x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Réduisez votre facture énergétique tout en profitant d’un crédit d’impôt

crédit impôt énergie

Un an de gagné ! Manuel Valls l’a annoncé le 8 avril dernier : le crédit d’impôt pour la transition énergétique sera prolongé en 2016, car « très utilisé par les ménages ». Un avantage dont tous peuvent profiter, sous réserve de respecter quelques conditions.

 

Permettre « aux ménages de continuer à réaliser des travaux l’année prochaine », tel est l’objectif, selon le Premier Ministre, de la prolongation du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Sans compter l’aspect écologique, car tel est bien le but de ce crédit : encourager les économies d’énergie dans les résidences des particuliers. 

 

Un octroi de crédit simplifié

 

Le CITE a été lancé le 1er septembre 2014 et devait s’achever d'ici la fin de l'année. Ce dispositif présente un double avantage par rapport à son prédécesseur, le crédit d'impôt développement durable (CIDD) : la liste des travaux ouvrant le droit au crédit d’impôt est simplifiée et élargie, et l’avantage fiscal peut atteindre 30 %, pour tous. Il n’est assorti d’aucune condition de revenus.

Ce crédit d’impôt est donc accordé dès lors que vous entreprenez des travaux (un seul suffit), en vue d’améliorer l’efficacité énergétique de votre résidence principale. Il s'applique aussi aux achats de matériaux destinés aux économies d’énergie. 

 

Trouvez le meilleur crédit travaux pour financer vos projets
Besoin de réaliser quelques aménagements dans votre logement ? Utilisez dès maintenant notre comparateur de crédit travaux pour simuler le coût total de vos dépenses. 

 

De vastes possibilités de travaux

 

Améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation peut se faire de bien des façons. Citons par exemple l’installation de pompes à chaleur ou de programmes de régulation du chauffage, les équipements permettant de produire de l’énergie renouvelable, les systèmes d’isolation thermique .

N’imaginez pas qu’il faille couvrir votre toit de panneaux solaires ou installer une éolienne dans votre jardin pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, changer ses fenêtres, installer des volets isolants ou mettre une chaudière à condensation suffisent amplement. 

 

"De simples petits travaux vous ouvrent le droit à un crédit d’impôt."

 

Et puis il y a aussi ces propositions plus originales : installer une borne de rechargement pour voiture électrique ou des équipements permettant d’optimiser la ventilation naturelle, dans les départements d’outre-mer.

Enfin, vous pouvez également en bénéficier si certains travaux, comme l’individualisation des compteurs d’eau chaude et de chauffage, sont réalisés dans votre immeuble, au sein de la copropriété.

La liste complète des travaux concernés est disponible sur le site de l’Ademe. Elle sera peut-être légèrement modifiée en 2016. Les modalités de prolongation du CITE seront discutées avec la nouvelle loi de Finances, à l’automne. 

 

Un avantage fiscal

 

Si le CITE est autant apprécié, c’est que l’avantage fiscal est élevé : 30 %, contre 25 %, avec le dispositif antérieur.

Pour en bénéficier, vous devez être résident fiscal français, il doit s’agir de votre résidence principale (locataire ou propriétaire) et elle doit être achevée depuis au moins deux ans.

Le crédit d’impôt s’applique au montant des dépenses engagées. Il y a toutefois un plafond de 8 000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple, plus une majoration de 400 € par personne à charge. Les dépenses de travaux sont prises en compte une fois les autres avantages ou aides déduits.

Car c’est une autre bonne nouvelle : le CITE est cumulable avec les autres avantages liés à la réalisation de travaux, comme par exemple l’éco-prêt à taux zéro ou les aides publiques locales pour l’achat de matériaux et équipements. Il existe d’ailleurs des sites Internet vous permettant de calculer le montant des aides disponibles pour vos travaux énergétiques. 

 

  
 

Les conseils de Choisir.com

 

La liste de travaux ouvrant le droit au crédit d’impôt est vaste et ces derniers permettent de réels bénéfices, tant en matière d’isolation thermique que d’économies sur les factures d’énergie. Attention toutefois à ne pas se faire embobiner par des entrepreneurs peu scrupuleux : ne réalisez que ce qui présente pour vous un intérêt. De toute façon, pas question de s’adresser à n’importe qui. Pour bénéficier du CITE, vos travaux doivent impérativement être faits par un professionnel RGE, c’est-à-dire « reconnu garant de l’environnement ». Pour les trouver, rien de plus facile, ils sont répertoriés sur cet annuaire en ligne.

 

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

bilan personnalisé pour vos rénovations energétiques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com