive.

A noter que la Xtronic du Qashqai est proposée avec le 1.6 l dCi 130 ch alors que le Kadjar doit se contenter du 1.5 l dCi 110 ch pour en bénéficier. Un 110 ch qui se révèle un peu juste pour la bête.

L’agrément n’est pas pour autant absent sur le Renault, et la consommation, des deux côtés, est maîtrisée avec une moyenne comprise entre 6 et 6,5 l/100 km.

 

Nissan Qashqai

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Nous voici en présence de deux candidats qui ne déméritent pas. Avec des tarifs légèrement supérieurs, le Qashqai est notre premier choix, ne serait-ce que pour son comportement routier et le design de son habitacle. Dans les deux cas, nous vous conseillons de ne pas choisir une motorisation inférieure à 130 ch.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com