x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Volkswagen vous offre jusqu'à 10 000 € pour remplacer votre vieux véhicule diesel !

Volkswagen

Jusqu’au 31 décembre, Volkswagen France propose une prime de 2 000 à 10 000 euros pour l’achat d’un véhicule de la marque plus respectueux de l’environnement. Deux ans après ce qui a été nommé le « dieselgate », cette offre commerciale vise prioritairement à faire oublier ce dérapage qui a passablement terni l’image du constructeur.

 

Volkswagen après BMW et Ford

 

De 5,8 ans en 1990, l’âge moyen d’une voiture en France était de 8,9 ans en 2015. Le vieillissement du parc automobile incite logiquement les constructeurs à proposer des offres incitant au renouvellement.

Ils sont conjointement aidés par une réglementation toujours plus contraignante en matière de lutte contre la pollution des villes. Les coups de pouce se multiplient au travers de primes écologiques comme celle de 2 000 € pour BMW ou pouvant attendre 10 000 € chez Ford.

 

"L’offre Volkswagen est valable jusqu’au 31 décembre 2017."

 

C’est dans cette tendance que s’inscrit l’offre de Volkswagen avec un rabais variable suivant le modèle de 2 000 à 10 000 €.

Quelques exemples de prime :

  • Up ! = 2 000 €
  • Golf = 4 000 €
  • Passat = 6 500 €
  • Sharan = 8 000 €
  • Multivan = 10 000 €

D’une manière générale, sont concernés par la prime tous les acheteurs d’une essence ou diesel de la marque répondant à la norme Euro 6.

Pour ce qui est de la reprise de l’ancienne voiture, il doit s’agir d’un diesel aux normes Euro de 1 à 4 et possédé depuis au moins 6 mois.

 

Essayez votre futur véhicule en concession
Vous n'êtes pas certain du modèle de Volkswagen que vous souhaitez acheter ? Pourquoi ne pas essayer différents modèles pour vous faire votre propre avis ? Choisir.com vous accompagne gratuitement et simplement dans cette démarche d'essai en concession !

 

Un complément de la nouvelle prime gouvernementale

 

Tout nouveau gouvernement se devant de mettre en place une prime à la casse, celui actuel ne déroge pas à ce qui semble devenu une tradition.

La version Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique innove sous divers aspects, la mouture précédente s’étant révélée d’un impact limité du fait d’un champ d’action restreint.

Une des particularités de la nouvelle prime à la casse détaillée en septembre est de concerner tous les Français, quel que soit le niveau de revenus. Le montant de la prime va de 1 000 à 2 500 € et s’applique pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion.

 

"L’achat d’un véhicule électrique bénéficie de la prime de conversion de 2 500 € et du bonus de 6 000 €."

 

Les véhicules sont ceux à essence d’avant 1997 et les diesel d’avant 2001. Une autre condition est que la nouvelle voiture porte une vignette Crit’air 0, 1 ou 2, c’est-à-dire soit moins polluante que la précédente.

Le gouvernement considère que la nouvelle prime à la casse devrait bénéficier à plus de 100 000 automobilistes à partir de 2018.

 

 

Prime commerciale ou réellement écologique ?
Qu’il s’agisse des offres constructeurs ou des primes gouvernementales, il est difficile de savoir avec certitude si la finalité est réellement d’améliorer la qualité de l’air ou de doper l’industrie automobile, source importante d’emplois. Sans doute les deux aspects sont-ils liés, l’intérêt public s’associant à celui commercial. Dans les deux cas, ce sont les résultats concrets qui confirmeront ou non l’impact de ces dispositions.

Arnauld Delacroix

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com