x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les avantages du prêt étudiant ?

Prêt étudiant

Des dépenses et peu de revenus : la vie étudiante est un jeu d’équilibriste dès que l’on regarde du côté des finances. Tout le monde n’a pas la chance d’obtenir une bourse ou de gagner des fortunes avec un petit emploi étudiant. Tout n’est pas perdu pour autant, qu’il s’agisse d’aménager son studio ou de payer un master coûteux dans une école de commerce. 

 

Avoir 18 ans, la vie devant soi… mais pas d’argent. Qu’à cela ne tienne, les banques sont aussi là pour aider les jeunes. Une fois majeur, rien ne vous empêche de solliciter un emprunt étudiant auprès d’une banque. Mais comme il n’est pas garanti de l’obtenir, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté. 

 

Un emprunt étudiant, pour financer quoi ?

 

Si le mot étudiant est bel et bien présent dans le titre, rien ne vous oblige à détailler à votre banquier ce que vous comptez faire de l’argent obtenu. Un crédit ne doit toutefois pas être pris à la légère, mieux vaut donc répondre à un besoin précis.

Parmi les plus communs, payer les frais de scolarité, mais aussi l’achat d’un ordinateur, d’une voiture, le paiement d’une caution pour un logement…

Le montant des prêts étudiants peut donc aller de quelques milliers d’euros à 45 000 €, dans les meilleurs cas. Comme pour tout crédit, la solidité du dossier joue un rôle capital dans son attribution. 

 

Comment décrocher un prêt étudiant ? 

 

Certains grands établissements, notamment les écoles de commerce, ont des accords avec certaines banques. Les frais de scolarité y sont très élevés, mais il est possible d’obtenir des crédits à taux imbattables dans des banques partenaires. Un moyen pour ces dernières de capter une clientèle prometteuse.

 

"Plus vous êtes avancé dans vos études et meilleur est votre établissement, plus vous avez une chance d’obtenir un montant élevé et un taux attractif."

 

Comme pour un emprunt classique, les revenus sont examinés à la loupe. Un bon point donc pour les étudiants qui ont un petit boulot.

Toutefois, une caution parentale peut suffire. Les revenus des parents sont alors étudiés et ils s’engagent à rembourser l’emprunt en cas de défaut de leur enfant.

Tout le monde ne peut pour autant prétendre à une caution parentale et certaines études ne laissent guère de temps pour un emploi. Heureusement, il existe aussi des solutions pour ce type de profil. Depuis la mise en place du prêt étudiant garanti par l'Etatcelui-ci peut se porter garant de certains étudiants Il faut cependant remplir quelques conditions :

  • Etre inscrit dans un établissement et préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français
     
  • Avoir moins de 28 ans
     
  • Etre français ou originaire de l’Espace Economique Européen
     
  • Le prêt à une durée minimum de deux ans et un montant plafonné à 15 000 €.

L’emprunt est accordé par une des banques ayant un accord avec l’Etat : la Société Générale, les Banques Populaires, le CIC, et certaines Caisses d’Epargne.

 

De la souplesse dans le remboursement

 

Si l’on emprunte, c’est par manque d’argent. Il n’est donc pas donné à tous de pouvoir rembourser son emprunt chaque mois, d’où la possibilité de procéder à une franchise de prêt.

Cela consiste à repousser, habituellement de deux à six ans, le début de son remboursement. Avec une franchise totale, on ne rembourse rien dans un premier temps. Avec une franchise partielle, on commence par rembourser les intérêts et éventuellement l’assurance. Une formule moins coûteuse que la première.

Et si vous changez d’avis en cours de route, aucun problème. Vous avez le droit de modifier la durée de remboursement, ou même de procéder à un remboursement anticipé, le tout sans frais

 

Le saviez-vous ?
Si vous passez votre permis de conduire et que vous avez entre 15 et 25 ans, n’oubliez pas la formule du permis à un euro par jour, soutenue par l'Etat. Elle permet en effet d’emprunter à taux zéro ! En fait, il y a bien des intérêts, mais ils sont réglés par l’Etat. Concrètement, la banque avance le prix du permis de conduire, que vous remboursez à raison d’une trentaine d’euros chaque mois. La marche à suivre pour sa souscription est expliquée sur le site du gouvernement.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Crédit, Banque, Crédit personnel

Comparez en quelques clics les livrets d'épargne pour les jeunes 

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com