x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment augmenter les rendements de votre assurance vie avec le private equity ?

private equity

Sous le quinquennat de François Hollande, la loi Macron avait facilité l’introduction de private equity dans l’assurance-vie. Une tendance que l’on peut donc s’attendre à voir se poursuivre au cours des prochaines années, maintenant qu’Emmanuel Macron est président de la République. Mais que se cache-t-il exactement derrière ce terme souvent méconnu de private equity ?

 

Qu’est-ce que le private equity ?

 

En français, le terme de private equity se traduit par capital-investissement ou capital-risque.

Le private equity représente les entreprises non cotées en bourse. Toutefois, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas côtées qu’elles n’ont pas d’actionnaires et qu’il n’est pas possible d’y investir.

Investir dans des sociétés en dehors des marchés financiers revient donc à pratiquer du capital-investissement ou du capital-risque. Des sociétés de placements financiers sont d’ailleurs spécialisées sur ce segment et sélectionnent les sociétés pour leurs clients-investisseurs.

Cette forme d’investissement intéresse de longue date les politiques, car elle permet de financer le vaste réseau d’entreprises françaises, PME et ETI en tête.

 

Le private equity cherche à se démocratiser grâce à l’assurance vie

 

Voici donc pourquoi la loi Macron a œuvré pour renforcer le capital-investissement au sein de l’assurance-vie, l’un des placements favoris des Français. Mais qui a le défaut de ne pas diriger leur épargne vers « l’économie réelle », c’est-à-dire le tissu de PME qui compose très largement l’économie française.

La loi Macron (6 août 2015) stipule donc que les investisseurs possédant une assurance vie peuvent désormais opter : « pour la remise de titres ou de parts non négociés sur un marché réglementé. »

Et l’outil privilégié pour introduire ces titres dans l’assurance vie est le FCPR, ou fonds communs de placements à risques. Est-ce à dire qu’ils sont plus risqués ?

Les titres de private equity sont en effet, par nature, moins liquides que les actions, que l’on peut vendre à tout moment sur les marchés boursiers.

 

Quel intérêt d’avoir du private equity dans son assurance-vie ?

 

Si le non-coté est moins liquide que les titres boursiers, pourquoi donc vouloir en mettre dans son assurance-vie ? Pour sa performance !

Selon un comparatif établi par Investissement Conseils, entre 2006 et 2015, le capital-investissement enregistre parmi les meilleures performances que l’on puisse trouver parmi divers produits d’investissement existants sur le marché.

Il fait ainsi mieux que le CAC 40, le CAC All-tradable (ancien SBF 120), la gestion obligataire et l’immobilier ! Et cette performance est de 10 % par an sur le long terme.

Mais attention, les FCPR doivent être maniés avec précaution… Ils ne sont en effet pas idéaux pour tous types d’investisseurs, notamment pour ceux qui souhaitent garder leur épargne disponible à court ou moyen terme. Ce sont des instruments de placement à horizon long terme.

Toutefois, en général, opter pour une assurance-vie signifie aussi adopter une vision long terme pour son épargne. Ces deux produits sont donc en adéquation.

Vous pourrez soit ouvrir une assurance-vie qui vous permette de réaliser ce type de placement, soit rediriger une partie de votre épargne déjà sur de l’assurance vie vers du non-coté.

En revanche, peu nombreux sont encore les assureurs à proposer des fonds FCPR qui investissent sur du private equity au sein de leur assurance-vie. On compte notamment parmi eux BNP Paribas Cardif, Axa ou encore Generali. Leurs offres sont souvent assorties de conditions particulières, à consulter attentivement pour savoir si elles cadrent avec votre projet d’investissement.

La part de FCPR autorisée au sein de votre assurance-vie est également limitée à 10 %, mais si le non-coté vous intéresse, il existe heureusement de nombreux autres biais disponibles pour pouvoir y investir.  

 

Pourquoi est-il important de comparer les contrats d'assurance vie ?
Les contrats d'assurance vie varient beaucoup de l'un à l'autre, entre les taux pratiqués et les supports d'investissement sélectionnés. N'hésitez pas à comparer les différents contrats d'assurance vie afin de maximiser vos rendements. 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 2,20 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com