x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Zoom sur l’occasion : le Scénic II

Renault scenic II

Véritable pionnier du segment des monospaces compacts, le Scénic a donné le ton à toute une génération de voitures familiales. Sa deuxième mouture a connu un succès incontestable, et se retrouve logiquement en nombre dans les petites annonces d’occasions.

 

Un nouveau segment

 

Si le Scénic I a pratiquement créé un nouveau segment automobile, le Scénic II a quant à lui du faire face à une concurrence féroce, produit du succès de son prédécesseur.

Fabriqué de 2003 à 2006 dans sa phase 1, et de 2006 à 2009 dans sa phase 2, le Scénic II se décline en cinq et sept places (Grand Scénic) pour des longueurs respectives de 4,30 m et 4,49 m.

 

"Pour l’époque, le Scénic II présentait un design novateur."

 

 

Avec une qualité perçue en hausse, mais encore largement perfectible, le best-seller de Renault se bonifie dans sa deuxième robe.

Plus confortable, plus spacieux, il offre de véritables prestations familiales dans un gabarit relativement raisonnable.

 

"Préférez un dCi ultérieur à 2006."

 

Ce Scénic II est donc mieux pensé et mieux équipé que son aïeul, et même que la concurrence du moment. Mais le bât blesse sur la fiabilité. Car ce Scénic a été un vrai cauchemar pour de nombreux propriétaires, et pour Renault.

Entre un dCi victime de pannes parfois graves, et l’électronique embarquée sujette aux caprices, ce monospace compact s’est taillé une réputation peu glorieuse.

 

 

Les plus et les moins

 

Ce que l’on aime dans le Scénic II :

  • son confort sans pareil
  • les équipements de pointe pour cette période
  • ses nombreux rangements disséminés dans l’habitacle
  • l’espace aux jambes à l’arrière
  • sa carrosserie sept places
  • la sobriété de son dCi
  • son design original pour l’époque

 

 

Ce qui nous déplaît dans le Scénic II :

  • les sièges arrière qui ne s’escamotent pas
  • l’agrément de conduite largement amputé par une direction imprécise
  • le manque de fiabilité de son dCi
  • l’usure prématurée des pièces
  • les défauts d’étanchéité de l’habitacle
  • les pannes électroniques
  • le niveau d’huile à vérifier en permanence
  • les matériaux de l’habitacle qui vieillissent mal

 

 

Trouvez votre Renault Scénic II d'occasion au meilleur prix
Notre comparateur de voitures d'occasions vous permet de dénicher les offres de professionnels proches de chez vous.

 

Les dysfonctionnements récurrents

 

Cette première décennie du troisième millénaire n’est pas symbole de fiabilité pour la marque au losange. La Laguna et la Mégane en ont largement fait les frais à l’époque, et le Scénic II ne fait pas exception à la règle. 

Voici une liste non exhaustive des problèmes rencontrés :

  • casse récurrente du turbo sur les blocs 1.9 l dCi de 120 ch
  • ce 1.9 l dCi présente aussi des risques importants d’encrassage de la vanne EGR
  • problèmes avec les injecteurs et la pompe à injection sur les 1.5 l dCi
  • coussinets de bielle fragiles pouvant entraîner la casse pure et simple du moteur sur toutes les puissances de dCi
  • la géométrie du train arrière entraîne une usure plus rapide des pneumatiques
  • la direction assistée, déjà imprécise, peut nécessiter une reprogrammation ou un remplacement
  • faiblesse du compresseur de la climatisation
  • bobines d’allumage capricieuses sur les blocs essence
  • démarrages parfois difficiles par temps froids
  • vitres qui s’affaissent dans les portières
  • carte de démarrage pas encore au point

 

 

Les prix

 

Submergé par les défauts de ce Scénic II, Renault a été plutôt généreux sur les remises en concessions. Cette baisse des prix se ressent donc sur le marché de l’occasion, qui fourmille de Scénic II à la recherche de propriétaires.

Un monospace en version essence, le choix peut paraître incohérent, mais le Scénic II inaugure de nouveaux blocs plus efficients qui rendent cette solution envisageable. L’intérêt est surtout de faire baisser le prix d’achat.

 

"La boîte de vitesse automatique est à éviter absolument !"

 

 

 A partir de 2006, et du passage à 130 ch du 1.9 l dCi, les problèmes se font heureusement plus rares. Sobriété et bon agrément sont au rendez-vous sur ce bloc.

Votre Scénic II en version Carminat embarque toute une pléiade d’équipements de série qui améliorent largement le confort d’utilisation.

 

Cas concret : un Scénic II 1.9 l dCi de 130 ch en finition Carminat, de 2007, pour un kilométrage de 150 000 km s’échange à environ 6 000 €.
Un Scénic II de 2009, doté du 1.4 l TCe de 130 ch en finition Privilège (bien équipé), avec 100 000 km au compteur, se négocie au tarif de 6 700 €.

 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Le Scénic II est bourré de qualités qui sont vite balayées lorsque l’on se retrouve confronté à l’une des pannes récurrentes de ce véhicule. Une vigilance accrue est donc particulièrement importante lors de l’inspection avant l’achat.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Trouvez votre voiture d'occasion parmi plus de 30 000 offres

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com